//img.uscri.be/pth/c95d951be47c7fd10388352f7ca0e60ae909c5b1
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 17,25 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Conquérir la souveraineté alimentaire

De
222 pages
La souveraineté alimentaire reste à conquérir. Sa mise en oeuvre au niveau international doit permettre d'autres politiques, en priorité au service des pauvres et des consommateurs au détriment de l'agrobusiness et pour la protection de la planète. Il importe de faire évoluer le rapport de force, d'élargir le mouvement, de convaincre des institutions, d'engager de nouvelles négociations à l'ONU puis à l'OMC.
Voir plus Voir moins
Michel Buisson
CONQUÉRIR LA SOUVERAIN ALIMENTAIR
Préfaces d’Olivier de Schutter et de Gustave Massiah
CONQUERIR LA SOUVERAINETE ALIMENTAIRE
Michel BUISSON
CONQUERIR LA SOUVERAINETE ALIMENTAIRE
© L'HARMATTAN, 2013 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01686-3 EAN : 9782343016863
En hommage à mes parents, aux paysannes et aux paysans de ma famille, aux paysannes et aux paysans que j'ai la chance de connaître.
Remerciements Ce livre résulte d'un travail personnel débuté en 2004 et réalisé en relation avec de nombreuses personnes que je remercie ici, tout particulièrement : Celles de la première phase au sein d'un groupe de travail (2004-2006): Jacques Berthelot, Henri Rouillé d'Orfeuil, Catherine Gaudard, Claude Girod, Meredith Ailloud, ou dans un autre cadre: Philippe Chotteau, Hélène Delorme, Stéphanie Cabantous, Arlène Alpha, Les juristes qui m'ont aidé à rédiger de nouvelles règles ; DavidRoca et Jean-Pierre Doussin tout particulièrement, Laurence Boy, Marine Friant-Perrot, Catherine Del Cont, Monique Chemilier-Gendreau, Plus récemment, Priscilla Claeys et Christophe Golay, dont les apports ont été essentiels, Toutes celles et ceux, membres de La Via Campesina, du Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux du Sénégal (CNCR) ou d'ONG, qui à diverses occasions m'ont permis de mieux saisir la richesse de la souveraineté alimentaire et la portée de leur combat, Marie-Andrée et Anne-Laure qui m'ont beaucoup aidé dans ce travail.