La démocratie contre la République

De
Publié par

L'omniprésence de "démocratie" est l'un des faits les plus significatifs de notre ère. De nos jours, la démocratie est le nom du Bien en politique. Ce n'était pas le cas pendant la majeure partie de l'histoire humaine où le mot évoquait un Mal politique absolu. On lui reprochait les principaux défauts des régimes politiques auxquels on l'oppose actuellement. À rebours du mythe récent selon lequel la démocratie est une "valeur" occidentale, le fait est que s'il y a une constante historique de la pensée politique occidentale, c'est bien la haine de la démocratie.
Publié le : dimanche 1 novembre 2015
Lecture(s) : 37
EAN13 : 9782336395364
Nombre de pages : 344
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
NdongoSAMBASYLLA
LA DÉMOCRATIE CONTRE LA RÉPUBLIQUE L’autre histoire du gouvernement du peuple
LA DÉMOCRATIE CONTRE LA RÉPUBLIQUE
L’autre histoire du gouvernement du peuple
NDONGOSAMBASYLLA
LA DÉMOCRATIE CONTRE LA RÉPUBLIQUE
L’autre histoire du gouvernement du peuple
Ce livre a étépublié avec le concours de la Fondation Rosa Luxemburg sur la base des fonds mis à dispositionpar le ministère fédéral allemand de la Coopération et du Développement
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75 005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN :978-2-343-07705-5 EAN :9782343077055
À ma mère, Ndèye N. Fall
« Toujours et partout, on berça les hommes de belles paroles : jamais et nulle part ils n’ont obtenu la chose avec le mot. » MARECHAL, Sylvain (1796).Manifeste des égaux.
REMERCIEMENTS
Je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui m’ont encouragé à poursuivre les réflexions menées dans le présent ouvrage. Je commen-cerai par mes parents, mon épouse et mes filles. Leur soutien a été constant. La Fondation Rosa Luxemburg m’a offert l’opportunité de participer à des rencontres où j’ai pu exposer certaines idées dévelop-pées ici. J’associe à ces remerciements mon ami et complice Demba Moussa Dembélé, les camarades des « samedis de l’économie », Elimane Haby Kane et mes amis de LEGS-Africa, Firoze Manji et Molly Kane, Sam Ajufoh et Ken Henshaw, ainsi que les membres du Forum Tiers Monde – Samir Amin, Bernard Founou-Tchuigoua, Chérif Salif Sy et Lily Bayoumy. Mention spéciale à Yves Vargas dont les travaux sur la démocratie ont été une référence et une source d’inspiration précieuses. Il a bien voulu me prêter une oreille attentive malgré son agenda serré. Les échanges avec Thierno Diop ont été à chaque fois une source de motivation et d’émulation intellectuelle. Moustapha Lô, Cheikh Mbacké Sokhna, Moussa Bassel, El Hadj Abdoul Aziz Ndao, Lila Chouli, Mohamed Ba, Bosse Ndoye, El Hadj Demba Dia, Papa Demba Diop, Ndiouga Sylla et Mactar Sylla m’ont prodigué leurs encouragements comme à leur habitude.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.