//img.uscri.be/pth/545428b8905639cbfec57dbb5b7a8e6dd5545f46
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La société kongo traditionnelle

De
180 pages
Ce livre montre que le projet de société internationale, telle l'Union africaine, dans laquelle tous les humains vivraient dans la paix est comme une transposition spéculative de la société kongo. Ainsi propose-t-il aux Africains de suivre ce modèle, vécu réellement par les anciens Bakongo et attesté historiquement, afin qu'ils construisent une Union africaine digne de ce nom, celle d'aujourd'hui n'étant qu'une coquille vide qui a besoin d'un contenu.
Voir plus Voir moins
La société kongo traditionnelle
Études Africaines Collection dirigée par Denis Pryen et François Manga Akoa Dernières parutions Divine Edem Kobla AMENUMEY,Les Éwé aux temps précoloniaux. Une histoire politique des Anlan, des Guin et des Krépi,2011. Joseph ITOUA,Otwere et justice traditionnelle chez les Mbosi (Congo-Brazzaville), 2011. Alfa Oumar DIALLO,Pratiques et recherches éducatives en chimie en Guinée-Conakry, 2011.Hermine MATARI, Romaric Franck QUENTIN DE MONGARYAS,Ecole primaire et secondaire au Gabon. Etat des lieux, 2011. Aurélie Mongis,Le chant du masque,2011. Adon GNANGUI,Côte dIvoire : 11 avril 2011. Le coup dÉtat de trop de la France en Afrique, 2011.Boubacar OUMAROU,Pasteurs nomades face à lÉtat du Niger, 2011.Thierry BANGUI,La ville, un défi duXXIesiècle. Essai sur les enjeux de développement urbain en Afrique, 2011. Ahoué DJIE,La jeunesse ivoirienne face à la crise en Côte dIvoire. Le point de vue des jeunes, 2011. Jocelyn OLOMO MANGA,Lesdivisions au cur de LUPC,2011. Rudy MBEMBA-DYA-BO-BENAZO-MBANZULU,Le MÙUNTÚ et sa philosophie sociale des nombres, 2011. G. Bertin KADET,La politique de défense de sécurité de la et Côte dIvoire,2011. Patrick DEVLIEGER et Lambert NIEME (éd.),Handicap et société africaine. Culture et pratiques, 2011. Rodrigue LEKOULEKISSA, Lélectrification en Afrique. Le cas du Gabon (1935-1985), 2011. André MBATA MANGU,Abolition de la peine de mort et constitutionnalisme en Afrique, 2011. Ahmed BELLO,Les libertés collectives des travailleurs,2011. Mathurin C. HOUNGNIKPO,LAfrique au futur conditionnel, 2011.
Adrien Diakiodi
La société kongo traditionnelle
Modèle pour lUnion africaine
© LHarmattan, 2011 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.comdiffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-55581-5 EAN : 9782296555815
A Son Excellence Mgr Michel COLONI, Dernier Evêque et Premier Archevêque, Emérite de Dijon, pour laccueilchaleureuxquil me réserva dans son Diocèse en 1994, son hospitalité, son aide pendant tout mon parcours universitaire à Dijon, sa simplicité, je dédie cet ouvrage.
