Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

BRÈVE HISTOIRE DE L'AVÈNEMENT DU MOT DÉMOCRATIE

De
51 pages
L'ignorance est commode pour les gens en place, ils dupent et oppriment avec moins de peine. Gabriel Bonnot de Mably, philosophe du siècle des Lumières. Depuis une vingtaine d'années, un nouveau genre littéraire est apparu en France, le commentaire de la crise de la démocratie représentative.
On ne compte plus les livres, les articles qui décrivent la coupure entre le peuple et les élites, la désaffection des urnes par les électeurs, la montée du populisme. La démocratie est fatiguée, elle est malade, elle est en crise. Et chacun de proposer le remède qui guérira le malade. Toutes ces analyses ont le tort, selon moi de reposer, sur un postulat. Un postulat de départ dont les auteurs de livres sur la crise de la représentation n'ont pas conscience, précisément parce qu'il leur apparaît comme une évidence et que par suite, ils ne voient pas du tout qu'il y a là un postulat.
Voici à peu près comment ce postulat pourrait être formulé : les régimes politiques (majoritairement occidentaux) dont la légitimité repose sur un système électoral et qui se disent des démocraties ne sont pas simplement des régimes politiques qui se disent démocratiques. Ils sont quelque chose de plus que cela. Ils remettent le pouvoir au peuple. Cette manière superficielle de voir revient à prendre le mot « démocratie » tel qu'il sort de sa chaîne de fabrication sans se soucier du processus qui a servi à le fabriquer.
C'est une autre démarche que je vous propose : prendre le mot « démocratie » en début de chaîne, et suivre pas à pas les différentes transformations qu'il subit avant d'être ce produit final livré aux consommateurs paresseux : le pouvoir du peuple. .
Voir plus Voir moins
Brève histoire du mot démocratie Les institutions libérales vues par un athée Alain Habib
Cet ebook a été publié par Bookelis www.bookelis.com
Tous qroits qe reproquction, q’aqaptation et qe tra quction, intégrale ou partielle réservés pour tous pays. L’auteur est seul propriétaire qes qroits et respon sable qu contenu qe cet ebook.
© Alain Habib, 2016
L'ignorance est commode pour les gens en place, ils dupent et oppriment avec moins de peine. Gabriel Bonnot de Mably, philosophe du siècle des Lumières. La religion est l’opium du peuple Karl Marx