L'Afghanistan est-il un narco-Etat ?

De
Publié par

Alors que le retrait des troupes occidentales d'Afghanistan s'accélère, cet ouvrage revient sur la question de la drogue en territoire afghan (premier producteur mondial d'opium). L'omniprésence des conséquences de la drogue dans tous les pans de la société afghane invite à s'interroger sur l'attitude de l'État. Cette analyse, maniant les dimensions historique, géopolitique, économique, sociologique et sanitaire, éclaire le lecteur sur une question de sécurité régionale, voire internationale.
Publié le : samedi 1 juin 2013
Lecture(s) : 33
EAN13 : 9782296539549
Nombre de pages : 272
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Benjamin BORD
L’Afghanistan estil un narcoÉtat?
L’AFGHANISTAN EST-IL UNNARCOTAT?
Benjamin Bord L’AFGHANISTAN EST-IL UNNARCOTAT?
Du même auteur Du bouclier antimissile aux nouvelles relations américano-russes (2000-2011)L’Harmattan, 2012.© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-00729-8 EAN : 9782336007298
Merci à Amandine pour son affection et ses conseils durant la réalisation de cet ouvrage.
Merci à mes parents pour leur soutien et leurs lectures attentives.
Merci à MM. Alexandre Met-Domestici et Gérard Claude pour avoir accepté de diriger ce travail.
Un remerciement tout particulier à M. Jean-Charles Jauffret, professeur à l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence et titulaire de la chaire Histoire militaire comparée, sécurité, défense et géostratégie pour avoir su entretenir et développer ma passion pour l'Histoire pendant ces quatre années passées à l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence. Que cet ouvrage soit pour moi l'occasion de lui témoigner toute ma gratitude.
« Plus les télescopes seront parfaits et plus les étoiles seront nombreuses. »
Gustave Flaubert,Lettre à Mademoiselle Leroyer de Chantepie, 6 juin 1857 (C, II, p. 731).
A mon arrière-grand père Gabriel, et à ses Cévennes.
« Une fleur ne suffit pas à marquer le printemps. »
Proverbe afghan.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.