//img.uscri.be/pth/31c40ef755c04ea038183036d1ff85b5c4404786
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 22,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Chili actuel : gouverner et résister dans une société néolibérale

De
286 pages
Le mot "néolibéralisme" renvoie assez souvent au Chili. Pour toute une génération, le traumatisme du coup d'Etat de 1973 ne met pas simplement fin au rêve porté par le président Salvador Allende, et à "la voie chilienne au socialisme" : l'intervention militaire enclenche aussi la mise en oeuvre de mesures néolibérales sur le continent latino-américain, et plus généralement à l'échelle mondiale. Mais de quoi parle-t-on lorsque l'on affirme que le Chili est un pays "néolibéral"? Depuis 40 ans, la question ne cesse d'alimenter réflexions et débats au sein des sciences sociales comme de la sphère publique (Des articles en Français et en Espagnol).
Voir plus Voir moins
le traumatisme du coup d’État de 1973 ne met pas simplement în au
afîrme que le Chili est un pays « néolibéral » ? Depuis 40 ans la question ne cesse d’alimenter réexions et débats au sein des sciences sociales
à rendre compte des expérimentations néolibérales dans un Chili qui en
pistes de réexion critique sur les permanences et les réajustements des logiques néolibérales, sur les résistances et les subjectivations propres à la société chilienne du temps présent. Les textes réunis ici, dans leur langue
construisent. Polysémie et multi-dimensionnalité de ce projet de société sont alors abordées selon trois axes : dans quelle mesure les résistances au néolibéralisme sont-elles au cœur de la déînition du projet de société du Chili actuel ? De quelle manière subjectivités et identités se forgent-elles dans ce contexte ? Comment, enîn, le marché est-il progressivement devenu un lieu quotidien de médiation politique et d’action publique ?
ISBN : 978-2-343-09732-9
(dir.) R.
et René J
Antoine Faure, Franck Gaudichaud, María Cosette GodoyH., Fabiola MirandaP. et René JaraR. (dir.)
CHILI ACTUEL : GOUVERNER ET RÉSISTER DANS UNE SOCIÉTÉ NÉOLIBÉRALE
CHILE ACTUAL :
GOBERNAR Y RESISTIR EN UNA SOCIEDAD NEOLIBERAL
Recherches Amériques Latines
CHILI ACTUEL : GOUVERNER ET RÉSISTER DANS UNE SOCIÉTÉ NÉOLIBÉRALE Chile actual: Gobernar y resistir en una sociedad neoliberal
Recherches Amériques latines Collection dirigée par Denis Rolland et Joëlle Chassin La collectionRecherches Amériques latinespublie des travaux de recherche de toutes disciplines scientifiques sur cet espace qui s’étend du Mexique et des Caraïbes à l’Argentine et au Chili. Dernières parutions Eric TALADOIRE,Les contre-guérillas françaises dans les Terres Chaudes du e Mexique (1862-1867). Des forces spéciales au XIX siècle, 2016. Sergio Javier VILLASENOR BAYARDO,Vers une éthnopsychiatrie mexicaine. La médecine traditionnelle dans une communauté nahua du Guerrero, 2016. Agripa FARIA ALEXANDRE,L’écologie politique au Brésil. Rio de Janeiro, 2016, 2016. Ute CRAEMER, Renate KELLER IGNACIO,Transformer est possible ! Comment une favela du Brésil est devenue une association communautaire : Monte Azul entre défis et conquêtes, 2016. Mariella VILLASANTE CERVELLO,Violence politique au Pérou. 1980-2000 : sentier lumineux contre l’État et la société. Essai d’anthropologie politique de la violence, 2016. Erasmo SAENZ CARRETE,L’exil latino-américain en France de 1964 au début du e XXI siècle, 2016. e e Jean-Pierre TARDIEU,-XVIILes penseurs ibériques et l’esclavage des Noirs (XVI siècles). Justifications, réprobations, propositions, 2016. Jean-Pierre TARDIEU,L’affaire du Dragon (1792-1799). Les incidences au Rio de la Plata d’une menace de famine à l’île Maurice, 2016. François BALDY,Bernal Diaz del Castillo et la conquête de la Nouvelle Espagne (Mexique),2015. Beyla Esther FELLOUS,La nature juridique des accords entre l’Union européenne, le Chili et le Mexique, 2015. Arnaud MARTIN,La laïcité en Amérique latine, 2015. Bernard GRUNBERG,A la recherche du Caraïbe perdu. Les populations amérindiennes des Petites Antilles de l’époque précolombienne à la période coloniale, 2015. Bruno MUXAGATO,Le leadership du Brésil en Amérique du Sud. De la contestation à l’émergence d’une hégémonie consensuelle, 2015. Françoise et Roland LABARRE,De la Castille médiévale à l’Amérique latine contemporaine. Seize études d’histoire et de littérature, 2015.
