Catastrophes naturelles: quand l'appel se fait cri

De
Publié par

Ce livre apporte le précieux témoignage d'une secouriste, "technicienne de catastrophe", intervenue au profit de populations éprouvées par les caprices de la nature (inondations, séismes, raz-de-marée). Par son récit qui nous entraîne successivement en France, en Turquie, en Algérie et en Thaïlande, l'auteur nous fait partager autant l'expérience d'une "technicienne de catastrophe" que les émotions et les interrogations d'une secouriste dévouée aux populations sinistrées.
Publié le : jeudi 1 juin 2006
Lecture(s) : 157
EAN13 : 9782336252834
Nombre de pages : 142
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

! ! ! ! ! !

!"#"$#%&'()$*+"#,%)--)$*.*
/,"+0*-1"'')-*$)*2"3#*!%3*
*

* !

Légende de la photo de couverture : A l’aube… Séisme Algérie – mai 2003 Crédit photo : Camille Chardon ©

* * $4556789* *
Secouriste..............................................................................15 Départ....................................................................................19 Quinze ans déjà .....................................................................29 Naïka .....................................................................................37 Silence...................................................................................43 Faux espoirs ..........................................................................47 Humilité ................................................................................53 Courage .................................................................................59 Attente...................................................................................67 Joie ........................................................................................75 Inondations............................................................................83 Reconnaissance .....................................................................91 Chef de mission.....................................................................99 Rires ....................................................................................107 JOURNAL - Inondations 2002 ...........................................113 Retour..................................................................................125 Invisibles .............................................................................129 Glossaire .............................................................................135

*

* * '8:;9<=6=74<*
Fille de la médecine militaire, la médecine de catastrophe a progressivement acquis ses lettres de noblesse pour finalement venir enrichir, de sa propre expérience, la pratique médicale des conflits armés. Pour intervenir au profit des victimes, la première comme la seconde déploient, au contact de la zone de danger, une chaîne des secours. Le premier maillon de cette chaîne, précédant ou accompagnant le praticien chargé des premiers soins médicaux, est le secouriste. Après avoir publié le témoignage d’un médecin de bataillon de la guerre d’Indochine et d’une ambulancière des combats de la Libérations, autres acteurs de la chaîne des secours, la collection Médecine des conflits armés propose cette fois le récit d’une secouriste, « technicienne » de catastrophes, intervenue au profit de populations éprouvées par les caprices de la nature (inondations, séismes, raz-demarée).

* -16>=9>8*
Née en 1967, Camille Chardon a débuté une « carrière » de secouriste dès l’âge de 17 ans en passant le Brevet National de Secourisme auprès de la Croix-Rouge Française. Désireuse de mettre en application ses connaissances, elle intègre l’Ecole des conductrices ambulancières de BirHakeim à Suresnes (92), puis rejoint les Cadettes de France à Saint-Germain-en-Laye (92) comme réserviste. Sous-officier au 102ème Régiment de Commandement et de Soutien de Satory (Versailles), elle participe bénévolement aux activités pendant 10 ans. La dissolution de son régiment lui fait quitter l’armée en 1993. Toujours investie dans les activités de secourisme à titre bénévole, elle découvre le Corps Mondial de Secours (CMS), une organisation non gouvernementale spécialisée dans le sauvetage auprès des victimes de catastrophes naturelles. Elle y acquit progressivement une formation spécialisée pour prendre part à diverses missions de secours en France et à l’étranger (inondations de Perthuis en 1993, séisme en Turquie en août 1999, inondations en France en septembre 2000, séisme en Algérie en mai 2003 et tsunami en Thaïlande en décembre 2004). Prenant des responsabilités toujours plus nombreuses au sein du CMS, elle fut chef de mission en 2003 et est présidente de l’association depuis 2005 Parallèlement à ces activités assumées sur son temps libre à titre bénévole, titulaire d’une maîtrise d’histoire de la Sorbonne (Paris IV) ainsi que d’un diplôme de fin d’études d’assistante de direction de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris (1993), Camille Chardon mène une carrière professionnelle à l’international comme Chargée de projets.

Aux sauveteurs bénévoles, Aux victimes de catastrophes naturelles, Au Dévouement, au Courage et à la Joie du don.

Cher Lecteur, Ces pages sont loin, très loin de pouvoir retracer les expériences, les sentiments, les épreuves, les étapes parcourues par tous les sauveteurs qui se sont spécialisés dans le secours humanitaire d’urgence. Bénévoles inconnus dont les visages traversent parfois les écrans de télévisions lors de reportages journalistiques, des hommes et des femmes vivent avant tout leur métier de chaque jour… Plombier ou ingénieur, médecin ou agent de transport, secrétaire ou traducteur, électricien ou routier, infirmière ou comptable, guide de haute montagne ou instituteur, pompier volontaire ou retraité… Ils sont pourtant toujours prêts à tout quitter, travail et famille, à prendre des risques, parfois de vie, pour se rendre en quelques heures aux secours des victimes de catastrophes naturelles. Alors, n’ayant jamais eu la chance de trouver un livre retraçant ces témoignages qui aujourd’hui se transmettent de bouche à oreille d’un secouriste*1 à l’autre, je viens partager avec vous un peu de ce que nous vivons au travers de mon expérience. Peut-être qu’en parcourant ces lignes vous parviendrez à mieux percevoir nos motivations, nos actions, notre joie de donner sans compter au milieu de la détresse et du désespoir. Je pensais cette démarche facile mais en réalité j’ai rencontré bien des difficultés à revenir en arrière pour faire revivre dans mon cœur et ma mémoire des moments de joies profondes mais aussi de tristesse infinie… A faire de nouveau défiler devant mes yeux des images imprimées en moi et qui ne me quitteront plus…
1

Les astérisques renvoient au Glossaire

Je veux enfin rendre hommage à tous ceux qui veillent et se préparent avec humilité et ténacité pour répondre immédiatement à un appel au secours. Nul ne sait quand l’heure arrive, mais peut-être aurez vous aussi, un jour, à ouvrir la porte à ces sauveteurs.

14

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.