Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 18,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Au-delà de la mondialisation

De
282 pages
Si la mondialisation s'impose aujourd'hui comme une évidence, sa mise en oeuvre ne correspond nullement à ses objectifs affichés de réussite. Plus du tiers des humains vit en dessous du seuil de pauvreté, les ressources naturelles se raréfient et le réchauffement climatique constitue une menace désormais indiscutable à très court terme ; quant aux inégalités de revenus et de patrimoines elles atteignent des niveaux inconnus depuis la fin des sociétés d'Ancien Régime. Cet essai propose la compréhension des ressorts économiques, politiques et anthropologiques de la mondialisation rentière pour dégager des voies permettant d'envisager une autre mondialisation, celle des peuples et des cultures.
Voir plus Voir moins
es Christian Cauvin tions contemporaines Q AUDELÀ DE LA MONDIALISATION Construire le monde de demain
Questions contemporaines
AU-DELÀ DE LA MONDIALISATION
Questions contemporaines Collection dirigée par B. Péquignot, D. Rolland et JeanPaul Chagnollaud
Chômage, exclusion, globalisation… Jamais les « questions contemporaines » n’ont été aussi nombreuses et aussi complexes à appréhender. Le pari de la collection « Questions contemporaines » est d’offrir un espace de réflexion et de débat à tous ceux, chercheurs, militants ou praticiens, qui osent penser autrement, exprimer des idées neuves et ouvrir de nouvelles pistes à la réflexion collective.
Dernières parutions
Philippe MASSOT-BORDENAVE,Le travail estil encore porteur de valeurs ?,2016. Hamdou Rabby SY,La Révolte de l’Universel. Pour une autre vision de la mondialisation,2016 Nicole PERUISSET-FACHE,Vraie Vie est absente. Regard La anthropologique sur notre monde,2016. Bernard SABY et Dominique SABY, Compétitivité, mercantilisme et guerre économique, 2016. Jacques CROIZIER,? Les fièvresDe quoi Dieu estil le nom religieuses actuelles et l’esprit du capitalisme, 2016. Koffi Martin YAO,Famille entre Contradiction et Espérance, Situation contemporaine de la famille en Europe, 2016. Jean-François SIMONIN,Anticiper a l'ère de l'anthropocène,2016 Stéphane CALANDRA,natures des Calanques. Les Représentation de la nature dans les Calanques, 2016 Luc DAUDONNET, Max MEMMI,Pour un nouvel humanisme. Cette France dont nous rêvons, 2016 Roger BENJAMIN,La gauche, une notion incertaine ; le socialisme, un idéal dévoyé, 2016. Elysée SARIN,Un demisiècle de syndicalisme en France suivi de La voie judiciaire. État des lieux, 2016. Hervé PIERRE, Le Désenchantement américain, de l’aube républicaine au crépuscule impérial, la fin du mythe,2016
Christian Cauvin
AU-DELÀ DE LA MONDIALISATION Construire le monde de demain
Du même auteur :
Le capitalisme ne joue pas aux dés, Le Bord de l’Eau, 2012.
La fin du capitalisme et la nécessaire invention d’un monde nouveau, L’Harmattan, 2014.
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue del’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris www.harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-09835-7 EAN : 9782343098357
L’idée de ce livre est née d’un étonnement et d’une volonté.
Etonnement,face à l’état du monde contemporain, justement qualifié de mondialisé. Le terme de mondialisation associe les notions d’ouverture, de dynamisme et d’universalisation. Il évoque un moment de réussite et d’accomplissement pour l’humanité à l’instar des grands moments qu’ont connu Athènes à l’époque de Périclès, Rome avec la République ou l’Europe de la Renaissance pour ne prendre que quelques exemples de l’histoire occidentale, qu’il est loisible d’enrichir par ceux de la Chine à l’époque desSong et desMing ou de l’Islamavec les califats Omeyades et Abbassides. Par mondialisation, on entend un succès, l’atteinte d’un stade supérieur de développement tant dans l’ordre politique qu’économique ou culturel, on postule que la paix et la justicerègnent tandis que les libertés d’agir, de pensée ou d’entreprendre s’accompagnent du respect des droits des citoyens et de leur sécurité dans un monde d’égaux où les différences sont reconnues mais maîtrisées. Or, rien de tout cela ne correspond à la situation que nous vivons en ce début de troisième millénaire. Plus du tiers des humains vit en-dessous du seuil de pauvreté, les ressources naturelles se raréfient et le réchauffement climatique constitue une menace désormais indiscutable à très court terme ; quant aux inégalités de revenus et de patrimoine, elles atteignent des niveaux inconnus depuis la fin des sociétés d’Ancien Régime.thuriféraires de la Les mondialisation heureuse et bénéfique pour l’humanité restent nombreux mais, le plus souvent, confrontés aux ravages récurrents qu’elle traduit, ils se bornent à affirmer son inéluctabilité.Il n’y aurait pas d’alternative, disent-ils, dans le sillage du Premier Ministre britannique des années 1980 Margaret Thatcher (TINA, there is no alternative).
Volonté,à rebours d’undiscours mondialiste irénique, au mieux converti en l’affirmation d’uneà laquelle on ne« naturalité » peut pas plus s’opposer qu’à inéluctabilité de la mort ou qu’au cycle des jours et des nuits. Nous affirmons qu’il faut analyser et comprendre afin de penser une mondialisation bénéfique pour les humains, dont ils puissent avoir le contrôle et l’orientation. Une mondialisation puissante, sauvage et
7
destructrice est manifestement agissante partout dans le monde. Ce n’est pas cette mondialisation que les humains souhaitent. Partons de cet existant pour l’infléchir, le réorienter et le repenser, pour atteindre un au-delà de la mondialisation conforme à nos aspirations.
Première partie : Comprendre
Faisons face au temps comme il vient et change William Shakespeare,Cymbeline