Le démantèlement du budget participatif de Porto Alegre ?

De
Publié par

Le budget participatif de Porto Alegre au Brésil est fréquemment cité en exemple comme modèle de prédilection offrant une alternative crédible à la démocratie libérale. En donnant accès à ce nouvel espace public aux citoyens, il a redéfini notre conception de la communauté politique et notre rapport avec le pouvoir. Mais, plus de vingt-cinq ans après sa création, que reste-t-il de ce modèle de démocratie participative ?
Publié le : vendredi 1 mai 2015
Lecture(s) : 8
EAN13 : 9782336377971
Nombre de pages : 250
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
SImoN LangeLier
LE DÉMANTÈLEMENT DU BUDGET PARTICIPATIF DE PORTO ALEGRE ? D é m o c r a t i e p a r t i c i p a t i v e e t c o m m u n a u t é p o l i t i q u e
a r e C H e r C H e S M É r i Q U e S L aT i n e S
LE DÉMANTÈLEMENT DU BUDGET PARTICIPATIF DE PORTO ALEGRE ?
Démocratie participative et communauté politique
Recherches Amériques latines Collection dirigée par Denis Rolland et Joëlle Chassin La collectionRecherches Amériques latinespublie des travaux de recherche de toutes disciplines scientifiques sur cet espace qui s’étend du Mexique et des Caraïbes à l’Argentine et au Chili. Dernières parutions Angelica MONTES-MONTOYA, La représentation du sujet noir dans l’historiographie colombienne. Le cas de Carthagène des Indes (1811-1815), 2015. Hélène FINET et Francis DESVOIS,Chili 1973-2013. Mémoires ouvertes, 2014. Pénélope LAURENT,L’œuvre de Juan José Saer. Unité, cohérence et fragmentations, 2014. Françoise LESTAGE et Maria-Eugenia OLAVARRIA,Adoptions, dons et abandons au Mexique et en Colombie. Des parents vulnérables, 2014. Bernard GRUNBERG et Julian MONTEMAYOR,L’Amérique espagnole (1492-1700). Textes et documents, 2014. Clara ALVAREZ,Les petits cultivateurs de coca et de pavot en Colombie. Entre illusion et misère, 2014. Alain KONEN,La mano de Orula,2014. Lucia OZORIO,Penser les périphéries, une expérience brésilienne. Pour un nouveau type de politique publique de construction du commun, 2014. Robert CABANES,Economie morale des quartiers populaires de São Paulo, 2014. Tamar HERZOG,Rites de contrôle et pratiques de négociation dans l’Empire espagnol. Dialogues distants entre Quito et Madrid (1650-1750), 2014. e Guyonne BLANCHY,Le vignoble argentin de Mendoza et l’influence française, XIX -e XXI siècle, 2014. Jose Maria TAVARES DE ANDRADE,Une mythologie brésilienne, 2014. German A. DE LA REZA,En quête de la confédération. Essais d’intégration des e républiques hispano-américaines au XIX siècle, 2014. Alexandra ANGELIAUME-DESCAMPS, Elcy CORRALES, Javier RAMIREZ, Jean-Christian TULET (dir.),La petite agriculture familiale des hautes terres tropicales. Colombie, Mexique, Venezuela, 2014. Marcio de Oliveira,Brasilia entre le mythe et la nation, 2014. Patrick HOWLETT-MARTIN,La politique étrangère du Brésil (2003-2010). Une émergence contestée, 2013. Denis ROLLAND, Marie-José FERREIRA DOS SANTOS et Simele RODRIGUEZ,Le Brésil territoire d’histoire. Historiographie du Brésil contemporain, 2013. César CARILLO TRUEBA,Plurivers. Essai sur le statut des savoirs indigènes contemporains, 2013. Aristarco REGALADO PINEDO,L’ouest mexicain à l’époque des découvertes et des e e conquêtes (XVI – XVII siècle),2013. Guillermo ZERMENO PADILLA,La culture moderne de l’histoire. Une approche théorique et historiographique, 2013.
