Le cycle interséculaire du libéralisme et du communisme (XVIIIe-XXIe siècles)

De
Publié par

Cet ouvrage explique le cycle interséculaire du libéralisme et du communisme, qui couvre la période moderne depuis le XVIIIe siècle. Il apporte sur le plan scientifique la théorie nouvelle des quatre rebonds : fin de l'hégémonie européenne, par les deux guerres mondiales, avec la création de l'URSS et de la République populaire de Chine ; domination des États-Unis et réduction de l'Europe à un protectorat ; élimination de l'URSS en 1991 ; rebond de la Chine communiste sur la place Tian'anmen en 1989. Le conflit actuel entre l'Occident libéral et l'Eurasie à dominante chinoise se développe à partir de la théorie du crabe.
Publié le : mardi 1 septembre 2015
Lecture(s) : 1
EAN13 : 9782336389660
Nombre de pages : 188
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

REVUE de 82 Robert Estivals
BIBLIOLOGIE
Schéma & Schématisation
E, professeur honoris causa, publie cet ouvrage Rde référence qui décrit et explique le cycle interséculaire du LE CYCLE libéralisme et du communisme, qui couvre la période moderne
edepuis le siècle des Lumières.
Il apporte sur le plan scienti que la théorie nouvelle des quatre
rebonds
: interséculaire
Fin de l’hégémonie européenne, par les deux guerres de
et de -, avec la création de l’URSS et de la République
populaire de Chine
; du libéralisme
Domination des États-Unis et réduction de l’Europe à un
protectorat
; et du communisme
Élimination de l’URSS en
;
Rebond de la Chine communiste sur la place Tian’anmen en e e(XVIII -XXI siècles).
Le con it actuel entre l’Occident libéral et l’Eurasie à dominante
CHINEchinoise se développe à partir de la théorie du crabe.
USA
EURASIE
ISLAM
RUSSIE EUROPE ET AFRIQUE
, €
ISBN : ----
LE CYCLE INTERSÉCULAIRE DU LIBÉRALISME ET DU COMMUNISME ROBERT ESTIVALSREVUE DE BIBLIOLOGIE
Schéma et Schématisation
Revue de l’Association Internationale de Bibliologie
AVERTISSEMENT
LA REVUE DE BIBLIOLOGIE
Schéma et Schématisation
est publiée
erà partir du n° 70 (1 semestre 2009) en coédition et codistribution
par
LES ÉDITIONS L’HARMATTAN
et la
SOCIÉTÉ DE BIBLIOLOGIE ET DE SCHÉMATISATION

Elle est l’organe d’expression
de l’Association Internationale de Bibliologie
fondée en 1988

Elle remonte à 1967
Son titre a été modifé plusieurs fois, durant quatre décennies,
en fonction de l’évolution de la Recherche

Elle a toujours présenté des travaux
sur
L’ÉCRIT ET LA COMMUNICATION ÉCRITEREVUE DE BIBLIOLOGIE
Schéma et Schématisation

© Societé de Schématologie et de Bibliologie
Commission paritaire 56944 – Paris, 13-10-1975

ISSN : 0982-65-48

Coédition – Codistribution
Société de schématologie L’Harmattan
et de Bibliologie Librairie, édition, difusion
Rédaction : Robert Estivals Fabrication :
Gestion des abonnements : Jérome Martin / Serge Lauret
Danièle Estivals 16, rue des Écoles
10 Place de l’Hôtel de Ville 75 005 Paris, France
89 310 Noyers-sur-Serein, France
Téléphone : (33) 09 63 05 26 54 Téléphone : (33) 01 40 46 79 14
Courriel : Distribution :
Estivals.ssb.aib@wanadoo.fr 5-7 Rue de l’Ecole Polytechnique
75005 Paris
Distribution aux libraires :
harmattan@wanadoo.fr
http://www.librairieharmattan.com
© L’Harmattan, 201 5 — 5-7, rue de l’École polytechnique, 75005 Pari. Is SBN : 978-2-343-07138-1Robert Estivals
Professeur Honoris Causa
LE CYCLE INTERSÉCULAIRE
DU LIBÉRALISME
ET DU COMMUNISME
e e(XVIII -XXI siècles)
Avec la collaboration
de Danièle Cordier-Estivals
et de Martial Verdin
L’Harmattan« La révolution

