Intégration économique et gouvernance européenne depuis les années cinquante

Publié par

Même si les acteurs économiques pèsent lourd dans la plupart des grandes décisions, les instances européennes ont la volonté de construire un cadre auquel ils doivent s'adapter. Au fil de la démonstration s'esquisse un dépassement progressif des modèles nationaux dans lequel interviennent non seulement les responsables et les fonctionnaires européens, mais les diverses forces socio-économiques engagées dans ce processus. Ce mouvement général n'est toutefois pas uniforme et dépend du contexte.
Publié le : samedi 15 mars 2014
Lecture(s) : 0
EAN13 : 9782336340388
Nombre de pages : 269
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Intégration économique et gouvernance européenne depuis les années cinquante
Cahiers defare n° 3-4
Intégration économique et gouvernance européenne depuis les années cinquante
Sous la direction de Sylvain Schirmann
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02093-8 EAN : 9782343020938
Introduction Sylvain S
Sommaire
Première partie : Les modèles
Les décideurs français face à l’Europe de la concurrence, 1950-2004 Laurent W
How German is It? he Emergence of European Union Competition Policy and te Ordo-liberal Model Brigitte L
La Commission européenne et la construction de l’Europe monétaire (1958-1998) Ivo M
Deuxième partie : Les acteurs
Acteur ou instrument de l’intégration économique ? Réflexions sur la place de la BEI et la gouvernance européenne (1950-1980) Émilie W
Structures de lobbying, institutions européennes et stratégies d’entreprises à l’époque de la relance des années 1980 : l’ERT et l’AUME Éric B
Fasion: Business Practices in Historical Perspective Sigfrido M. R P
7
11
39
65
91
113
131
L’industrie française de l’aluminium, entre ambition européenne et écec d’une stratégie Aspects politiques, institutionnels et économiques Florence H-L
Troisième partie : Les stratégies sectorielles
153
Flying with Europe… la coopération aéronautique en Europe et les débuts d’un « Espace aérien européen » 179 David B
La FN, une entreprise belge de l’armement incurieuse de la construction européenne ? Pascal D
Les stratégies européennes d’EDF depuis 1946 : un monopole ors de son territoire national Yves B
La politique communautaire des télécommunications Une mise en perspective istorique des tournants des années 1980 et 1990 Léonard L
207
219
239
Introduction
Les textes de ce caier visent à présenter la nature et les conditions du dialogue entre certains acteurs concernés par le processus d’intégration économique de l’Europe. Certes, il ne sera pas uniquement question d’économie. Le politique est en effet omniprésent derrière les scémas élaborés par les uns et les autres : il fixe un cadre, stimule, freine, s’appuie parfois sur ces différents protagonistes, comme l’a montré le colloque consacré à la relance européenne des années 1980. À travers les contributions reproduites par la suite se profile également la question de l’identité de l’Europe. Quel est le modèle européen, s’il y en a un ? Comme s’affirme-t-il à la fois par rapport aux modèles nationaux et par rapport à ceux de l’économie mondialisée. Les textes mettent en évidence les étapes de la construction de ce régionalisme. Des traités de Rome en passant par des crises et des relances, ils montrent comment on a cercé à dépasser les modèles nationaux, tentent de cerner la place prise par les acteurs institutionnels dans ces évolutions et s’intéressent aux réflexions des forces socio-économiques, entreprises, brances comme organisations syndicales. Ce caier aborde ainsi en filigrane la problématique de l’intégration économique comme levier pour induire à la fois le cangement d’écelle et le cangement politique, ce qu’avait espéré Jean Monnet. Il va de soi que construction politique et espace intégré plus vaste devaient conduire à une affirmation forte de l’Europe sur la scène internationale. Ce dessein s’est-il concrétisé ? Cela permet d’aborder les atouts dont dispose l’Europe, mais également de relever ses faiblesses. Ces préoccupations trouveront des éléments de réponse dans les pages qui suivent. Ces communications n’auraient pu être réunies sans le concours du Pôle européen d’administration publique de Strasbourg. La synergie entre ses membres, et plus particulièrement celle entre l’École nationale d’Administration et sa direction des Affaires européennes, et l’Institut d’Études politiques de Strasbourg, ont constamment été stimulantes. L’équipe d’accueil FARE (Frontières, e e acteurs et représentations de l’Europe au  et au  siècle) en a été le
7
réceptacle scientifique. Que les uns et les autres trouvent ici l’expression de mes remerciements. Ce recueil doit cependant l’essentiel aux collègues qui proposent leurs réflexions et leurs éclairages sur l’istoire de la construction européenne. À méditer sans retenue dans le contexte actuel !
8
Sylvain S Caire Jean Monnet  Histoire de l’intégration européenne Directeur de l’Institut d’études politiques de Strasbourg
Première partie Les modèles
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.