//img.uscri.be/pth/ba4be7c593f561da61a99312c9979968951e4ee0
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Enjeux et perspectives pour les Emirats Arabes Unis

De
191 pages
"L'après pétrole" constitue un défi sans précédent pour les Emirats Arabes Unis, de par les mutations économiques, politiques et sociales qu'une telle transition implique. Dans leur processus de diversification économique, quelle fenêtre d'opportunité représente la place financière du Dubaï International Financial Center ? Située entre Londres et Tokyo, elle a pour vocation de concurrencer les places financières existantes. La finance islamique pourrait-elle alors devenir une alternative aux voies de financement traditionnelles ? (Cette nouvelle édition reprend à l'identique le texte de l'ouvrage intitulé : Et après le pétrole ? Risque et enjeux géopolitico-financiers pour les Émirats Arabes Unis, paru en mars 2005 sous l'ISBN 2-7475-8146-2)
Voir plus Voir moins

Achevé d'imprimer 43117 N° d'Imprimeur:

par Corlet Numérique - 14110 Condé-sur-Noireau 2007 - lm primé en France - Dépôt légal: septembre

ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR LES ÉMIRATS ARABES UNIS?

Et après le pétrole?

Collection Entreprises & Management Dirigée par Ludovic François Maître de Conférences au Groupe HEC Déjà paru dans la même collection: Emmanuel Caulier, juridique globale Investir en Russie: une approche

Marc Sorbier, La clientèle commerciale: partage Malori Mani, L'Union blanchiment d'argent: communautaires

cession, location et

européenne dans la lutte contre le Entre intérêts nationaux et intérêts

Charles-Henri Lafont Une Transition confisquée? Le processus de privatisation en Roumanie et en Bulgarie (1989-2002) Lise Moutamale, L'intégration du développement management quotidien d'une entreprise Enquête sur les réseaux de la confiance Alain Bollé, Le produit de la délinquance de proximité durable au

Julien Ivers, Sandrine Boudana, La vente par réunion

Ingrid Fauvelière, La contrefaçon du luxe: menace pour la France au Japon Bruno Baratz, Jérémy de Vidas, Pablo-Alexandre Bauquier, Le business en Irak au lendemain de l'opération « Iraqi freedom », Entre risques et opportunités
Ronan de Geloes d'Elsloo, Parfait Koffi, Charles Lataillade, Rodolphe Monnet L'entreprise diamantaire dans la géopolitique africaine Arnaud Herrmann, Le risque « gaz à effet de serre»: développement durable en pratique le

Bastien GIBERT, Axel MARAUT, Benjamin TELLE

ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR LES ÉMIRATS ARABES UNIS?

Et après le pétrole?

L'Harmattan 5-7, 111e e l'École-Polytechnique; 75005 Paris d

FRANCE
L'Harmattan Hongrie Espace L'Harmattan Kinshasa

Kënyvesbolt Kossutb L. u. 14-16

Fac..des

Sc. Sociales, PoL et Adm. ; BP243, KIN Xl de Kinsbasa - RDC

L'Harmattan Italia Via Degli Artisti, 15 10124 Torino ITALIE

L'Harmattan Burkina Faso 1200 logements villa 96 ] 2B2260
Ouagadougou 12

1053 Budapest

Univetsité

www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattanl @wanadoo. fr ~ L'Harmattan, 2005 ISBN: 2-7475-9272-3 EAN : 9782747592727

Remerciements

Nous tenons tout particulièrement à remercier:

. . .

Dazi-Heni Fathia, Experte Golfe, Maitre de Conférence à l 'lEP de Paris et chercheur associé au CERI pour son aide précieuse concernant la vie politique des Emirats Arabes Unis.

Maraut Issa, Consul Général de France à Jeddah pour ses remarques concernant les tribus.

Pascal Chaigneau, Directeur Scientifique du Mastère HEC « Management des Risques Internationaux ».

.
.

Paul Hiegel pour sa photo.

Un remerciement tout particulier à E.Bouhnik, a.Raspail, MKlein, MBarriol et à nos familles pour leur soutien.