n’est pas un dîner de gala. »
Mao Zedong
(1893-1976)LE CYCLE INTERSÉCULAIRE DU LIBÉRALISME ET DU COMMUNISME
DÉDICACE
ous voudrions dédier cet ouvrage à l’éternel et l’universel
Karl MARX qui, au milieu du XIXème siècle, conçu la pre-Nmière théorie systémique dialectiquement contradictoire de
celles des philosophes libéraux du XVIIIème siècle des LUMIÈRES
en y ajoutant une théorie prévisionnelle du Communisme.
En efet, la présente théorie du cycle inter-séculaire du Libéralisme
et du Communisme a l’ambition de répondre aux théories de Karl
MARX.
En écho par une théorie cyclique et dialectique globale de
l’évolution historique du confit pluriséculaire du Libéralisme et du
Communisme qui a dominé les sociétés humaines du XVIIIème
siècle à nos jours et qui s’achève aujourd’hui à partir de 2015 par une
théorie prévisionnelle de la fn du Libéralisme.
Schéma et Schématisation 9LE CYCLE INTERSÉCULAIRE DU LIBÉRALISME ET DU COMMUNISME
AVERTISSEMENT AUX LECTEURS
a présente théorie du Cycle Inter-séculaire du Libéralisme
et du Communisme (CILC) repose principalement sur les Lphases suivantes :
1°) Le XVIIIème siècle faisant intervenir, avec le Siècle des
Lumières, la théorie du Libéralisme en opposition à celle de la
monarchie absolue et à son implantation politique et militaire par les
Etats-Unis en 1776 et par la Révolution française en 1789.
2°) Le XIXème siècle correspond à la mise en application du
Libéralisme à la société industrielle européenne, les premiers méfaits
par les révolutions de 1830, de 1848 et de 1871 ; par les explications
théoriques de Karl MARX et des philosophes du XIXème siècle,
enfn par la discussion entre socialistes et communistes sur la théorie
de la prise du pouvoir.
3°) Le XXème siècle constitue le sommet du cycle et ceci en deux
parties :
- La première concerne la première moitié du siècle. La dialectique
interne en est la suivante :
- Deux premières guerres mondiales, perte de la prépondérance
européenne, imposition de la domination américaine, destructions
énormes, apparition pour la première fois des sociétés communistes
(1917 – Lénine et l’URSS ; 1949 - Mao ZEDONG et la République
Populaire de Chine)
- La seconde porte sur la tentative libérale américaine de détruire
les sociétés communistes installées.
Schéma et Schématisation 11ROBERT ESTIVALS
Par la guerre froide, l’URSS est détruite entre 1989 et 1991. Grâce à
la politique économique de DENG XIAO PING succédant à celle de
MAO, le Communisme chinois résiste sur la place TIENANMEN
en 1989.
A la fn du XXème siècle et au début du XXIème siècle, le
Libéralisme s’achève sur la montée en puissance de la République
Populaire de Chine.
4°) Le XXIème siècle, dans sa période actuelle, est marqué d’une
part par la fn de la prépondérance américaine, par la deuxième crise
économique mondiale d’origine également américaine, par la
décomposition progressive de l’Europe libérale due aux conséquences
de la dette souveraine et par la croissance de l’Eurasie communiste
chinoise, de la Russie contestataire et la renaissance des civilisations
musulmanes dans un confit inter-décennal en cours. Cette analyse
repose sur deux théories complémentaires : la dialectique cyclique
du philosophe allemand HEGEL et la théorie du mathématicien
allemand MÖBIUS portant sur le nœud de MÖBIUS concernant
particulièrement la stratégie utilisée dans les périodes successives du
confit.
12 Revue de Bibliologie 82LE CYCLE INTERSÉCULAIRE DU LIBÉRALISME ET DU COMMUNISME
I
Introduction
LA THÉORIE DU SYSTÈME DE RECHERCHE
l est nécessaire, au début de cette étude, de défnir clairement, pour
