L'action internationale des métropoles en question

De
Publié par

A l'aune de la récente recomposition de la carte territoriale, les métropoles sont devenues des acteurs de premier plan, dotées de compétences renforcées et de nouveaux enjeux. Parmi ceux-là, l'action internationale semble aujourd'hui se conjuguer entre attractivité du territoire à usage compétitif d'une part, et coopération décentralisée d'autre part. La présente étude pose sur le sujet un questionnement essentiel : sous quelle forme pourrait-on faire de l'action internationale une politique publique locale ?
Publié le : jeudi 1 octobre 2015
Lecture(s) : 54
EAN13 : 9782336391625
Nombre de pages : 214
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
HadrîEn RozIeR Lauréat « Prîx dE MastErs 2015 du CEntrE natîOnal dE la FOnctîOn publîquE tErrîtOrîalE, spécîalîté «managEmEnt, pîlOtagE Et gEstîOn dEs rEssOurcEs», décErné par l’INeT dE StrasbOurg ».
L’ACTION INTERNATIONALE DES MÉTROPOLES EN QUESTION
Entre attractivité et pratiques de coopération
PréFacedeJackyBUFFET Avant-propos de PhilippeDILORETO
INSTérEîERPrNEmAîTèrIEOs SNyAntLhèsEs
L’ACTION INTERNATIONALE DES METROPOLES EN QUESTION Entre attractivité et pratiques de coopération
Collection « Inter-National » dirigée par Denis Rolland, Joëlle Chassin et Françoise Dekowski Cette collection a pour vocation de présenter les études les plus récentes sur les institutions, les politiques publiques et les forces politiques et culturelles à l’œuvre aujourd’hui. Au croisement des disciplines juridiques, des sciences politiques, des relations internationales, de l’histoire et de l’anthropologie, elle se propose, dans une perspective pluridisciplinaire, d’éclairer les enjeux de la scène mondiale et européenne.
Série Premières Synthèses – jeunes chercheurs (dernières parutions) : Bénédicte LAUMOND,Police et surveillance de l’extrême-droite en Allemagne, 2015. Victor CHAUVET,La triangulaire diplomatique Danemark-Groenland-Union européenne. La politique énergétique, environnementale et l’intégration régionale dans l’espace polaire européen, 2014. Cécile MARGUET,Une famille au Cambodge. Rôle du souvenir et transmission des valeurs, 2014. Marine BOURGEOIS,Gérer au quotidien l’attribution des logements sociaux. Enquête ethnographique dans un organisme HLM, 2013. Camille BOULLENOIS,La révolution culturelle chinoise sous le regard des Français (1966-1971),2013. Victoire DEWAEGENEIRE,La photographie humanitaire en question. Entre éthique du photographe et loi du tapage médiatique, 2013. Concours Sciences-Po 2011-2012. Stéphanie TRILLE,La coopération territoriale en Europe. L’exemple de la frontière franco-espagnole, 2013. Concours Sciences-Po 2011-2012. R. FATHI, Représentations muséales du corps combattant de 1914-18. L'Australian War Memorialde Canberra et l'Historial de la Grande Guerre de Péronne, 2013. Concours Sciences-Po 2011-2012.Flore LEMOINE-GOUÉDARD,: droits deLe Mexique et l’Europe l’homme et coopération, 2013.Clara BAMBERGER,Femmes et médias : une image partiale et partielle, 2012. Fanny PARENT,Le feng-shui en France. Aménagement de l’espace, aménagement de soi, 2012 Louis-Marie BUREAU,La pensée de Fethullah Gülen. Aux sources de l’islamisme modéré, 2012.
Hadrien ROZIER L’ACTION INTERNATIONALE DES METROPOLES EN QUESTION Entre attractivité et pratiques de coopération Préface de JACKYBUFFET Avant-propos de PHILIPPEDILORETO
© L’HARMATTAN, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07066-7 EAN : 9782343070667
SOMMAIRE Préface de Jacky Buffet……………………………….. 9 Avant-propos de Philippe Di Loreto………………….13 Introduction……………………………………………19 I.De l’intérêt métropolitain d’une politique41 publique locale d’action internationale………………… 1. L’émergence irrésistible d’une action internationale 43 des métropoles aux différents visages : l’exemple de Lyon………………………………………………………… 2. De la légitimité des métropoles à intervenir sur 59 l’échelle internationale : la mise au jour d’intérêts spécifiques………………………………………………….. 3. Des critiques de l’action internationale des 85 métropoles à la redéfinition des enjeux de leur intervention………………………………………………… II.De la mise en œuvre d’une politique publique111 locale d’action internationale……………………………..1. De l’organisation interne d’une politique publique 113 locale d’action internationale au service du projet de territoire……………………………………………………. 2. Le rôle de la métropole auprès de ses acteurs locaux 141 sur la base d’une gouvernance territoriale……………… 3. La communication à la fois comme support de 165 coordination et entreprise de légitimation de l’action internationale……………………………………………….. Conclusion……………………………………………...189 Bibliographie…………………………………………...197 Table des matières……………………………………...203
PRÉFACE Dans quelle mesure l’action internationale des métropoles s’inscrit-elle dans l’intérêt de leur projet de territoire ? Tel est l’objet difficile auquel Hadrien Rozier s’attache dans cet ouvrage. Fruit d’une enquête minutieuse au sein du service de relations internationales de la Métropole de Lyon et d’une interrogation de nature scientifique utilisant les apports des sciences sociales, l’auteur propose une réflexion stimulante sur une tendance de plus en plus perceptible des collectivités territoriales à rechercher dans le concept « d’attractivité », les ressorts d’une nouvelle image de leur engagement à l’international face aux difficultés croissantes à faire partager à l’électeur-contribuable la légitimité des actions de solidarité qu’elles mènent à cette échelle. Entre le scepticisme de plus en plus palpable dont cet électeur fait preuve à l’égard d’une internationalisation surtout marquée par des empreintes laissées dans des territoires éloignés et le souhait à peine masqué de retrouver sur son propre territoire les retombées de l’action internationale dans laquelle s’inscrit la collectivité à laquelle il appartient, surgissent de nombreux questionnements qui mettent sous pression les services de relations internationales des collectivités les plus structurés à l’international. Selon Hadrien Rozier, les collectivités territoriales, en particulier les Métropoles, sont aujourd’hui confrontées à deux défis. Le premier (I), construire un discours de légitimation permettant de démontrer à l’électeur-contribuable qu’il est possible de concilier des activités de « coopération décentralisée » avec des territoires dont il est géographiquement éloigné, et la construction du territoire sur lequel il vit et évolue au quotidien. Cette double exigence de « redevabilité » semble être la condition de la poursuite d’un engagement à l’international pour lequel les collectivités territoriales ont reçu un appui marqué grâce à une évolution de la loi permettant d’en faire de véritables acteurs de la coopération internationale.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.