Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'évolution du Liban

De
314 pages
Analysant certains facteurs comme la religion, les structures politiques et sociales ainsi que les relations extérieures du pays, l'auteure examine les aspects divers du problème libanais de ses origines jusqu'à nos jours. Occupant une position charnière au Proche-Orient, tiraillé entre identités particulières et identité nationale, entre guerres et paix, tout en étant entouré par des voisins puissants et rivaux, le Liban reflète de manière récurrente les grands problèmes du Moyen-Orient
Voir plus Voir moins
LÉ
VOLUTI
ONDU
LI
Les facteurs déterminants
BAN
Comprendre le Moyen-Orient Collection dirigée par Jean-Paul Chagnollaud
R. PORTEILLA, J. FONTAINE, P. ICARD, A. LARCENEUX (dir.), Quel État pour quelle Palestine ?,2011. Guillaume VAREILLES,Les frontières de la Palestine. 1914-1947, 2010. Aline BALDINGER,Israéliens  Palestiniens. Libres paroles au-dessus du mur, 2010. Mohamed EL BATTIUI,La Gestion de l'eau au Moyen-Orient, 2010. François SARINDAR,Lawrence d'Arabie. Thomas Edward, cet inconnu, 2010. Marie-Thérèse OLIVER-SAIDI,Le Liban et la Syrie au miroir français (1946-1991), 2010. André POUPART,Adaptation et immutabilité en droit musulman, 2010. Mohammed GUENAD,Sayyid Qutb. Itinéraire dun théoricien de lislamisme politique, 2010. Alireza MANAFZADEH,La construction identitaire en Iran, 2009. Firouzeh NAHAVANDI (dir.),Mouvements islamistes et Politique, 2009. Kazem Khalifé,Le Liban, phnix à lépreuve de léchiquier géopolitique international (1950-2008), 2009. Barah Mikaïl,La Syrie en cinquante mots clés, 2009. Jean-Jacques LUTHI,Lire la presse dexpression française en Égypte, 1798-2008, 2009. Aurélien TURC,Islamisme et Jeunesse palestinienne, 2009. Christine MILLIMONO,La Secte des Assassins, XIe- XIIIesiècles, 2009. Jérémy SEBBANE,Pierre Mendès France et la question du Proche-Orient (1940-1982), 2009. Rita CHEMALY,Le Printemps 2005 au Liban, 2009.
L
ÉVOL
VIVIKEFALA
UTI
O
NDU
LIBAN
Les facteurs déterminants
LHARMATTAN
© L'HARMATTAN, 2011 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.comdiffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-56087-1 EAN : 9782296560871
À Solon Daskalakis
1. Introduction
Les changements qui ont marqué le système international depuis 1989 ne pouvaient qu’influencer profondément le sous-système moyen-oriental et donc le Liban, acteur ré-gional fragile. A ce contexte tumultueux et instable, se sont ajoutées depuis le 11 septembre 2001, les menaces asymé-triques et le jusqu’au-boutisme américain dans la lutte contre le terrorisme islamique. Le Liban multiconfessionnel de-vient ainsi le terrain d’un affrontement nouveau entre Israël et une partie de sa population, et ses leaders politiques sont considérés par les Etats-Unis comme des terroristes. C’est dans cette conjoncture que, le 12 juillet 2006, la Question libanaise a fait un retour tragique sur la scène de l’actualité internationale, le pays du Cèdre redevenant le champ d’une bataille multiple, menée aux niveaux intérieur, local, régional et international. Bien que cette nouvelle guerre israélienne contre le Liban rappelle les malheurs d’un passé pas si lointain, la situation dans laquelle elle s’est dé-roulée est toutefois complètement différente. Dans cette guerre dite « des 33 Jours » entre le Hezbollah et Israël, Tel– Aviv a subi une défaite militaire inattendue – la première de son histoire –, renforçant de la sorte la position et le prestige du Hezbollah libanais et de ses alliés, à savoir l’Iran et la Syrie, acteurs régionaux isolés, car considérés par Wash-ington comme soutenant le terrorisme islamique. La situation ainsi créée se révèle donc aussi compliquée que critique. D’une part, la guerre Hezbollah–Israël conti-nuera, puisque Tel-Aviv n’a pas atteint ses objectifs, et considère toujours la puissance du Hezbollah comme un danger éminent et durable pour sa sécurité. Par ailleurs, éli-miner le danger que représente le Hezbollah pour Israël si-gnifie en même temps porter un coup très grave à son allié,
9
l’Iran, tenu par Israël pour une menace existentielle contre lui. D’autre part, ayant infligé une défaite à Israël, ne serait-ce qu’au niveau symbolique, le Hezbollah se croit suffi-samment renforcé pour revendiquer des avantages politiques majeurs sur la scène politique libanaise. Cette politique pro-voque pourtant des réactions dans les rangs d’autres forces politiques libanaises rivales, Maronites surtout, qui craignent le renversement dustatu quopolitique intérieur, balayé par les chiites, voire par leur partie radicale islamiste, dont le re-présentant le plus éminent est le Hezbollah. Dans ce contexte, le Hezbollah est accusé d’agir en tant qu’agent irano-syrien au détriment du Liban. De son côté, le Hezbol-lah accuse le gouvernement libanais d’agir en tant qu’agent occidental, soumettant les intérêts du Liban aux intérêts américains. Cette rivalité, qui pourtant ne date pas d’hier, met en cause, une fois encore, l’intégralité territoriale du Liban – édifiée sur un système communautaire religieux qui prédomine toujours sur l’identité nationale commune – ainsi que sa propre personnalité juridique d’Etat souverain et in-dépendant. C’est bien là l’un des enjeux cruciaux de la guerre dite « des 33 Jours » entre Israël et le Hezbollah, une guerre qui préserve toute sa complexité. Complexité qui découle, tout d’abord, de la nature diffé-rente de deux belligérants, Israël–Hezbollah, et du niveau asymétrique de puissance dont ils disposent. Complexité qui résulte ensuite des enjeux que renferme ce conflit, tant au niveau intra-libanais qu’au niveau interarabe mais aussi au niveau régional, d’une part, car l’Iran et la Syrie sont parties prenantes au problème et, d’autre part, car la Question pa-lestinienne y est inextricablement liée. Complexité prove-nant enfin du fait que l’issue de cette guerre multiple a des répercussions profondes tant sur les nouveaux équilibres ré-gionaux que sur la politique américaine, que la croisade américaine contre le terrorisme islamique se poursuive ou pas. Il est très intéressant, par conséquent, de suivre la Ques-tion libanaise de sa naissance à nos jours, certes dans ses
10