Simon LANGELIER LE DÉMANTÈLEMENT DU BUDGET PARTICIPATIF DE PORTO ALEGRE ? Démocratie participative et communauté politique
© L’HARMATTAN, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-05970-9 EAN : 9782343059709
LISTE DES ABRÉVIATIONS, SIGLES ET ACRONYMES ALENA Accord de libre-échange nord-américain APEC Asia Pacific Economic Cooperation ARENAAlliance pour la rénovation nationale ASFERAP Association de la foire de la rue da Praia BNH Banque nationale d’habitation BP Budget participatif BRIC Brésil, Russie, Inde, Chine CAR Centres administratifs régionaux CEB Communautés ecclésiastiques de base CRC Coordination des relations avec les communautés DEMHAB Département municipal d’habitation de Porto Alegre EPG Empowered Participatory Governance FIFA Fédération internationale de football association FRACAB Fédération du Rio Grande do Sul des associations communautaires de quartiersGAPLAN Cabinet de planification GATT General Agreement on Tariffs and Trade GPO Cabinet de planification budgétaire GSL Gouvernance solidaire locale LDO Loi directrice budgétaire MCMV Ma maison, ma vie MERCOSUR Marché commun du Sud MNRU Mouvement national de réforme urbaine MST Mouvement sans terres OMC Organisation mondiale du commerce PCB Parti communiste brésilien PCdoB Parti communiste du Brésil PDT Parti démocratique travailliste PMDB/MDB Parti du mouvement démocratique brésilien PPS Parti populaire socialiste PSB Parti socialiste brésilien PSDB Parti de la sociale démocratie brésilienne PT Parti des travailleurs PTB Parti travailliste brésilien SFH Système de financement de l’habitation SIMPA Syndicat municipal de Porto Alegre SPM Secrétariat de planification municipale TNC Transnational corporations UAMPA Union des associations des habitants de Porto Alegre ZLÉA Zone de libre-échange des Amériques
INTRODUCTION e À partir de la fin du XVIII siècle, la démocratie libérale s’est progressivement implantée dans la plupart des pays de notre monde. Même les anciens États du bloc de l’Est ont adopté ce système politique, malgré certaines récentes tentations de retour vers l’autoritarisme. Bien que la démocratie libérale semble être solidement ancrée, ce modèle présente certains signes de faiblesse : les taux de vote sont au plus bas ; la possibilité pour les citoyens d’influencer l’agenda politique est de plus en plus restreinte face à de grandes multinationales et devant les intérêts financiers ; la confiance envers la classe politique est ébranlée par de nombreux scandales de corruption, etc. Plusieurs organisations et des militants tentent dès lors d’insuffler des réformes visant à redonner aux citoyens leur pleine capacité d’agir souverainement. C’est pourquoi des expériences comme le budget participatif (BP) de Porto Alegre sont perçues comme une alternative idéale pour revigorer nos démocraties affaiblies au cours des dernières décennies. Mis sur pied en 1989, le BP de Porto Alegre est sans aucun doute l’expérience récente de démocratie participative la plus connue mondialement. Déjà dans les années 1990, des politologues, sociologues et philosophes ont commencé à s’intéresser au processus. Mais ce fut principalement lors de la tenue du premier Forum social mondial à Porto Alegre en 2001 que le BP fut connu de manière significative. Le Forum social mondial, qui réunit des militants altermondialistes, est né dans un contexte particulier. Avec la chute du mur de Berlin en novembre 1989, qui a entraîné du même coup celle du rideau de fer, un vide politique s’est fait ressentir, par l’effondrement d’une alternative au capitalisme. Ce vide fut d’ailleurs évoqué par Francis Fukuyama avec la « Fin de l’histoire », évoquant le triomphe du libéralisme sur les régimes totalitaires. Les États-Unis, premiers défenseurs du libéralisme, devinrent du même coup la puissance hégémonique militaire, politique et économique, imposant progressivement son modèle à l’échelle internationale. Intentionnellement associé de manière démagogique au totalitarisme par les ténors du néolibéralisme, l’État interventionniste devait céder le chemin au laissez-faire, au nom de la défense de la liberté individuelle. Sous les mandats du président Reagan et de la première ministre britannique Thatcher, les politiques et les mesures d’austérité réduisirent la capacité d’intervention de l’État et les droits des travailleurs. L’abaissement des tarifs douaniers, suite à des accords entérinés au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), qui succéda auGeneral Agreement on Tariffs and Trade(GATT), la création de l’ALENA et de l’Union européenne contribua
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.