//img.uscri.be/pth/60c7a2d8a7f756e5d7a07969e39beec8621f0ea0
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'engagement militaire français en Afghanistan

De
166 pages
La France intervient militairement en Afghanistan depuis septembre 2001 dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, mais aussi pour assurer la sécurisation et la stabilisation du nouvel Etat afghan. Reprenant la chronologie du conflit le plus sanglant connu par l'OTAN, ce livre propose une analyse des tensions entre politiques et militaires, dans leurs nécessaires coordinations et constantes interactions.
Voir plus Voir moins

L’engagementmilitairefrançais
enAfghanistande2001à2011©L’Harmattan,2011
5-7,ruedel’Ecolepolytechnique,75005Paris
http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr
ISBN:978-2-296-54812-1
EAN:9782296548121OrianeBarat-Ginies
L’engagementmilitairefrançais
enAfghanistande2001à2011
Quels engagements militaires
pour quelles ambitions politiques ?
Préface du
GénéraldedivisionVincentLafontaine
DirecteurduCentreinterarméesdeconcepts,dedoctrines
$"d’expérimentations
(CICDE)
Prologue de
Sophie !eLastour#
L’HarmattanHistoire de la défense
Collection dirigée par Sophie de Lastours
Cette collection se propose d’étudier les différents aspects qui composent
l’histoiredeladéfense.Laguerre,latechnologie,lasécuritén’ontcessédese
transformer, de se construire et même de se détruire les unes par rapport aux
autres. Elles sont en perpétuelle mutation. L’apparition de nouvelles menaces
a toujours conduit les sociétés à tenter de s’adapter avec plus ou moins de
succèsetparfoisàcontre-courantdesidéesreçues.
Des questions seront soulevées et des réponses données, même si beaucoup
d’interrogations demeurent. L’histoire, la géographie, le droit, la politique, la
doctrine, la diplomatie, l’armement sont tous au cœur de la défense et
interfèrentpardemultiplescombinaisons.
Ces sujets contribuent à poser les défis et les limites du domaine de la
défenseàtraversletempsenreplaçant lesévènementsdansleurcontexte.
On dit par exemple que dans ce XXIe siècle naissant, les guerres entre Etats
sont en train de devenir anachroniques au bénéfice de conflits tribauxou
religieux, mais seules des comparaisons, des études détaillées qui s’étendent
sur lelongparcoursdel’histoirepermettrontde levérifier.
Derniers parus
EmmanuelGOFFI,Les armées françaises face à la morale,2011.
Arlette ESTIENNE MONDET, J.B.E Estienne, « Le père des chars »,
2011.
Michèle RACLOT, 28 mai 1940. Le jour où le Brazza s’est englouti,
2010.
Christophe DARGERE, Si ça vient à durer tout l'été. Lettres de
Cyrille Ducruy, soldat écochois dans la tourmente 14-18, 2010.
XavierLAVIE, Une garde nationale pour la France, 2010.
Henry OLIVARI, Mission d’un cryptologue français en Russie
(1916),2009.
Souvenirs croisés de la première guerre mondiale : correspondance
des frères Toulouse (1914-1916) et souvenirs de René Tognard (1914-
1918),2008.
Général Maurice SCHMITT, La deuxième bataille d’Alger (2002-
2007) : la bataille judiciaire,2008.
Dominique CARRIER, «On prend nos cris de détresse pour des éclats
derire»AndréTanquerel, Lettres d’un poilu(1914-1916),2008.
Marcelin DÉFOURNEAUX, L’Espagne de Franco pendant la
Seconde Guerre mondiale,2007.À toutes celles et à tous ceux qui serventla France en Afghanistan, à mes
parents et amis pourleur soutien dans mes travaux de recherche et leur
encouragement, à Jean-Christophe.Prologue
Cette collection d’Histoire de la défense ne comptait pas encore
d’auteurs âgés de moins de trente ans et pas davantage de jeunes
femmes.
Je me félicite pour !es deux raisons de publier l’ouvrage de Madame
Oriane Barat-Ginies, lequel atteste de la réflexion qu’elle a conduite et
menéeavecsérieux.
Laquestionqu’elleposeet àlaquelle ellerépondestclairement énoncée:
« Comment les ambitions politiques françaises concernant l’intervention
enAfghanistan ontététraduites enobjectifsmilitaires? ».
Comment l’engagement des forces armées françaises a évolué face aux
changementspolitiquesetau recentragepolitico-stratégique ?