le lecteur, la méthodologie que nous suivrons. Cette position relève Ide la théorie de l’activité. Elle oblige à répondre aux questions
suivantes : Qui ? Quoi ? Pourquoi ? Dans quel but ? Comment ? Où ?
Quand ? Ce jeu des questions correspond, par les solutions apportées, à
un travail que nous avions efectué autrefois, dans le cadre de l’activité des
entreprises. Les solutions que nous avions apportées à l’époque avaient
permis d’élaborer une activité de formation dans la vie économique.
1.1. QUESTION QUI ?
Cette interrogation nous concerne directement. Nous
l’examinerons dans un premier temps à partir de la date de 2007 durant laquelle
eut lieu l’avant-dernier colloque de l’Association Internationale de
Bibliologie (AIB) à Brazzaville.
Qui sommes nous et qu’avons nous fait ?
Trois réponses s’imposent :
– la première porte sur notre plan d’activités,
– la seconde et la troisième sur l’unité de l’écrit artistique
(Schématisme) et de l’écrit scientifque (Bibliologie).
Schéma et Schématisation 13ROBERT ESTIVALS
Pour ce qui est de notre activité, c’est en 1952-1953 que nous
décidâmes de faire évoluer notre vie au rythme d’une planifcation
intégrale faite de plans annuels utilisée encore aujourd’hui dont nous
conservons les archives et sur lesquelles nous avons déjà publié
certains textes. Il ne serait jamais question de sortir d’un plan général
sous les aléas des vicissitudes de la vie. Et cela explique l’unité de nos
réalisations : l’écrit.
1.1.1. L’écrit artistique (LE SCHÉMATISME)
Un grand nombre de dates et d’activités, à la fois personnelles et
collectives, ponctuent cette évolution :
– En 1948, au retour d’un voyage en autostop, nous nous posions,
avec « L’ELEMENT PLASTIQUE COMPLEMENT », la
question de l’exactitude du langage et nous reprenions les théories de
MALLARME en les généralisant.
– E ntre 1949 et 1957, nous devions participer au LETTRISME créé
par Isidore ISOU. Le lien apparaissait évident à partir du concept de
lettre et donc de sa typographie. Mais bientôt, LE LETTRISME
apparut insufsant aux divers membres de notre génération. En 1958, avec
Messieurs DUFRENE et VILLEGLE, nous devions créer
L’ULTRALETTRISME. En 1960, nous inventions le SCHÉMATISME avec
les artistes suivants : J-C. GAUDY, J. CAUX, L. LATTANZI et
G. VERGEZ. En même temps, nous discutions avec DEBORD et
L’INTERNATIONNALE SITUATIONNISTE.
– De 1960 à 1967 se succédèrent les œuvres et les expositions y
compris la recherche sur le concept d’Avant-garde
(L’AVANTGARDE… publiée par la Bibliothèque nationale en 1968) à la suite
du grand mouvement de contestation sociale qui anima la fn de la
monarchie gaulliste.
– De 1968 à 1983, à partir d’une équipe d’artistes et de chercheurs,
en compagnie d’Abraham MOLES, nous devions procéder non plus
seulement à la création des œuvres, mais aussi à la recherche sur la
Téorie de la connaissance et sur le langage schématique qui devait
aboutir à la publication en 1983 d’un ouvrage intitulé « LES PLANS
DE PARIS ».
14 Revue de Bibliologie 82LE CYCLE INTERSÉCULAIRE DU LIBÉRALISME ET DU COMMUNISME
– De 1983 à 1993, les mêmes orientations précédentes se
poursuivirent et aboutirent à la création, grâce principalement à Luciano
LATTANZI et du Professeur RUBERTI, de plusieurs salles du
musée de la Villa CONTARINI en Italie dans un château-musée
situé à PIAZZOLA SUL BRENTA près de PADOUE.
– En 1995, nous devions créer, à Noyers-sur-Serein, à LA MAISON
DU SCHEMATISME, un musée consacré exclusivement à la
présentation des œuvres artistiques et des collections d’ouvrages réunis
sur notre génération d’avant-garde.
– De 2000 à 2007, nous devions faire la synthèse des travaux de notre
