Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Publications similaires

Diaby Moustapha Ben ISMAÏLA
Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara et les droits de l’homme
Préface de Diaby Moussa Abdoul Kader
COTE D’IVOIRE, ALASSANE OUATTARA ET LES DROITS DE L’HOMME
DiabyMoustapha Ben Ismaïla
COTE D’IVOIRE, ALASSANE OUATTARA ET LES DROITS DE L’HOMME
Préface de Diaby Moussa Abdoul Kader
L'HARMATTAN
Déjà parus, du même auteur, chez le même éditeur Alassane Ouattara, vingt ans de combat, 2009 L’harmonie du chaos, 2014
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr 6 ISBN : 978-2-343-07044-5 EAN : 9782343070445
DEDICACE À tous ces amoureux de liberté, parfois persécutés, torturés, assassinés mais aussi toujours optimistes quant à l’avènement d’un jour heureux !
REMERCIEMENT Seydou Kouyaté Badian a merveilleusement caricaturé la vie des hommes. En effet, il dit en des termes élogieux que l’homme n’est rien sans l’homme. En d’autres termes, on a toujours besoin de quelqu’un. Mais cette assertion n’est pas sans conséquence. Elle impose une certaine gratitude. Une obligation, à tout le moins, de remerciement. C’est pourquoi, je voudrais remercier ici tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à la réalisation de ce livre. Je voudrais particulièrement remercier le professeur Lemassou Fofana, Président de l’Agence de l’Autorité de Régulation desTélécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) et Monsieur Amadou Coulibaly dit Ams, Conseiller en Communication Chargé de l’audiovisuel et des Tic auprès du Président de la République de Côte d’Ivoire pour leur disponibilité, leurs conseils avisés et leur soutien constant et Maître Diané Mamadi, Conseiller auprès du Président de la République en charge des questions de droits de l’homme pour m’avoir accordé un entretien et accordé de l’intérêt à mon travail.Aussi, voudrai-je remercier Monsieur et Madame Toure Vassiriki pour leur estime, leur considération et lers nombreuses sollicitudes. Enfin, je voudrais remercier mes compagnons du Comité Littéraire, Dr Brahima Ouattara, Dr Ouattara Katienefowa, Dr Moussa Sangaré et le Professeur Yéo Lacina pour leurs corrections, contributions et leur soutien.
9