« La prospérité
grands. ))

montre les heureux, l'adversité révèle les
Pline le Jeune

SOMMAIRE

Rem erciem en ts 9 SO MMAIRE 11 Préface 13 In trod uctio n 17 I. Les enjeux d'une mutation 21 A. Présentation des Emirats Arabes Unis 21 1. Géographie et histoire des Emirats Arabes Unis 21 2. La population des Emirats Arabes Unis 23 3. La situation économique des Emirats Arabes Unis. 24 B. Le caractère hétérogène de la fédération 45 1. La constitution de la fédération 45 2. Des institutions dominées par les familles d'Abu Dhabi et Dubay 48 3. Les enjeux de la rivalité Abu Dhabi - DubaL 54 C. La politique extérieure des Emirats Arabes Unis 63 1. Un engagement régional important 63 2. Les contentieux régionaux 65 3. La solidarité arabe 68 4. Les relations avec l'Europe et les Etats-Unis 69 II. Mondialisation et transition économique 71 A. Une économie rentière pétrolière 71 1. Une économie qui repose sur les hydrocarbures 71 2. Une économie rentière 85 B. Les enjeux de la transition économique 93 1. Un besoin de transition 93

2. Les modalités de transition économique 99 3. Les conséquences de la transition sur l'immunité et l'autonomie de l'Etat 106 C. L'état des lieux de la diversification 115 1. Les projets 115 2. Les échecs 123 3. Les conséquences sociales de la diversification économique 124 4. Un tournant potentiel: le Dubaï International Financial Center (DIFC) 125 III. Le Dubaï International Financial Center 127 A. Présentation du DIFC 127 1. Les objectifs 127 2. Les enjeux du DIFC 130 3. Les concurrents possibles au DIFC 154 4. Le fonctionnement du DIFC 165 B. Perspectives en cas de fonctionnement du projet... 169 1. Les limites actuelles freinant l'essor du DIFC 169 2. En cas de réussite 172 Co ncIusi 0n 177 Bib Iiogra p hi e 179 Table de matières 185

12

Préface

A l'heure où l'attention est polarisée par l'Irak, l'observateur extérieur tend à négliger l'évolution politique et les dynamiques économiques de l'Est de la péninsule arabique. De fait, la région proche et moyen orientale se caractérise aujourd'hui par trois paradoxes et une série de fractures. Le premier et non le moindre des paradoxes est que les Etats-Unis, au nom de la guerre préventive, ont ouvert en Irak un espace de 437.000 km2 où il est désormais possible de les défier et de leur apprendre à leurs dépens la sociologie de Gramsci où l'hégémon peut dominer sans être capable de contrôler. De l'ingouvernabilité aux conséquences virtuelles des fractionnismes, l'avenir de l'Irak sera, sans contexte, lourd de conséquences, de la Turquie à l'Arabie. Le deuxième paradoxe consiste à rappeler que l'Etat d'Israël a été créé pour qu'enfin, quelque part dans le monde, un Juif soit en sécurité ... alors qu'aujourd'hui l'endroit du

monde où un Juif est le moins en sécurité est Israël. Pire, aux vieux démons de l'antisémitisme s'est greffée une judéophobie largement liée à la politique menée par le gouvernement Sharon. Troisième paradoxe, l'ensablement américain en Irak a pour conséquence mécanique l'émergence potentielle de l'Iran comme puissance régionale. L'Iran se présente désormais comme un épicentre énergétique entre pétrole de la Caspienne et pétrole du Golfe. La lecture en creux que l'armée y a fait de l'intervention en Irak est la ferme priorité de se doter d'armes nucléaires pour ne jamais avoir à subir pareille situation. Quant au chaos irakien, beaucoup de ses décideurs sont désormais à Téhéran. Simultanément, la région continue d'être affrontée au défi des peuples sans Etat, des Palestiniens aux Kurdes. Elle n'a toujours pas réglé ses contentieux territoriaux, du Golan aux îles de la Tombe. Elle doit faire face aux successions politiques, de l'Egypte à l'Arabie et, surtout, elle doit tenter de contrer la poussée de fondamentalismes violents comme en atteste la crise grave que traverse l'Arabie Saoudite. Dans un tel contexte, souligner des initiatives économiques, analyser l'évolution des Emirats Arabes Unis et démontrer quelle fenêtre d'opportunité constitue le Dubai International Financial Center revêt un double intérêt. D'une part, démonter les mécanismes d'une transition économique réussie susceptible de devenir un modèle régional. D'autre part, appréhender ce modèle comme matrice d'une cohésion nationale susceptible d'amoindrir, socio-politiquement, les contestations internes. La recherche réalisée dans le cadre du Mastère HEC «Management des Risques Internationaux» par Messieurs Bastien Gibert, Axel Maraut et Benjamin Telle méritait en 14

conséquence d'être publiée non seulement pour sa qualité mais aussi pour présenter une vraie problématique de la transition d'une économie pétrolière à une économie capitaliste capable d'éviter les pièges économiques, politiques et sociaux de l'après pétrole.

Pascal CHAIGNEAU Professeur des Universités Directeur Scientifique du Mastère HEC « Management des Risques Internationaux»

15

Introduction

La région du Golfe Persique connaît, depuis la moitié des années 80, des mutations profondes au niveau politique, social et économique. Différentes problématiques se sont concentrées sur cette région du monde. Trois guerresl s'y sont déroulées en l'espace de 23 ans remodelant sensiblement les équilibres géopolitiques et, à partir des années 90, révélant la suprématie américaine dans cette zone. Les monarchies sont pour la plupart en voie de modernisation ou dans des phases de libéralisation progressive comme à Bahreïn2 ou au Koweït3. Certaines d'entre elles vont dans les années à venir devoir gérer des problèmes de succession avec plus ou moins de difficultés, ce sera notamment le cas pour l'Arabie Saoudite. Aux Emirats Arabes Unis, récemment, grâce à un consensus au sein des différents lignages princiers, la succession de Cheikh Zayed s'est effectuée sans heurt. Au niveau social, les pays se sont ouverts à l'Occident et au reste du monde. Des processus d'occidentalisation des mœurs entrent en concurrence directe avec les modes de vie traditionnels transfigurant les identités tiraillées entre les promesses de la modernité et les réalités tribales. Les sociétés de cette partie du monde sont en proie à des difficultés jusque-là inédites comme le chômage massif, des
I

Iran- Irak de 1980 à 1988, Première guerre du Golfe en 1991 et
guerre du Golfe en 2003 : étude de cas à Bahrein, Monde Arabe, nOI73, 2003, p.

Deuxième
2

Dazi-Heni (Fathia), Vers un modèle rénové de la monarchie arabe du

golfe Persique? 52-59.
3

Dazi-Heni (Fathia), Le rôle des coalitions politiques au Koweït dans une

société dominée par les 'assabiyât locales traditionnelles, Revue du Monde Musulman et de la Méditerranée, n081/82, 1998, p. 303-317.

populations très jeunes en attente de formation et mises en compétition avec des populations immigrées très nombreuses, etc En effet les revenus de la rente pétrolière ont diminué en même temps que les populations augmentaient très rapidement. Les Emirats Arabes Unis ont vu leur population doubler en l'espace de 20 ans passant de 1.6 millions d'habitants à 3.2 environ entre 1980 et 2000. Les économies elles aussi ont subi des changements majeurs. Les modèles rentiers ont atteint leur apogée dans les années 70. A partir des années 80 leur déclin relatif s'est amorcé du fait de la mondialisation qui a forcé l'ouverture et de la convergence des ces pays vers des économies de marché capitaliste par le biais de la diversification. Les Emirats Arabes Unis sont à un tournant décisif de leur histoire car ils cumulent tous ces éléments. La jeune fédération a connu un développement extrêmement rapide depuis sa création en 1971. La modernisation du pays a été financée par les revenus du pétrole d'Abu Dhabi. Dubaï pour sa part a aussi profité de la manne pétrolière mais ses réserves s'épuisent très rapidement, renforçant alors sa dépendance vis-à-vis de son puissant voisin. C'est dans ce contexte tout particulier que l'émirat de Dubaï place son salut politique et financier dans la diversification. En effet il est un condensé des problématiques transversales qui affectent la région alors qu'Abu Dhabi les ressent moins fortement. Son développement économique s'est basé dans un premier temps sur les ressources pétrolières pour créer des infrastructures, notamment des zones franches. Ensuite ces dernières ont pris le relais en permettant un développement économique rapide basé sur les services, le tourisme et la réexportation en employant une main-d'œuvre immigrée à bon marché. e' est l'exception de la fédération, le terrain d'expérimentation in vivo de la famille Al Maktoum4, et c'est
4 La famille AI Maktoum règne sur Dubaï, c'est une branche de la famille des Al Nahyan qui règne sur Abu Dhabi. Les deux branches se sont scindées en 1812 sur un contentieux territorial.

18