L'avenir du partenariat Chine-Afrique

De
Publié par

Sous l'égide d'une politique amie qui se caractérise par de nombreuses aides et des emprunts à taux préférentiels, on assiste petit à petit à une mise sous tutelle de l'Afrique par la Chine. Que recherche la Chine ? L'Afrique prend-elle conscience qu'elle cède peu à peu à la Chine ce qu'elle a de plus précieux, ses ressources naturelles ? La Chine et l'Afrique convergent-elles vers une relation gagnant-gagnant ou ne s'agit-il que de faux semblants ? Ce livre étudie cette relation et en démontre les vertus et les dangers.
Publié le : mardi 1 mars 2011
Lecture(s) : 807
EAN13 : 9782296716063
Nombre de pages : 114
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat








L’AVENIR DU PARTENARIAT
CHINE-AFRIQUE

















Études Africaines
Collection dirigée par Denis Pryen et François Manga Akoa

Dernières parutions

Essé AMOUZOU, Aide et dépendance de l’Afrique noire,
2010.
Pierre N’GAKA, Le Système de protection sociale au Congo-
Brazzaville, 2010.
Bernard GOURMELEN et Jean-Michel Le Roux, Petits
métiers pour grands services dans la ville africaine, avec la
collaboration de Mamoutou Touré, 2011.
Issakha NDIAYE, Guide de la passation des marchés publics
au Sénégal, 2010.
Xavier DIJON et Marcus NDONGMO, L’Éthique du bien
commun en Afrique, Regards croisés, 2011.
Daniel KEUFFI, La régulation des marchés financiers dans
l’espace OHADA, 2011.
Cedric ONDAYE-EBAUH, Vous avez dit développement ?,
2010.
Mahamadou ZONGO (sous dir.), Les enjeux autour de la
diaspora burkinabè, 2010
Jean-Claude MBOLI, Origine des langues africaines Essai
d’application de la méthode comparative aux langues
africaines anciennes et modernes, 2010.
Lambert NICITIRETSE, Charge pastorale du curé et
coresponsabilité dans l’église du Burundi, 2010.
Jean Maurice NOAH, Le makossa. Une musique africaine
moderne, 2010.
Brice Armand DAVAKAN, Repenser les nations africaines,
2010.
René N’Guettia KOUASSI, Comment développer autrement
la Côte d’Ivoire ?, Des suggestions concrètes pour soutenir
la dynamique du développement de ce pays, 2010.
Jean-Pierre BODJOKO Lilembu, Développement de la radio
catholique en RDC, 2010. Lofti OULED BEN HAFSIA
Karima BELKACEM





L’AVENIR DU PARTENARIAT
CHINE-AFRIQUE














Du même auteur

Karima BELKACEM, De l’emprunt au surendettement. La
situation des ménages en France, L’Harmattan, 2009.



















© L’HARMATTAN, 2011
5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-296-13852-0
EAN : 9782296138520 Liste des sigles et abréviations





AFP Agence France presse
APD Aide publique au développement
APE Accord de partenariat économique
ASEAN Association des nations de l’Asie du Sud Est
BAD Banque africaine du développement
Bm Banque mondiale
BTP Bâtiments et travaux publics
CFA Communauté financière d’Afrique
GNPOC Greater Nile petroleum operating company
CCECC China civil engineering construction corporation
CEFC Centre d’étude français sur la Chine contemporaine
CIIS China Institute of International Studies
CITIC China International Trust and Investment Company
CNOOC China national offshore oil corp
CNPC China national petroleum corp
DSRP Documents stratégiques pour la réduction de la pauvreté
CNUCED Conférence des Nations unies sur le commerce et le
développement
EURODAD The European Network on Debt & Development
FMI, IMF Fonds monétaire international,International monetary fund
FOCAC Forum de la coopération Chine Afrique
G8 Groupe des huit
G22 Group of 22
GNPOC Greater Nile Petroleum Operating Company
IADM Initiative d’allégement de la dette multilatérale
IDE Investissement directs étrangers
MEDEF Mouvement des entreprises de France
NEPAD Nouveau Partenariat pour le Développement de l'Afrique
NPI Nouveaux pays industrialisés
NTIC Nouvelles Technologies de l'Information et de la
Communication
PED Pays en développement
PIB Produit intérieur brut
PMA Pays les moins avancés
PPTE Pays pauvres très endettés
7
OCDE Organisation de coopération et de développement
économique
ODM Objectif du millénaire
OMC Organisation mondiale du commerce
ONU Organisations des Nations unies
RDC République démocratique du Congo
SINOPEC China petrochemical corp (société chinoise de
pétrochimie)
SRAS Syndrome respiratoire aigu sévère
UA Union africaine
UE Union Européenne
WTO World Trade Organization