Suivant la chronologie de notre intervention sur le terrain afghan,
l’auteurs’appuie tantsurdesbasesjuridiques quesurdeschiffres.
Elle étudie avec précision les réorganisations successives fondées sur le
retourd’expérience etsurlasituationinternationale dumoment.
Elle décrit quels ont pu être à chaque étape les nouveaux objectifs à
atteindre sans occulter la dégradation de l’environnement sécuritaire qui
apuexister.
Elle ouvre sa conclusion sur une question pertinente et qui se résume à
« Quellesperspectivesdesortiedecrise »s’offrent ànous ?
1Puisquej’aimentionnélajeunesse demon auteur(e) ,jepense aussi avec
émotion en tant que femme et mère à celle du dernier soldat français
tombé àcejourenAfghanistan, âgédedixneufans.
SophiedeLastours
1 Ence mardi8marsquirendhommageaux femmes, ellechoisiral’orthographe du
mot.Remerciements
Je remercie Jean-Louis Dufour, consultant international, directeur
du séminaire stratégie au Centre d’études diplomatiques et stratégiques
(CEDS) et le colonel(Terre) Bernard Amrhein, sous directeur Synergie
doctrinale du Centre interarmées de concepts, de doctrines et
d’expérimentations (CICDE) pour leur aide précieuse, leurs conseils
avisés et leur expertise militaire qui ont facilité la réalisation de cet
ouvrage.
Le caractère opérationnel de l’étude n’aurait pu être aussi détaillé
sansle soutien des officiers supérieurs présents dans les différents
centres de formation de l’école militaire, revenant d’Afghanistan. Leurs
retoursd’expériencesrespectifsm’ont beaucoupappris.
Que mes deux relecteurs, Sarah Sauterey et François Girodineau,
soient également salués et remerciés chaleureusement pour leur patience
danslarelecturedestextesfinaux.Avantpropos
Cet ouvrage a pour ambition de dresserun bilan complet de
l’engagement militaire français en Afghanistan depuis 2001. L’analyse
présentée ici porte sur la traduction des ambitions politiques en objectifs
militaires.
Cetteréflexionestsegmentéeentroistempscorrespondant,auniveau
politique, à des tournants stratégiques majeurs imposant aux armées une
adaptationconstanteauxchoixpolitiquesetauxréalitésdeterrain.
Elle est à usage de tous, aussi bien à destination des civils que des
militaires intéressés par le sujet et souhaitant avoir une vision globale,
tantauniveaupolitiquequemilitairedecesdix annéesd’engagement.
Lesproposprésentés n’engagentquelaresponsabilitédeleur auteur.Préface
À l’évidence, lepositionnement recherché par nos autoritéspolitiques
dans le concert international a un impact déterminant sur les objectifs
politiques fixés pour nos engagements militaires. Nature, volume des
dispositifs projetés ainsi que choix des missions retenues, voire
éventuelles limitations d’emploi, constituent, pour qui sait les lire, une
traductionvivantedesambitionsstratégiques retenuesparnosdécideurs.
C’est à cet exercice, difficile mais passionnant, que Madame Oriane
Barat-Ginies s’est livrée en tentant de détecter tout au long de ces dix
annéesd’opérationsen Afghanistan,lesraisonsprofondesdesévolutions
denoscontributionsnationales.
Les plus experts ou les plus impliqués dans le processus décisionnel
de l’État pourront bien sûr contesterle découpage chronologique retenu
par l’auteur ou son interprétation des motivations,des décisions prises.
Ils y liront avec intérêt comment une jeune universitaire analyse, à partir
de la documentation ouverte, les choix politiques de notre engagement
dansunerégiondu mondesituéebienloin despréoccupationsnationales
jusqu’en2001.
Outre la mise en perspective de cette opération militaire sur une
période de presque dix ans, cet ouvrage met également en évidence, de
façon concrète, comment interagissent décisions stratégiques et actions
deterrain.
Au moment où l’OTAN, à l’instigation des USA, met en place son
calendrier pour la transition progressive des responsabilités de sécurité
aux autorités afghanes, le lecteur tirera bénéfice de ce regard rétrospectif
englobant l’ensemble de cet engagement. Puisse-t-il aussi mieux sentir, à
travers l’exemple afghan, les liens étroits qui existent entre objectifs
politiques et dimensionnement de nos contributions multinationales, au
seindesopérationsdanslesquelles laFrancedécidedes’engager.
GénéraldedivisionVincentLAFONTAINE
DirecteurduCentreinterarméesdeconcepts,
dedoctrinesetd’expérimentations
15