Citoyenneté et participation politique en Afrique du Sud

De
Publié par

Le parcours de l'Afrique du Sud, malgré la création de la nation arc-en-ciel et le succès de la transition démocratique, est semé de zones d'ombres, de contradictions et de compromis. En arrière-plan d'une analyse de sociologie juridique de la nouvelle citoyenneté, cette recherche étudie le cas du township Thokoza afin de comprendre comment et selon quelles logiques la construction d'un espace public se fait dans une communauté relativement restreinte.
Publié le : lundi 1 octobre 2012
Lecture(s) : 42
EAN13 : 9782296506114
Nombre de pages : 394
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
38,50ISBN: 978-2-296-99208-5
VeronicaFEDERICO
CITOYENNETÉ ETPARTICIPATION POLITIQUE EN AFRIQUE DU SUD
       
Citoyenneté et participation politique en Afrique du Sud
© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.f ISBN : 978-2-296-99208-5 EAN : 9782296992085
Veronica FEDERICOCitoyenneté et participation politique en Afrique du Sud
à Lara
Remerciements Au cours d'une recherche, comme celle que je présente dans les pages suivantes, on cumule un nombre considérable de dettes. Plusieurs personnes ont apporté une contribution importante, parfois fondamentale, pour que ce travail puisse aboutir. Je tiens à les remercier, maintenant qu’une partie du chemin est achevée. Je voudrais, tout d’abord, remercier la personne qui est à l'origine de cette recherche : mon directeur de thèse, Prof Jean Copans. Je lui suis très reconnaissante de m'avoir permis d'entreprendre cette passionnante recherche, mais surtout de m'avoir donné la chance de le faire avec lui. L'énergie, la rigueur et la patience dont il a fait preuve au cours de ces années de coopération représentent pour moi un enseignement inoubliable. Je désire remercier également Professeur Carlo Fusaro qui a suivi, avec une compétence et un dévouement remarquables, mes études depuis deux décennies, et m'a donné la chance de continuer l'étude de la société sud-africaine au terme de cette recherche. J’aurai ainsi la possibilité de comprendre et de corriger les erreurs contenues dans cet ouvrage et dont je reste la seule responsable. Je dois aux habitants de Thokoza la réussite de cette étude. Ils ont collaboré au succès de cette recherche en acceptant ma présence dans leur ville, leurs assemblées publiques, leurs réunions privées et surtout en acceptant de répondre à un grand nombre de questions. En particulier, j’ai une dette de reconnaissance très importante vis-à-vis de Sally Sealey et de la famille Moloi. C’est grâce à leur précieuse collaboration que cette recherche a abouti. Et c’est grâce à leur amitié que j’ai toujours la nostalgie de mes séjours en Afrique du Sud. Un remerciement particulier va à Victor Wanda Mngomezulu, qui m’a souvent accompagnée dans les rues de Thokoza. Certaines autorités locales ont apporté une contribution fondamentale à la compréhension de la vie politique dutownship, notamment M. Louis Sibeko, M. Duma Nkosi, et M. Mbongeni Radebe. J'aimerais aussi remercier les Prof. David Coplan, Robert Thornton et Belinda Bozzoli de laSchool of Social Sciencesde l’Université du Witwatersrand, qui ont facilité mes séjours à Johannesburg, ainsi que les bibliothécaires de la Cullan Library, des Historical Papers et des Governments Papers de l’Université du Witwatersrand, pour l'aide apportée au cours des recherches effectuées dans la bibliothèque et les archives. A Lydia Samarbakhsh-Libèrge, David Monyae, Barbara Bompani, Sasha Boskovic un merci spécial pour avoir partagé avec moi leurs connaissances de la réalité sud-africaine, les joies et les phases plus dures du travail de terrain. Je suis particulièrement reconnaissante envers les amis français, en particulier Stéphane, pour leur amitié, leur hospitalité et leur effort de compréhension de mon français « italianisé » qu’ils ont contribué à améliorer.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.