Antoine FAURE, Franck GAUDICHAUD, María Cosette GODOY H., Fabiola MIRANDA P. et René JARA R. (dir.) CHILI ACTUEL : GOUVERNER ET RÉSISTER DANS UNE SOCIÉTÉ NÉOLIBÉRALE Chile actual: Gobernary resistiren una sociedad neoliberal
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-09732-9 EAN : 9782343097329
REMERCIEMENTS AGRADECIMIENTOS
Ce livre est l'aboutissement d'une collaboration et d'échanges scientifiques initiés en 2012. Ainsi que nous l'expliquons plus en détail dans les pages suivantes, cette publication collective doit en particulier beaucoup à l'organisation et à la dynamique débutée lors du colloque international « Chili actuel. Gouverner et résister dans une société néolibérale » (Université Grenoble-Alpes / septembre 2013), sans que pour autant cet ouvrage ne constituestricto sensules actes de cet événement universitaire. Nous tenons à remercier ici chaleureusement toutes et tous celles et ceux qui nous ont permis de développer ce travail, et dont le soutien a été indispensable aussi bien à la réalisation du colloque qu'à la constitution de ce livre. Nous pensons particulièrement au politiste Alain Faure, alors directeur 1 adjoint de PACTE (département Politique-Organisations) , mais aussi aux autres collègues de cette unité de recherche (notamment Véronique Strippoli, Élisabeth Blanc et Karine Feuillet), dont le concours en termes de financement, coordination, communication a été indispensable. De même, la 2 co-organisation et la participation de l'ILCEA (devenu aujourd'hui ILCEA4 ) ont été fondamentales. En ce sens nous remercions Almudena Delgado L., Edmond Raillard et Habiba Naili, ainsi que Nadia Samba pour le travail de communication (Université Stendhal-Grenoble3). Les contributions des discutant-e-s aux différents ateliers du colloque ont été pour nous source d'inspiration et d'orientation, mais aussi celle des intervenant-e-s et conférencier-e-s, qu'elles soient ou non reproduites dans les pages qui suivent. Nous souhaitons aussi souligner les apports du comité scientifique 3 qui a accepté de nous accompagner, souvent à distance, dans cette aventure , 1  Politiques publiques, ACtion politique, TErritoires est une unité mixte de recherche du CNRS (UMR 5194) et de l’Université Grenoble-Alpes qui rassemble politistes, géographes et urbanistes, ainsi que des sociologues. 2  L'Institut des Langues et Cultures d'Europe, Amérique, Afrique, Asie et Australie est une unité de recherche ILCEA4 (EA 7356) qui regroupe des chercheurs en langues, littératures, cultures, histoire et civilisations étrangères sur le site grenoblois. 3 Voir la liste de ces collègues ici :
et ceux de l’historien Jean-Paul Salles (Université de La Rochelle) qui nous 4 a suivis et a su réaliser un compte-rendu de ces trois jours de débats . Que cela soit au moment du colloque et/ou pour l'édition de cet ouvrage, les apports financiers de PACTE, de l'ILCEA4, de l'Institut des Amériques (national et pôle Sud-Est), de l'Institut d'Études politiques de Grenoble, de l'Université Stendhal-Grenoble3 et de la mairie de St Martin d'Hères, et enfin de la Région Rhône-Alpes, nous ont permis de mener à bien ce que nous espérons être une contribution collective à une meilleure compréhension du Chili actuel et, au-delà, à une étude critique du néolibéralisme en Amérique latine. Enfin, ce travail en équipe part, comme souvent, de relations informelles et de conversations amicales. Pour cette raison, nous souhaitons remercier toutes/tous celles et ceux qui, hors de la sphère universitaire, nous ont accompagnés : les amis qui se sont montrés curieux de nos projets et qui sont venus au colloque (Anita, si tu nous lis...) ; les acteurs associatifs grenoblois tels que France Amérique Latine Isère (FAL38) et le collectif « Chili 1973-2013, Mémoires et Résistances » ou encore — et surtout — nos compagnes et compagnons (Argelia, Consuelo, Rocío, Matt...), qui nous ont vus passer de longues heures à organiser, écrire, corriger, et à qui nous avons trop souvent rebattu les oreilles avec le Chili néolibéral. À toutes et à tous, un grand merci !¡Gracias!
http://chili-neoliberal.sciencesconf.org/resource/page/id/2. 4 Disponible sur le site : http://chili-neoliberal.sciencesconf.org/.
8
SOMMAIRE
REMERCIEMENTS .................................................................................................. 7 INTRODUCTION Penser le néolibéralisme chilien. Pluriels, problématisation et actualité .................. 11 Antoine Faure et Franck Gaudichaud PREMIÈRE PARTIE Résistances collectives au gouvernement néolibéral............................................ 29 CHAPITRE 1 Neoliberalismo, transición democrática y sindicalismo en Chile ............................. 31 Antonio Aravena CHAPITRE 2 Résistances face à la ville néolibérale : les doubles mouvements telluriques et sociaux au Chili (2010-2014) ............................................................................... 49 Claudio Pulgar Pinaud CHAPITRE 3 Résistances en pays mapuche : le Chili néolibéral au défi de la question autochtone ................................................................................................................ 67 Bastien Sepúlveda CHAPITRE 4 De la contestation à la violence : parcours émotionnel du mouvement étudiant chilien ....................................................................................................................... 89 Angelo Montoni Rios DEUXIÈME PARTIE Subjectivités et identités dans le Chili néolibéral............................................... 103 CHAPITRE 5 La experiencia de lo político en el mundo del trabajo precario en Chile: procesos de subjetivación bajo el régimen de subcontratación............................... 105 Sebastián Pérez Sepúlveda