La concurrence des organisations régionales en Afrique

De
Publié par

Le phénomène de régionalisation sur le continent africain est un phénomène qui, tout en étant assez ancien, connaît un réel renouveau. Depuis l'adoption de la charte constitutive de l'Union Africaine, la relance de l'intégration régionale africaine emprunte plusieurs chemins dont celui de la rationalisation. Si la finalité est connue, quelles sont les voies pour y parvenir ? Quels sont les enjeux et les risques ?
Publié le : samedi 1 septembre 2012
Lecture(s) : 67
EAN13 : 9782296503281
Nombre de pages : 456
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
 
    La concurrence des organisations régionales en Afrique               
    Cet ouvrage est issu des Actes du colloque de Bordeaux, 28  29 septembre 2009   Co  organisé par lUniversité Montesquieu  Bordeaux IV (CERDRADI  GRECCAP) et lUniversité Cheikh Anta DIOP de Dakar Avec le soutien de lInstitut pour le Développement de l'Enseignement Supérieur Francophone (IDESUF).              
 Sous la direction de Matthieu FAU-NOUGARET     La concurrence des organisations régionales en Afrique               
 
                      © LHARMATTAN, 2012 5-7, rue de lÉcole-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-99476-8 EAN : 9782296994768  
SOMMAIRE
Propos introductifs .....................................................................................................11 1 ère Partie : Les enjeux de la concurrence des organisations en Afrique .................13 La multiplication des organisations régionales en Afrique : concurrence ou diversification ? .........................................................................................................15 La redynamisation des organisations régionales en Afrique......................................29 Lefficience des organisations dintégration régionale en Afrique : une approche économi ue................................................................................................................51 Acteur complémentaire ou concurrentiel de lUnion Africaine ? ..............................71 Les organisations régionales, piliers de l'intégration politique et économique de l'Afrique: La perspective du Partenariat stratégique UE-Afrique ............................103 Réflexions sur les relations ambiguës entre les Etats arabes et les pays africains au sud du Sahara ......................................................................................................117 2 ème partie : La concurrence des organisations internationales au niveau sous-régional : une approche globale.................................................................................133 Multiplication des juridictions internationales et sécurité juridique en Afrique ......135 Les multilatéralismes en Afrique Centrale : lintégration régionale à lépreuve de la pluralité des Communautés Economiques Régionales.........................................153 Traité dAbuja et foisonnement des institutions dintégrations régionales en Afrique : problèmes de coordination, de compatibilité des projets et de la gestion des appartenances multiples. Les Cas de LAfrique Centrale, de LAfrique Orientale et Australe . ...............................................................................................175 La coexistence entre organisations sous régionales : limites et perspectives...........197 Intégration régionale en Afrique Centrale : Une analyse des théories, des contraintes et des perspectives. ................................................................................207 Le Nouveau Partenariat pour le Développement de lAfrique (NEPAD) dans larchitecture institutionnelle de lUnion africaine ..................................................229 Concurrence et cohérence dans lorganisation internationale: une problématique pertinente pour lintégration régionale ? ..................................................................261 3 ème partie : La concurrence des organisations internationales au niveau sous-régional : une approche sectorielle............................................................................281 Les conflits entre normes communautaires: aspects positifs et prospectifs .............283 Sécurité juridique et enjeux normatifs en Afrique de lOuest dans le domaine du droit des affaires.......................................................................315 Les rapports entre la Cour de Justice de la CEMAC et la Cour commune de Justice et dArbitrage de lOHADA ........................................................................333 Le transport aérien dans le débat juridique sur la concurrence des organisations régionales en Afrique...............................................................................................379 Les organisations régionales africaines et les changements de pouvoir anticonstitutionnels ..................................................................................................409 Synthèse des travaux................................................................................................435
Avant propos
 Le colloque organisé à Bordeaux les 28 et 29 septembre 2009 a été conçu comme devant être une rencontre, une confrontation des points de vue entre universitaires et praticiens, du Nord comme du Sud, dans une logique interdisciplinaire. Initialement prévu sur une journée, lactualité, lintérêt du sujet et le nombre de réponses reçues à lappel à communication nous ont incités à prévoir une journée supplémentaire au colloque.
 Le thème choisi pour cette rencontre sinscrit dans lune des problématiques les plus actuelles posées au continent africain. En effet, lintégration régionale fait lobjet tant au niveau régional que sous-régional dun mouvement de relance car il est porteur despoir de développement économique et de stabilisation politique.
 Le premier mouvement dintégration régionale des années 60-70 avait amené à la création frénétique dune multitude dorganisations sur le continent dont limpact, tant économique que politique a été très relatif. Tiraillés entre un panafricanisme idéalisé et une souveraineté durement acquise, les jeunes Etats africains étaient peu enclins à abandonner cette dernière au profit de la réalisation du premier. Ainsi sempilaient les organisations régionales sans véritable vision, approche téléologique, du phénomène intégratif.
 Il semble que les Etats africains aient changé doptique à la faveur du nouveau millénaire. Quil sagisse dune véritable prise de conscience ou dune nécessité suggérée par les bailleurs de fonds, il nen demeure pas moins que désormais le maitre mot est « rationalisation » de lintégration régionale.
 En effet, sans cette rationalisation de nombreux risques de concurrence existent entre les organisations. Ces risques peuvent être de trois ordres : juridiques, économiques et politiques. Mais il est nécessaire aussi de faire attention que le phénomène de rationalisation, qui induit une nécessaire réduction en nombre, nengendre pas des conflits intra-organisations.
 Cest à toutes ces questions, et bien dautres, que le colloque et ses intervenants ont tenté de répondre. Ces deux journées ont été fécondes. Nous espérons que le lecteur prendra autant de plaisir à lire les présents actes, que les échanges lors du colloque en ont procurés aux participants.
 Nous ne pouvons terminer ces quelques mots sans remercier les institutions et personnes sans lesquelles ce colloque naurait pas pu se tenir, à savoir lAgence Universitaire Francophone, lUniversité Montesquieu  Bordeaux IV, lUniversité Cheikh Anta DIOP (et plus particulièrement mon ami et complice, le Pr. Alioune SALL), lIDESUF, la Région Aquitaine, le CERDRADI avec tous ses doctorants et Mme Viviane Olsak.
 
10
Matthieu FAU-NOUGARET
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.