Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 14,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant
LE CARDINAL DUBOIS
DUMÊMEAUTEUR
La Régence absolue, Seyssel, ChamP Vallon, 2011.
ALExANDRE DUpILEt
LE CARDINAL DUBOIS
Le génie politique de la Régence
TALLANDIER
Conseiller édiTorial : thierry SarmanT
CeT ouvrage esT Publié avec le concours du CenTre naTional du Livre
© ÉdiTions tallandier, 2015 2, rue RoTrou – 75006 paris www.Tallandier.com
SOMMAIRE
InTroducTion. – Un cardinal de comédie ? ..........................
ChaPiTre Premier. – Un PeTiT roTurier de Province............. ChaPiTre II. – Le PrécePTeur du duc de CharTres .............. ChaPiTre III. – Le baPTême du feu ...................................... ChaPiTre IV. – Le comPagnon des mauvais jours .............. ChaPiTre V. – La PaTience du diPlomaTe............................. ChaPiTre VI. – L’archiTecTe de la triPle Alliance ............... ChaPiTre VII. – Au conseil des Affaires éTrangères ............ ChaPiTre VIII. – La QuadruPle Alliance, nouveau succès diPlomaTique ........................................... ChaPiTre Ix. – Le secréTaire d’ÉTaT des Affaires éTrangères ...................................................... ChaPiTre x. – La guerre conTre Alberoni............................ ChaPiTre xI. – L’EuroPe Pacifiée......................................... ChaPiTre xII. – L’union avec l’EsPagne .............................. ChaPiTre xIII. – La consolaTion de Cambrai ...................... ChaPiTre xIV. – Dubois cardinal ......................................... ChaPiTre xV. – Celui Par qui le scandale arrive : reTour sur la légende noire................................................ ChaPiTre xVI. – Dubois premier minisTre .......................... ChaPiTre xVII. – Les sommeTs éPhémères..........................
Conclusion. – La mémoire immobile ................................... NoTes....................................................................................... Sources eT bibliograPhie ........................................................ IndeX....................................................................................... RemerciemenTs .......................................................................
11
19 29 53 75 93 115 133
149
167 185 207 227 239 257
271 289 313
339 351 377 403 413
D’un long geste, il montra l’horizon entier,la terre, le ciel en répétant solennellement : « Il n’y a rien, rien, rien… Quand on soufflerasur le soleil, ce sera fini. »
Émile Zola,La faute de l’abbé Mouret.