//img.uscri.be/pth/4ce53582022cd6fd115e67b46874bd48141a4751
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Antonio Guterres au Secrétariat général de l'ONU

De
170 pages
L'arrivée d'Antonio Guterres à la tête de l'ONU est un espoir en soi, en raison de sa parfaite connaissance du système onusien, et surtout du fait de sa longue expérience capitalisée dans le domaine humanitaire. Mais celui qui est considéré par certains comme un "ami de l'Afrique" est également un produit du système, ce qui ne constitue pas un certificat de garantie en terme d'efficacité, d'indépendance dans l'action, et de démocratie internationale. Son discours reste jusqu'ici très généraliste, et ne met pas le continent noir au coeur de ses préoccupations. Ce premier quinquennat du Portugais s'annonce à la fois comme un challenge redoutable après les mandats très critiqués de Ban Ki-Moon, et comme un horizon plein de doutes pour l'Afrique.
Voir plus Voir moins
Guy MVELLE
António Guterres au Secrétariat général de l’ONU
Les attentes impatientes de l’Afrique
António Guterres au Secrétariat général de l'ONULes attentes impatientes de l'Afrique
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris www.harmattan.com ISBN : 978-2-343-11217-6 EAN :9782343112176
GuyMVELLEAntónio Guterres au Secrétariat général de l'ONULesattentes impatientes de l'Afrique
Du même auteur chez L’Harmattan L’Union africain : Fondements, organes, programmes et actions, 2007 L’Union africaine face aux contraintes de l’action collective, 2013 Intégration et coopération en Afrique. La difficile rencontre possible entre les théories et les faits, 2014 L’aide française en Afrique. Les mutations via les contrats de désendettement et de développement (C2D), 2016.
5
À tous les jeunes Africains et Africaines qui ont subi des abus de la part de ceux qu’ils considéraient légitimement comme étant leurs protecteurs ! (Paris, 06 décembre 2016)
«Je crois qu’il y a des livres parce qu’il y a du mal dans le monde, et dans le cœur des hommes. Personne n’écrirait s’il n’y avait pas d’histoire. Et le moteur de l’histoire c’est le mal» (Jean d’Ormesson : C’était bien, 2003) «Le métier de Secrétaire général est sans nul doute l'un des plus passionnants qui soient, mais aussi l'un des plus décourageants »(Kurt Waldheim, 1972-1981).