Préambule
Les populations des territoires africains devenus aujourdhui Angola, Congo, Gabon et République démocratique du Congo (RDCongo) vivent dans une situation de crise chronique depuis la lutte fratricide de 1506 entre Nzinga Mpanzu, considéré comme traditionnaliste, et Alfonso Nzinga Mvemba, dit pro-gressiste et lourdement armé par les Portugais. Pourtant avant cette date, elles formaient un seul pays quil est convenu dappeler le royaume kongo, royaume dans lequel elles menaient une vie paisible autour dun même chef élu démo-cratiquement. Il y avait, affirment anthropologues, économistes, ethnolo-gues, historiens, philosophes, politologues, un excellent niveau dorganisation administrative, culturelle, économique, politique et sociale au point que les royaumes dalentour demandaient avec insistancede lintégrer en acceptant librement et sans contraintede remplir les conditions quexigeait le gouverne-ment central, entre autres,labolition des classes sociales, la démocratie, légalité entre les individus, le travail collectif, linterdépendance des provinces. En effet, tout royaume qui était admis devenait une province, et son roi comptait désormais parmi les piliers du gouvernement central. En tant que spécialiste de la pensée sociale de Maurice Blondel,jai découvert que leprojet dune "union européenne" élaboré par ce philosophedans lentre-deux-guerres est comme une transposition spéculative de la sociétédégalité parfaitedu royaume kongo qui sagrandissait dansun mouvement en ondes concentriques jusquà son arrêtde mort qui inversa le cours de lhistoire de lAfrique noire dans la première moitié du 16ème siècle. Etant persuadé que tout ce qui unit les peuples et qui se présente comme une occasion de paix dans le monde constitue une pierre angulaire dans la construction dun monde meilleur, je juge utile de présenter la société kongo traditionnelle comme modèle pour lélaboration dune union continentale susceptible de devenir à court terme le noyau du village planétaire, pour reprendre les termes du sociologue canadien Herbert Marshall McLuhan, village dans lequel tous les êtres humains de la planète terre vivront enfin comme des amis, comme des frères,
dans une paix perpétuelle, et mangeront et boiront à satiété, grâce à la répartition équitable des richesses de la planète terre. En effet, le royaume kongo vivait ainsi avant larrivée de lexplorateur Diego Cão en 1482. Dans ce livre que Bernadette Deschamps a lu et corrigé avec beaucoup de bonheur,mon intention est dapporter ma modeste contribution à la construction dune Afrique plus fraternelle, plus sociale, plus généreuse et surtout plus consciente de son passé longtemps travesti.Il sagit, en fait, dequelques ré-flexions contenues dans mes recherches entreprises au cours de mon séjour détudes dans les universités françaises. Cest pourquoi je macquitte dun devoir de remerciements envers les professeurs membres des jurys qui, chacun selon sa spécialité, mont élevé au grade de docteur en philosophie (Dijon, 2002), en théologie catholique (Strasbourg, 2004) et en sociolo-gie (Faculté des Sciences Humaines et Sociales-Sorbonne de lUniversité Paris Descartes, 2008) : André Akoun, Jean Ferrari, Emmanuel Gabellieri, Pierre Gauthier, Maryvonne Perrot, Patrick Tacussel, Claude Troisfontaines, Bernard Valade, René Virgoulay, Jean-Pierre Wagner et Patrick Watier. A ces grandes sommités intellectuelles, jassocie Bernadette Deschamps, Etienne Michaux et Pierre Toussaint, mes anciens chrétiens, qui, entre 2002 et 2008, ont passé de nombreuses heures à lire et relire mes copies avant les soutenances successives. Pour arriver à ma fin, des hommes et des femmes me sont venus en aide, car je nai bénéficié daucune bourse détudes. Je pense à laccueil chaleureux de Mgr Michel Coloni du diocèse de Dijon, aujourdhui archevêque émérite, de ses deux vicaires généraux, les pères Gérard Dampt et Laurent Ulrich devenu archevêque (Chambéry en 2000, puis Lille en février 2008), des regrettés pères René Truchot et Michel Roblot, de tous les chrétiens des douze villages du département de la Côte dOr (Arceau, Beire-le-Châtel, Bellefond, Brétigny, Brognon, Clénay, Flacey, Saint-Julien, Norges, Ruffey-lès-Echirey, Spoy et Viévigne) dont javais la charge pastorale pendant huit ans et qui continuent à entretenir des relations amicales avec moi. Et je serais ingrat si joubliais Rémi Bertrand, maire du village dUberach dans le Bas-Rhin, son épouse Marie-Christine, leurs deux fils Maxime et Jérémie, ainsi que tous les habitants de ce village où javais passé deux belles années en qualité de vicaire paroissial, pendant mon année de maîtrise et celle du diplôme
10