//img.uscri.be/pth/fd14c593842db05d59fb771c88cf32cdd23853d9
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Côte d'Ivoire

De
88 pages
Cinquante ans après les indépendances, les anciennes colonies françaises sont les plus pauvres. Le 11 avril 2011, les autorités françaises, avec l'appui de l'ONU, ont fait un coup d'Etat en Côte d'Ivoire. Il s'agissait d'éviter un président indocile à la tête de la Côte d'Ivoire. En partant de ce qui se passe en Côte d'Ivoire, ce livre propose une analyse sur les crises dans le monde en général et en Afrique en particulier.
Voir plus Voir moins










Côte d’Ivoire

Quand ces grands pays et l’ONU
nous mentent
















Afrique Liberté
Collection dirigée par Claude KOUDOU

Afrique Liberté est une collection qui accueille essais,
témoignages et toutes œuvres qui permettent de faire
connaître l’Afrique dans toute sa diversité et toute sa
profondeur. Cette collection qui reste ouverte se veut
pluridisciplinaire. Son orientation sera essentiellement axée
sur les rapports entre l’Afrique et l’Occident. Elle refuse
l’afro-pessimisme et se range résolument dans un afro-
optimisme réaliste. Sur quels repères fonder l’Afrique
d’aujourd’hui ? Telle est une des questions majeure à laquelle
cette collection tentera de répondre. Afrique Liberté se veut
un espace qui doit explorer l’attitude de l’Africain ou des
africanistes dans ses dimensions mentale, scientifique,
culturelle, psychologique et sociologique. Dans un monde en
proie à de graves crises, un des enjeux majeurs de cette plate-
forme serait de voir comment faire converger les différents
pôles de compétences pour hisser l’Afrique à la place qui doit
être véritablement la sienne.

Déjà parus

Modeste Dadié Attébi, Du miracle économique à la crise
politique en Côte d’Ivoire, 2011.
Gérard Kone Dogbemin, La nouvelle loi sur la presse
ivoirienne, Avancée ou recul ?, 2011.
Patrice Ake Jean, Nietzsche et sa vision de l’homme. Une
interpellation de l’Africain, 2010.
René N’guettia Kouassi, Comment gouverner autrement la
Côte-d’Ivoire ?, 2010.
Claude Koudou (sous la direction de), La Côte d'Ivoire face à
son destin. Et si l'Afrique était Gbagbo ?, 2010.
Adack Gilbert Kouassi, L'art dans la société wè de Côte
d'Ivoire, 2010.

Claude KOUDOU






Côte d’Ivoire

Quand ces grands pays et l’ONU
nous mentent



















































© L’Harmattan, 2011
5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris

http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-296-54940-1
EAN : 9782296549401
Position du problème
Ils ont soutenu les dictateurs Mobutu, Bokassa et d’autres. Ils
continuent de soutenir Idris Déby du Tchad et Blaise
Compaoré du Burkina qui ont modifié la Constitution de
leurs pays pour se maintenir au pouvoir à vie ; quoiqu’il y ait
des menaces depuis plusieurs semaines, sur le régime du
second ; et Faure Eyadéma, le fils du père. Ils ont installé Ali
Bongo (le fils de l’autre père) en dépit de ses 37% de suffrage
derrière André Mba Obame qui a pourtant obtenu 42% aux
élections présidentielles d’août 2009.
Ils ont maintenu Hamid Karzai au pouvoir, en Afghanistan
malgré la reconnaissance par l’ONU de fraudes électorales
massives. Par ailleurs, ils ont attaqué l’Irak au motif que
Saddam Hussein détenait des armes de destruction massive.
Cela était aussi du mensonge. Mais le mal est fait. Le bilan
est d’environ un million de morts civils ; plus de quatre mille
1soldats américains tués … L’Irak est dans un état de
désorganisation totale. Et les installateurs de la démocratie ne
parlent pratiquement plus de ce pays. Aujourd’hui, ils sont en
Lybie par une résolution de l’ONU qui donne un mandat.
Mais ils sont en train de faire autre chose.
Ils sont en Afghanistan pour - disent-ils - anéantir les
Talibans et lutter contre le terrorisme. Le 20 février 2011, le
54è soldat français tombait. Et malgré la présence des
envahisseurs, l’Afghanistan est une grande plaque tournante
de la drogue.
1
http://www.lemonde.fr/international/article/2008/03/19/cinq-ans-apres-
le-debut-de-la-guerre-en-irak-incertitudes-autour-du-nombre-d-irakiens-
tues_1024896_3210.html

?
Ils sont en République démocratique du Congo et les femmes
et les filles subissent des viols. Les exactions sont
nombreuses dont se rendent souvent complices les agents de
l’ONU. Ils ont traité Nelson Rolihlahla Mandela de terroriste
quand il était en prison pour lutte contre l’apartheid. Les
mêmes ont attribué le prix Nobel de la paix à « Madiba » en
1993. Et le tapis rouge lui est déroulé aujourd’hui à travers le
monde.
En Tunisie et en Egypte, ils étaient prêts à aider Zine El
Abidine Ben Ali et Mohammed Hosni Moubarak à rester au
pouvoir quand ils ont été débordés par l’ampleur des
révolutions populaires … Dans la crise ivoirienne, Abdoulaye
Wade du Sénégal et Blaise Compaoré sont les chevaux de
troie de cette « transfrançafrique ». Ils ont été chargés par les
grands pays de prêter - dans leurs pays respectifs et dans la
sous-région ouest africaine - une fibre musulmanophobe à
Laurent Gbagbo, et de cultiver une inimitié à l’endroit de ce
Président qui ne veut pas entrer dans le moule.
Les manipulateurs de nos consciences et ceux qui
instrumentalisent les organisations internationales et les
médias, ont-ils encore de la crédibilité pour donner des
leçons ? En France, Nicolas Sarkozy n’a pas mis en œuvre la
rupture promise pendant les campagnes des présidentielles de
2007. Cette rupture annoncée n’a pas non plus vu le jour hors
des frontières de l’Hexagone. Le réflexe belliqueux du
locataire de l’Elysée est l’empreinte qui domine encore dans
nos esprits. Mais en France toujours, les grands partis ont pris
fait et cause pour Ouattara, sans aucun recul, en suivant
précipitamment ce « machin » de l’ONU. Par contre, les
« petits partis » ont évité la précipitation. Ils ont pris du recul
pour adopter une posture pondérée.

?