//img.uscri.be/pth/904d3f269976dae01fcf6df88cc9d4c61993e977
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Comprendre la Pologne

De
292 pages
L'arrivée au pouvoir d'un gouvernement nationaliste conservateur, remettant en cause les "valeurs européennes" et l'équilibre des pouvoirs, a remis la Pologne sur le devant de la scène. L'ouvrage donne la parole aux chercheurs polonais. Ceux-ci tentent d'expliquer les profondes évolutions que la société polonaise a connues, après la chute du communisme, dans divers domaines (rôle de l'Eglise, question agraire, politique étrangère, débat sur l'Histoire).
Voir plus Voir moins
Sous la direction de AnnaPaczeŚniaket JeanMichelDeWaele
COMPRENDRELA POLOGNE Société, politique et institutions
Comprendre la Pologne Société, politique et institutions
Sous la direction de Anna PACZEŚNIAKet Jean-MichelDEWAELE
COMPRENDRE LAPOLOGNESociété, politique et institutions L’Harmattan
© L’Harmattan, 20165-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06510-6 EAN : 9782343065106
Liste des auteurs
Andrzej ANTOSZEWSKI est professeur de science politique à l’Université de Wrocław.
Jean-Michel DE WAELE est professeur de science politique à l’Université libre de Bruxelles.
Andrzej DYBCZYŃSKI est chercheur en relations internationales à l’Université de Wrocław.
Joanna DYDUCH est chercheuse en études et relations internationales à l’Université de Wrocław.
européennes
Antoni DUDEK est professeur de science politique à l’Université Jagellonne de Cracovie et à l’Institut de Mémoire Nationale.
Ryszard HERBUT est professeur de science politique à de Wrocław.
l’Université
Sławomir MANDES est chercheur en sociologie à l’Université de Varsovie.
Małgorzata MICHALEWSKA-PAWLAK est chercheuse en études européennes et science politique à l’Université de Wrocław.
Dorota MOROŃ est chercheuse en science politique et politique sociale à l’Université de Wrocław.
Anna PACZEŚNIAK est chercheuse en science politique et études européennes à l’Université de Wrocław et collaboratrice scientifique au Cevipol (Université libre de Bruxelles).
Maria WINCŁAWSKA est chercheuse en science politique et sociologie à l’Université de Mikołaj Kopernik à Toruń et collaboratrice scientifique à l’University of Queensland.
INTRODUCTION
(Re)considérer la Pologne
Jean-Michel De Waele
& Anna Pacześniak
Introduction La Pologne semble avoir disparu des écrans radars de la presse francophone. Depuis l’irruption du célèbre « plombier polonais » dans le débat français relatif au traité constitutionnel européen en 2005, le pays n’attire plus guère l’attention. En l’espace de dix ans, seuls deux événements ont fait l’actualité de la presse francophone: le tragique accident d’avion ayant coûté la vie à une partie de l’élite politique du pays à Smoleńsk le 10 avril 2010 et l’organisation de l’Euro de football durant l’été 2012. Nous sommes bien loin de la vague d’enthousiasme suscitée par la résistance de la société polonaise au régime de type soviétique, incarnée notamment par des intellectuels comme Bronisław Geremek, Jacek Kuroń, Adam Michnik, des personnalités comme le pape Jean-Paul II ou le syndicaliste Lech Wałęsa. Que ce soit à travers ses intellectuels, son Église ou son mouvement syndical, la résistance polonaise bénéficiait ainsi d’un large soutien au sein des différents secteurs des sociétés occidentales. Cette vague de sympathie n’allait pas faiblir jusqu’aux premières années de la transition démocratique. En témoigne la traduction dans de nombreuses langues, des écrits des leaders polonais qui faisaient salle comble lors de leurs passages à l’Ouest. Progressivement, l’image positive dont jouissait la Pologne auprès de l’Europe occidentale s’est détériorée. Le poids mésestimé de
9