génération d’abord avec trois volumes consacrés à LA THEORIE
GENERALE DE LA SCHEMATISATION puis à deux volumes
portant l’un sur LES ECOLES DU SCHEMATISME ET DE
LA SCHEMATOLOGIE, l’autre sur LE SIGNISME.
– En 2010, nous arrêtions nous-même de peindre à cause d’une
DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age).
Au terme de ce cycle qui avait duré plus d’un demi-siècle, nous
avions créé avec quelques amis un mouvement d’art d’avant-garde
directement lié à la génération du signe, la dernière génération
européenne créative avant l’infuence américaine fondée sur la
destruction et l’exploitation du signe, la lettre (LETTRISME
et SIGNE CONVENTIONNEL), l’informel (LE SIGNE
NATUREL), le schématisme (LE SIGNE SYMBOLIQUE) et
L’INTERNATIONALE SITUATIONNISTE, achevant tout
l’art moderne par le retour à la sociologie politique. Chemin
faisant, pour en arriver là, nous avions été conduit à élaborer une
nouvelle théorie de la connaissance reprenant et élargissant les travaux
sur le Schématisme depuis KANT jusqu’à PIAGET et fondés sur
la théorie du schème mental.
1.1.2. L’écrit scientifque (LA BIBLIOLOGIE).
A peu près à la même époque et parallèlement à l’écrit artistique,
nous devions engager aussi un cycle de recherche, là aussi de plus
d’un demi-siècle, dans le but de faire évoluer la bibliologie de
l’histoire du livre à la science de l’écrit et de la communication écrite.
Schéma et Schématisation 15ROBERT ESTIVALS
Cette évolution devait, cette fois, se développer dans le cadre de
l’université.
Là-aussi, plusieurs phases nous attendaient :
– En 1945, à la fn de la seconde guerre mondiale, nous devions
faire la connaissance de Victor ZOLTOWSKI, un Polonais, qui
travaillait sur la statistique bibliographique et la théorie des cycles
intellectuels. Celui-ci nous forma sur le tas, comme cela se faisait au
Moyen-Age, aux méthodes qu’il utilisait. Les années passèrent.
– En 1958-1959, nous devions obtenir notre premier diplôme de
l’Ecole Pratique des Hautes Etudes. Puis, nous devions publier un
ouvrage sur l’histoire du Dépôt Légal en France avec une préface du
Professeur E. LABROUSSE.
– En 1963, nous fûmes nommé Docteur en Histoire, à la Sorbonne.
Nous passions alors des institutions (le Dépôt Légal) à la production
èmedes livres en France depuis le XVII siècle avec un ouvrage intitulé :
LA STATISTIQUE BIBLIOGRAPHIQUE DE LA FRANCE
EME EMEAU XVII ET XVIII SIECLES, qui fut publié en 1965 par
F. BRAUDEL.
– De 1964 à 1968, nous fûmes nommé Attaché de recherche au
Centre National de la Recherche Scientifque (CNRS) afn de
préparer notre thèse de Doctorat es Lettres (LA BIBLIOMETRIE
BIBLIOGRAPHIQUE). Avec ce travail, nous passions de l’application
d’une méthode à sa théorie et à son positionnement dans la bibliologie.
– De 1968 à 1983, durant cette longue période, deux faits
principaux se produisirent : d’une part, nous fûmes nommé comme Maître
assistant à l’Université de Bordeaux III en 1968, puis Professeur de
première classe en 1977. Pendant la même période, en relation avec le
CNRS, nous poursuivîmes une recherche sur les systèmes
d’organisations politiques de la vie du livre dans 27 pays qui s’acheva par un
ouvrage intitulé : « LE LIVRE DANS LE MONDE ».
– En 1984, le Directeur du Livre au Ministère de la Culture, Jean
GATTEGNO, nous demanda d’organiser un colloque national sur
l’enseignement du livre qui nous permit entre autre de séparer la
bibliologie de l’école d’histoire du livre et qui se déroula au Centre
Georges POMPIDOU. Le résultat de ce colloque nous ouvrit la
voie de l’activité internationale.
16 Revue de Bibliologie 82

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.