8



INTRODUCTION




La Chine et l’Afrique c’est une histoire qui dure depuis des
siècles. Déjà sous la Dynastie Tang (618-907), l’Afrique et la
1Chine entretenaient des relations . Mais c’est sous le temps
colonial que la Chine a soutenu le plus le continent recherchant
également un allié contre l’ex-URSS.
La Chine s’impose à l’international, depuis son entrée à
l’Organisation mondiale du commerce (OMC) en 2001, elle a
su asseoir une autorité et une certaine légitimité économique par
une croissance forte et soutenue.
Pays en développement (PED) et pays émergent, elle
endosse plusieurs casquettes; tel un caméléon, la Chine
s’intègre et sait s’adapter aux différents interlocuteurs qu’elle
rencontre.
Depuis bien plus d’un demi-siècle elle maintient des
relations fortes, étroites et privilégiées avec l’Afrique. Ces vingt
dernières années, les relations politiques et économiques entre
ces deux entités, n’ont fait que s’accroître. C’est ainsi que le
président chinois a multiplié ses voyages en Afrique.
Dans un contexte de mondialisation exacerbée par la crise
endémique actuelle, il convient de s’interroger sur le bien-fondé
d’une telle relation. Le mariage sino-africain est-il sincère et
n’assouvit-il pas qu’une volonté politique ou économique d’un
continent en marge de la mondialisation et d’un Etat en quête
d’alliés ?
Le Fonds monétaire international (FMI), les Etats-Unis et
l’Union Européenne s’inquiètent de la politique économique
menée en Afrique. Cette inquiétude est–elle fondée ? Ne s’agit-

1 BANGUI T. , 2009.
9
il pas plus d’une peur de voir une emprise s’affaiblir sur un
continent si ambivalent, entre des richesses aussi éminentes
qu’importantes, et un contexte politique et économique si
instable, pouvant déterminer parfois une pauvreté
catastrophique dans certains pays.
Ce livre vient compléter les analyses issues des relations
sino-africaines et il demeure original, car celui–ci apporte une
étude sur le long terme de la relation sino-africaine. Cette
relation perdurera-t-elle à travers le temps ?
Dans une première partie, l’évolution historique,
économique, politique de la Chine et de l’Afrique seront
appréhendées.
Dans une seconde partie, seront analysés les aléas issus de
ces relations multiples entre ces deux entités.


























10



PREMIERE PARTIE

L’INFLUENCE POLITIQUE ET
ECONOMIQUE DE LA CHINE



La Chine se développe à grande vitesse. A l’image de l’Inde
elle investit dans les nouvelles technologies et se perfectionne
rapidement. Aujourd’hui la Chine rivalise auprès des grandes
puissances de ce monde. Auparavant considérée comme un
pays en développement, ce pays puissant par sa forte population
impressionne et a su s’investir et se développer avec
intelligence.
Cet Etat est un partenaire important à l’échelle planétaire. Ce
pays sait à la fois maintenir des relations diplomatiques avec les
pays les plus riches de ce monde, et les pays les plus exclus du
processus de globalisation tel qu’il est connu actuellement.
C’est un pays qui se développe quotidiennement sur
l’ensemble de la planète.
Il est intéressant de s’interroger sur l’économie chinoise
pour en comprendre l’ampleur actuelle et les ambitions de ce
pays sur le long terme.
Il est également pertinent de s’interroger sur le bien-fondé
des relations de la Chine en Afrique. Qu’est-ce qui pousse la
Chine à entretenir des relations économiques avec le continent
africain quand ce pays connaît déjà des relations avec des pays
développés.
Quels sont les intérêts de la Chine en Afrique, et qu’est-ce
que l’Afrique peut tirer des nombreux accords économiques qui
lient ces deux colosses (Chine et Afrique) entre eux ?

Dans un premier chapitre sera étudiée l’émancipation de la
Chine à l’échelle mondiale, puis dans un second chapitre, ce
sont les champs d’interventions de la Chine en Afrique qui
seront analysés.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.