L'Europe dans l'impasse

De
Publié par

Plus d'un demi-siècle après sa création, l'Europe, censée se construire sur des valeurs de démocratie, de transparence et de liberté, reste une expérience inachevée faute d'un projet politique partagé. L'abstention aux élections le montre : l'identité européenne reste indéfinie et la plupart des citoyens ne se reconnaissent pas dans cette construction. La bonne gouvernance est un leurre : la construction européenne a perdu ses valeurs fondatrices et, par là sa crédibilité. Il reste à réinventer les contours d'une Europe tournée vers l'intérêt général.
Publié le : mardi 15 septembre 2015
Lecture(s) : 3
EAN13 : 9782336391274
Nombre de pages : 190
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
20,50
no
Questionner l’Europe
Yves ACHILLE
L’EUROPE ’ DANS L IMPASSE
08/09/15 22:49
L’Europe dans l’impasse
Questionner l’Europe Collection dirigée par Bruno Péquignot Les questions européennes sont aujourd’hui au centre de la vie sociale, économique culturelle et politique en France comme dans l’ensemble des pays qui participent à l’Union Européenne ou non. Cette collection accueille des ouvrages qui contribuent et participent aux débats et controverses sur ces questions. Déjà parus Mathieu PETITHOMME,Dépolitiser l'Europe,Comment les partis dominants évitent le conflit sur l’intégration européenne, 2015. Marie-Claude MAUREL, Pascal CHEVALIER, Guillaume LACQUEMENT (coord.), Transfert et apprentissage du modèleLeader en Europe centrale, 2014.Slimane HEMANE,Le pantouflage des agents de la Commission européenne, 2013. Slimane HEMANE,Le pantouflage des agents de la Commission européenne, 2013. Alain FAVALETTO,Allemagne, la rupture ? Remarques sur le néonationalisme allemand,2013. Patrice OBERT,Un projet pour l’Europe. Plaidoyer pour une refondation, 2013. Thomas DUPONT FEDERICI,La désunion européenne.Pourquoi ça ne marche pas ?,2013.
Yves ACHILLE
L’Europe dans l’impasse
Du même auteur Les télévisions publiques en quête d’avenir (avec la collaboration de Jacques Ibanez-Bueno), Presses Universitaires de Grenoble, Grenoble, 1994. © L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06073-6 EAN : 9782343060736
à G. B., qui m’a tant apporté, et depuis si longtemps…
Merci à Marc et à Claire pour leur relecture et leurs conseils avisés, et à Flora et Sylvain pour le partage de leurs compétences informatiques.
Introduction « L’Union est fondée sur des valeurs de respect de la dignité humaine, de liberté, de démocratie, d’égalité, d’État de droit ainsi que de respect des droits de l’Homme, y compris des droits des personnes appartenant à des minorités. (…) Ces valeurs sont communes aux États membres dans une société caractérisée par le pluralisme, la non-discrimination, la tolérance, la justice, la solidarité et l’égalité entre les femmes et les hommes. (…) Le respect de ces valeurs est une condition préalable pour toute adhésion d’un nouvel État membre à l’Union (…). Le non-respect de ces valeurs peut mener à 1 la suspension des droits d’appartenance d’un État membre à l’Union ». L'Europe s'est initialement construite sur des valeurs de démocratie, de transparence, de liberté – et particulièrement de libre circulation des personnes -, de non-discrimination, d'égalité hommes/femmes... Mais ces valeurs constituent de plus en plus des énoncés vides de sens face aux dynamiques économiques et sociales de ces trente dernières années. Le problème ne vient pas seulement d'une simple inefficacité des régulations mises en place : un examen approfondi des politiques menées en Europe montre, au-delà des discours, une absence totale de volonté politique dans un grand nombre de domaines, tant au niveau des États qu'à celui des institutions européennes. C’est qu’en effet la construction européenne n’est pas seulement une construction fragile mise à mal par son insertion dans la globalisation économique et financière et par les chocs extérieurs induits –
1 Traité de Lisbonne établissant une Constitution pour l’Europe. Articles I bis, I 58 et I 59, Bruxelles, 3 décembre 2007. La Charte des Droits fondamentaux, jusqu’alors sans force juridique, a été intégrée dans la deuxième partie de la Constitution.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.