//img.uscri.be/pth/ce06026d9bc360ed7c320b99aab01bdb97111dd7
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

IBK le Mali d'abord

De
92 pages
Elu à une très large majorité, Ibrahim Boubacar Keita (dit IBK) devient en 2013 Président du Mali, un pays en profonde crise. L'ouvrage présente le programme détaillé du candidat pour refonder un Etat fort, reconstruire l'armée et réintroduire le politique dans la gestion du social. C'est aussi un appel à la mobilisation de tous les Maliens et de la communauté internationale pour bâtir ce nouveau Mali.
Voir plus Voir moins
Oumar Keita
LE MALI IBiRAHBIM BOUBACAR KEITA D’ABORD
Pour l’honneur du Mali, pour le bonheur des Maliens
Le Mali d’abord : Pour l’honneur du Mali, pour le bonheur des Maliens
OumarKeita Le Mali d’abord : Pour l’honneurdu Mali, pour le bonheur des Maliens Ibrahim Boubacar Keita
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01895-9 EAN : 9782343018959
Ibrahim Boubacar Keita (dit IBK) a été élu Président du Mali avec plus de77 % de suffrages exprimés. Le peuple Ma-lien a donc clairement exprimé son choix, et on peut dire que la légitimité du nouveau Président ne souffre l’ombre d’aucune contestation possible. Trois enjeux étaient au cœur de cette élection :1 L’unité na-tionale, la paix et la sécurité: La crise militaro-politique du Mali est née des velléités sécessionnistes des populations Touaregs dans le Nord. Beaucoup de Maliens du Sud veulent le désarmement des rebelles Touaregs. Cependant, les autorités ont préféré jouer la carte du dialogue politique. L’unité natio-nale et la sécurité, demeurent donc des sujets prioritaires.2 Le bien-être des populations: La crise a accru les besoins sociaux de base des populations maliennes. D’ailleurs, l’une des at-tentes urgentes est la lutte contre la cherté de la vie.3 Le re-tour à l’ordre constitutionnel et l’alternance démocratique: La démocratie malienne a pris un coup pendant la crise avec l’entrée des militaires sur la scène politique. L’élection d’IBK marque le retour à l’ordre constitutionnel au Mali. Né le 29 janvier 1945 à Koutiala au Mali (68 ans), marié et père de 4 enfants, IBK est diplômé des universités de Dakar et de Panthéon Sorbonne. Ancien chargé de recherche au CNRS et enseignant à l’Université de Paris Tolbiac, il a tra-vaillé pour le Fonds européen de développement (FED) et exercé les fonctions de directeur-représentant de Terre des Hommes France (TDHF), ONG française et internationale
pour le Mali, le Burkina Faso et le Niger. Secrétaire aux rela-tions africaines et internationales de l'ADEMA, ambassadeur du Mali en Côte d’Ivoire, Ministre des Affaires étrangères, des Maliens de l'extérieur et de l'intégration africaine, il devient le 4 février 1994, Premier ministre du Mali avant de démission-ner le 14 février 2000. Le nouveau président hérité d’un pays en profonde crise; crise à la fois politique et sécuritaire. Les défis à relever sont multiples : il s’agit notamment à la fois de refonder l’Etat ma-lien, de reconstruire son armée, de favoriser le retour du poli-tique dans la gestion du social, seul moyen d’endiguer le risque d’un islam radical. Le programme du candidat IBK présenté dans ce document apporte des réponses à ces différents défis. Sa mise en œuvre nécessitera la mobilisation de tous les Maliens et l’accompa-gnement de la communauté internationale. Dr Oumar Keita, Historien, politologue, chercheur associé au GSPR (Groupe de Sociologie Pragmatique et Réflexive) EHESS (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales)-Paris France. Porte-Parole du candidat Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) en France.
8