Le Gabon, un pays en crise

De
Publié par

A la déraison, à l'obscurantisme et la folie meurtrière du gouvernement, "il faut opposer une dynamique de la libération qui impose la responsabilisation de l'individu, acteur de son propre destin". Notre devoir absolu est de nous hâter de briser les liens d'héritage qui risquent d'assombrir pour longtemps l'avenir de notre pays, de prendre en otage nos rêves, nos espoirs. Car le risque est grand de voir bientôt les héritiers s'installer au pouvoir. A cela s'ajoute la tyrannie de la pensée unique et la privation de liberté.
Publié le : mercredi 15 juin 2016
Lecture(s) : 12
EAN13 : 9782140012983
Nombre de pages : 164
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
ssono E yene
Auguste EyeneEssono
Le Gabon, Auguste E unpaysencrise
Le Gabon, un pays en crise
Le Gabon, un pays en crise
Auguste EYENEESSONOLe Gabon, un pays en crise
Du même auteur Le Mythe, l’écriture et la technique, L’Harmattan, 2014. © L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-09317-8 EAN : 9782343093178
À mes enfants : Ondo Eyene Blaise parfait, Mba Ondo Eyene Armand Den Hadley, Zeng Essimegane Eza Marty, Meboua Magdala, Eyene Essono Rubis Képhren, Eyene Essono Kidzi Nefertari, Eyene Junior ;
À ma bienaimée, chère et tendre épouse, Sylvie Véronèse Eyene ;
À ma mère chérie, Florence Nnamelougou Mba ;
À mes frères disparus : feu Obiang Essono Fortunat, feu Mba Ondo Armand, feu Ella Mba Guy Roger.
PRÉFACE
1.Ma part d’hérésieface à l’arbitraire« Sommes-nous dans une monarchie où le fils succède à son père ? Faut-il que lasuccession d’Omar Bongo Ondimbase fasse en marge de la volonté populaire ? Faut-il encore croire que comme par le passé la France tient toujours à 1 mettre à la tête du Gabon l’homme de son choix? » Lire et écrire, c’est ma façon de survivre à l’arbitraire,de saborder lerègne d’un pouvoir malfaisant qui détruit nos âmes, enchaîne nos esprits à l’engrenage d’une géante infamie (celle qui ruine nos vies tous les jours), les noie dans le cambouis qui enduit nos rêves d’une étoffe mortifère depuis près d’un demi-siècle. Je sais que ce livre, ceux qui tremblent à l’idée de voir triompher les lumières,sur la bêtise et l’obscurantisme, viendront bientôt l’arracher de vos mains pour vous empêcher d’en faire œuvre utile; ceux qui craignent les vertus de l’humanisme et qui, comble du paradoxe, ont la prétention de présider aux destinées de la Nation, seront bientôt sur mes pas pour, transgresser ma liberté, essayer de me corrompre ou de m’intimider,chercher à me bâillonner :
1 Lettre n° 49/MRN (du 8 avril 2009) de Luc Bengone Nsi, président du MORENA, adressée aux Parlementaires gabonais et portant sur la question des origines d’Ali Bongo, à l’époqueministre de la Défense du Gabon.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.