//img.uscri.be/pth/c7f267966e2bbe74e66bf493676fbe5361f9611d
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Honduras

De
150 pages
Dans la plus grande indifférence du monde, un drame se noue au Honduras depuis juillet 2009, date à laquelle un coup d'Etat balaya les deux ans d'une jeune et fragile démocratie. Exil du gouvernement, répression féroce, pillage des ressources du pays, corruption au pouvoir, fraudes généralisées... le schéma est connu de tous les pays auxquels les grandes puissances essaient d'imposer leurs lois, leur marché et leur monnaie. Mais le peuple résiste, comme il a su résister depuis des siècles. Le peuple ne veut pas "laisser la politique aux politiciens". Ce livre est le témoin d'un espoir en marche.
Voir plus Voir moins
Marielle Rispail Jesus Henriquez Melissa Merlo
HONDURAS
CHEMINS EN RÉSISTANCE 20092017
Horizons Amériques Latines
avec la participation de Marie Landivar et Teresa Leyva
HONDURAS CHEMINS EN RÉSISTANCE 2009-2017
Horizons Amériques latines Collection dirigée par Denis Rolland et Joëlle Chassin  La collection Horizons Amériques latines publie des synthèses thématiques sur l’espace s’étendant du Mexique à la Terre de feu. Les meilleurs spécialistes mettent à la disposition d’un large public des connaissances jusqu’alors souvent réduites, sur ce sous-continent, à quelques stéréotypes. Dernières parutions Andres GUZMAN-SALA,Innovations dans le secteur touristique au Mexique. Le Tabasco : analyse opérationnelle et perspectives, 2016. Jean-Jacques FONTAINE,2016, Rio de Janeiro et les Jeux Olympiques. Une cité réinventée, 2016. Luiz Hildebrando PEREIRA DA SILVA,Chroniques subversives d’un scientifique métèque engagé. Le fil du puzzle, 2016. Emmanuel DUFOUR,Puebla - 5 mai 1862. Le jour où est née la nation mexicaine, 2015. Carlos MONSIVAIS,L’Etat laïc et ses détracteurs. Chronique, 2015. Bruno SUSANI,Le péronisme de Perón à Kirchner. Une passion argentine, 2014. Jean-Jacques FONTAINE,L’invention du Brésil. De crises en crises, un géant qui s’affirme, 2014. Marie DURAND,Bolivie, la voix de Flora résonne encore. Des femmes et du développement participatif (1971-1985), 2013. Pierre Henri GUIGNARD,Lettres colombiennes, Correspondances à l’encre verte, 2012. Carlo A. CÉLIUS,Le défi haïtien, 2011. Nicolas PINET,Projets politiques et luttes sociales, 2011. Manuel PENA MUNOZ,Valparaíso. Chroniques d’un port mythique, 2009. R. CONTRERAS OSORIO,Les limites du libéralisme latino-américain, 2009.
Marielle RISPAIL Jesus HENRIQUEZ Melissa MERLO HONDURAS CHEMINS EN RÉSISTANCE 2009-2017 avec la participation de Marie LANDIVAR et Teresa LEYVA
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-11316-6 EAN : 9782343113166
PRÉFACE Ce petit livre a une histoire. Il a mis cinq ans à naître… Au départ, un jeune enseignant du Honduras…, à l’arrivée un ouvrage collectif, fruit de dizaines de courriers, rencontres, d’heures partagées par-delà les terres et les océans. Au départ, une volonté commune : dire en France, en Europe, ce qui se passe ailleurs, dans un tout petit pays de 8 millions d’habitants, coincé entre Panama et Nicaragua, sur l’isthme étroit qui relie l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud. Un petit pays accueillant, chaleureux, aux forêts sombres, à la mer de rêve, qui préserve ses ethnies indigènes et tente de vivre, entre l’emprise des grandes nations, le poids de la corruption et la gangrène des narcotrafiquants. Un pays dont un million d’habitants habitent hors des frontières, aux États-Unis surtout, et aident à vivre, comme sous perfusion, celles et ceux qui sont restés. En 2008, Jesus Henriquez, professeur à l’Université de Pédagogie de Tegucigalpa, s’inscrivait à l’Université de Saint-Étienne dans une formation de Master à distance en Sciences du langage. En juillet 2009, la veille de partir en France pour soutenir son mémoire de master, il écrit à ses enseignants : « Je ne pourrai pas venir soutenir, il y a eu un coup d’État dans mon pays, les frontières sont fermées. » Son acharnement lui permettra toutefois de venir un an plus tard, lourd des récits honduriens, de la chape de plomb politique qui enserre son pays, des exils et résistances de ses amis. Nous l’écouterons s’indigner des scandales, raconter manifestations et réunions clandestines, partager chansons d’amour et d’espoir enregistrées à la sauvette, reprises parfois de la vieille tradition de lutte en Amérique latine (Chili, Pérou, Bolivie), parfois textes poétiques neufs mis en musique par des guitares furtives.
7
Dans ses valises, il a apporté un précieux paquet et une demande. Le paquet est un petit livre noir et rouge à la couverture tourmentée. Une pastille verte précise en bas à droite : « Ensayos, articulos y poemas realizados por más de 20 escritores e intelectuales hondurenos en contra del Golpe 1 de Estado y su continuidad ». Un titre fier : «Honduras : Sendero en Resistencia: « ». La demande est Traduisez ce livre, faites connaître à la France et au monde ce qui se passe dans notre petit pays ». Et c’est vrai que le coup d’État hondurien est passé inaperçu en Europe : une brève le jour même dans la rubrique internationale des grands quotidiens, puis plus rien. Rien non plus, dans les mois qui ont suivi, sur la répression et la résistance, la peur installée dans le pays, les arrestations et tous ceux qui ont fui le pays, autour de l’ancien président, intellectuels, artistes. Rien enfin sur la clandestinité courageuse, sur celles et ceux qui sont restés et reconstituent petit à petit des réseaux, une pensée, un espoir, 2 une envie de liberté : LIBRE , de plus en plus connus, au point d’espérer un jour gagner les élections. Hélas nouvelle déception, nouvel effondrement démocratique en novembre 2013 : les élections sont truquées, le parti au pouvoir l’emporte facilement. Et la lutte reprend en sourdine. C’est dans ce contexte que nous avons décidé de tenter cette publication. Pariant sur le fait qu’il y a un public en France, en Europe et ailleurs, pour écouter les luttes d’un petit pays audacieux, et son envie de vivre. L’amitié a fait le reste : Denis Pryen, des éditions l’Harmattan, s’est déclaré partant, Marie a passé des jours et des nuits à traduire les textes, Jesus et Melissa à les choisir, Teresa à les polir et
1 Trad. « Essais, articles et poèmes réalisés par plus de 20 écrivains et intellectuels honduriens contre le Coup d’État et ses suites ». 2 Libertad y Refundación, trad. « Liberté et Refonte », parti politique né de la résistance hondurienne,créé par Manuel Zelaya Rosales, président déchu lors du Coup d´État de 2009. Il a été inscrit par le Tribunal Supérieur des Élections du Honduras le 13 mars 2012 pour participer aux élections de 2013.
8
peaufiner comme des pierres précieuses. Carlos à photographier sa ville pour les illustrer. Cela a pris des années. Quelques centaines de courriels plus tard, le résultat ? Vous l’avez entre les mains. Ces textes – essais politiques et poèmes mêlés à dessein – ont quelques années mais ils n’ont pas pris une ride. Leur élan reste intact. C’est «un grito en el 3 cielopoésie de» comme le chante Paco Ibanez, une « l’urgence » comme le dit Melissa. Ils vont peut-être dérouter le lecteur européen, habitué à des produits plus polissés : les essais politiques sont imagés et enflammés, les phrases longues, la « mère » patrie y est mêlée aux pétrodollars, à la révolution et la résistance, les poèmes sont violents et tendres. Vous y découvrirez un mélange (d)étonnant d’intimité et d’étrangeté. Pour le lecteur français, nous avons ajouté quelques notes explicatives, quelques mots sur les auteurs, une carte pour découvrir où se cache ce petit territoire d’Amérique centrale, entre mer des Caraïbes et Océan, et nous avons demandé à un des auteurs de la première édition une introduction historique. Puisse cette entreprise solidaire nous rassembler plus que jamais autour de nos luttes quotidiennes, proches et lointaines, vers un monde de lumières. Marielle Rispail Tegucigalpa, mai 2016
3 Trad. : « un cri dans le ciel ».
9