Gabon, pourquoi j'accuse...

De
Publié par

Laurence Ndong nous dévoile les mœurs cachées de la vie politique gabonaise, elle écrit car toute la misère politique qu'elle a observée et côtoyée lui fait peur pour l'avenir de son pays, elle écrit surtout pour transmettre à chaque Gabonaise et chaque Gabonais la conviction profonde qui l'anime : changer de mentalité est encore possible, changer le pays aussi. L'auteur conclut en s'étonnant du silence et de l'inaction de la Communauté Internationale face aux violations des Droits Humains que certains présidents africains font subir à leurs populations.
Publié le : mardi 1 mars 2016
Lecture(s) : 59
EAN13 : 9782140003233
Nombre de pages : 192
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Laurence Ndong
GABON, POURQUOI J’ACCUSE…
Préface de Dominique Kounkou
Collection : Théologie et vie politique de la terre dirigée parDominique Kounkou
Gabon, pourquoi j’accuse…
Théologie et vie politique de la terre Collection dirigée par Dominique KOUNKOU Dans les années soixante, la vie de la terre rassemblait les théologiens, les politologues, les acteurs politiques, les sociologues des religions, les philosophes. Tout, tout était tenté pour réconcilier l’homme d’avec son Dieu, l’homme d’avec l’homme, l’homme d’avec l’Homme, l’homme d’avec sa responsabilité de continuer à faire vivre en harmonie la création. Tant et si bien qu’on est arrivé à projeter la construction de la civilisation de l’universel Puis il y a eu cette sorte d’émancipation de la politique vite supplantée par le commerce dans un monde en globalisation. Et l’homme ?... Et son Dieu ? ... Et sa pensée ? ... Tout ce qui est essentiel paraît de plus en plus dérisoire face à la toute-puissance du commerce. Comment réintroduire l’homme au cœur de cette avancée évolutionnaire du monde afin que sa théologie et sa volonté politique influent sur la vie de la terre ? Tel est le questionnement que poursuit, de livre en livre, cette collection. Déjà parusKOUNKOU Dominique,Les élégies de l’Alizé, 2015. KOUNKOU Dominique,Sois béni, 2015. LARVENT Laurie, Une minorité protestante millénariste et sioniste : Le Mouvement Missionnaire Intérieur Laïque, 2015. VAN DER WESTHUIZEN SMITArnold,Itinéraires Le Cap – Rio – Paris, 2014. KOUNKOU Dominique,Réveil du religieux. Éveil de la société, 2013. KOUNKOU Dominique,Un message d’espoir pour le Congo. Les mots essentiels, 2012. GILBERT Gilles et KOUNKOU Dominique,L’histoire cachée du peuple africain, 2012. MOKOKO GAMPIOT Aurélien,Les Kimbanguistes en France. Expression messianique d’une Église afro chrétienne en contexte migratoire, 2010. MUTOMBO-MUKENDI Félix,Le Fils de l’homme apocalyptique. Sa trajectoire dans l’attente juive et chrétienne, 2009.
Laurence NDONGGABON,POURQUOI JACCUSEPréface de Dominique Kounkou L’Harmattan
Illustration de couverture :Cyrille NDONG.© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08623-1 EAN : 9782343086231
Remerciements
A tous mes proches, tous ceux qui ont toujours cru en moi et qui sont restés à mes côtés, trouvez ici, l’expression de ma très sincère gratitude.
Préface
Elle s'appelle Laurence NDONG. Désormais, qui parlera de la politique gabonaise, parlera d'elle comme la Zola du Gabon. Dans cet empire dusilence politique une voix s'élève. C'est celled’une femme qui s'exprime par son livre Gabon, pourquoi j'accuse.tact, mesure, mais, Avec surtout, avec audace elle nous dévoile les mœurs cachées de la vie politique gabonaise.
Elle est Docteur en Sciences de l’Éducation plus spécialement en Didactique des sciences expérimentales. Le 03 août 1999, elle n'a pas encore trente ans lorsque Madame Victoire Lasseni-Duboze alors Ministre de la Famille et de la Promotion de la Femme, qui venait de l'entendre défendre une position lors d'une réunion publique est frappée par son intelligence et son éloquence. Dans un pays réputé pour des nominations ethniques et arbitraires, Laurence est la première étonnée par l'intérêt qu'une ministre de la République lui porte. Sur la seule base de ses compétences, le 04 août 1999, elle est nommée Directrice Générale Adjointe de la Promotion de la Femme au sein de ce ministère.
Commencera alors pour cette jeune Gabonaise le long apprentissage des us et coutumes de la vie politique. Madame la Ministre, alors première responsable des femmes du Parti Démocratique Gabonais lui demande de l'accompagner aussi lors des réunions du parti. Elle découvre le parti. S'y intéresse. Élue Députée puis Sénatrice, Madame le Ministre quitte le gouvernement. Ce premier poste qu'elle occupera de 1999 à 2002, lui a mis le
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi