Le génocide au Rwanda

De
Publié par

Cet ouvrage explique les raisons de l'inaction coupable de la communauté internationale lors du génocide rwandais de 1994. Quasi-indifférente face à une monstruosité qu'elle aurait pu arrêter et qu'elle s'est bornée à regarder sans réagir, elle s'est ensuite interrogée sur le comment et le pourquoi de sa propre passivité. Tel a été l'objet de quatre enquêtes officielles menées sous l'égide de la Belgique, de la France, de l'ONU et de l'OUA, synthétisées dans cet ouvrage.
Publié le : lundi 1 juin 2015
Lecture(s) : 17
EAN13 : 9782336383033
Nombre de pages : 84
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Éric DavidLe génocide au Rwanda
Les enquêtes offcielles menées en Belgique,
en France, à l’ONU et à l’OUA Le génocide au Rwanda
Entre le 7 avril et la mi-juillet 1994, le Rwanda a connu ce qu’on Les enquêtes offcielles menées en Belgique,
ea parfois appelé le 3 génocide du siècle : le massacre de plus de
en France, à l’ONU et à l’OUA800 000 Tutsi parce qu’ils étaient tutsi et le massacre de milliers de
Hutu modérés qui s’opposaient à ce carnage. Cette catastrophe,
non seulement, en raison du nombre des victimes, mais aussi, en raison
de la cause de ces tueries – le refus de l’autre –, s’est doublée d’un
phénomène, peut-être encore plus exceptionnel : la quasi-indifférence
du monde en face d’une monstruosité qu’il aurait pu arrêter et
qu’il s’est borné à regarder sans réagir. S’étonnant, ensuite, de cette
incroyable passivité, le monde s’est interrogé sur le comment et le
pourquoi de sa propre impéritie. Tel a été l’objet de quatre enquêtes
offcielles menées sous l’égide d’acteurs directement concernés
par la tragédie rwandaise, la Belgique, la France, l’ONU et l’OUA.
Ces rapports, peu connus du grand public, étaient diffciles à
publier in extenso vu leur volume (ensemble, ils totalisent près de
1000 pages in-folio). L’Harmattan a toutefois souhaité que le lecteur
puisse en connaître l’essentiel avec la présente plaquette qui,
à l’origine, devait simplement servir de commentaire introductif à
ces rapports. En les synthétisant, ce commentaire décrit, en effet ,
le regard du monde et de certains États sur eux-mêmes. Il explique
les raisons de l’inaction coupable de la communauté internationale
confrontée à un drame qui, comble de l’horreur, aurait pu être évité.
Très facilement …
Éric David, professeur émérite de droit international, préside
le Centre de droit international, à l’Université libre de Bruxelles
(ULB). Il est, également, membre de la Commission internationale
erhumanitaire d’établissement des faits (1 Protocole additionnel
aux Conventions de Genève de 1949) et membre du Conseil de
transmission de la mémoire (créé par la Communauté française de
Belgique).
Droits, Sociétés, Politiques
ISBN : 978-2-343-06463-5 “Afrique des Grands Lacs”
11,50 e
Le génocide au Rwanda
Éric David








Le génocide au Rwanda

Les enquêtes officielles menées
en Belgique, en France, à l’ONU et à l’OUA


Collection Droits, Sociétés, Politiques
“Afrique des Grands Lacs”

Limitée à un espace géographique donné, la Collection Droits,
Sociétés, Politiques “Afrique des Grands Lacs” accueille des
ouvrages scientifiques et professionnels de qualité, écrits autant
par des juristes que des économistes, des historiens, des
politistes, des philosophes ou des sociologues, contribuant à la
publication et à la diffusion d’ouvrages ainsi que des outils
pédagogiques au service du Droit et de la construction de la
Paix dans la région des Grands Lacs.

Jean-François BOUDET est le directeur de la collection.


Eric DAVID








Le génocide au Rwanda

Les enquêtes officielles menées
en Belgique, en France, à l’ONU et à l’OUA






















Photo de couverture :
« Vertige », tableau prémonitoire peint par le peintre belge,
Auroch (alias Michel Beckers), en mars 1994. À l'époque,
Claire, la sœur d'Auroch était l'épouse d'un Tutsi rwandais et ce
tableau exprime la crainte du peintre à propos de la situation
tendue au Rwanda. Crainte, hélas, fondée puisque le génocide
commençait dans la nuit du 6 au 7 avril. Deux jours plus tard, le
9 avril, Claire, la sœur d'Auroch, son mari et un de leurs enfants
étaient assassinés par une milice hutu. Auroch a, alors, tenu une
sorte de journal sous forme de tableaux « peints au jour le jour
dans l'émotion du moment en avril et mai 1994 »
(voy. catalogue de l'exposition d'Auroch, Bruxelles, 14-15 mars
2015, beckers.auroch@telenet.be.
Auroch avait ensuite enroulé et rangé ces toiles au fond de ses
réserves et au fond de son cœur. Il les a réouvertes 20 ans plus
tard et vient de les exposer pour la première fois, à Bruxelles.























© L'HARMATTAN, 2015
5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Paris

http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-343-06463-5
EAN : 9782343064635

Table des abréviations


AE : Affaires étrangères
CDR : Coalition pour la Défense de la République
CS : Conseil de sécurité
DN : Défense nationale
DPKO : Department of Peace-Keeping Operations
e.a. entre autres
ESM : Ecole supérieure militaire
ETO : Ecole technique officielle
E.-U. : Etats-Unis
FAR : Forces armées rwandaises
FIDH : Fédération internationale des droits de l’homme
FPR : Front patriotique rwandais
GOMN : Groupe d’observateurs militaires neutres
GTBE : Gouvernement de transition à base élargie
HRW : Human Rights Watch
KIBAT : contingent belge de la MINUAR
Lt-Gén : Lieutenant-Général
MDR : Mouvement démocratique républicain
MINUAR : Mission des NU au Rwanda
MONUOR : Mission d’Observation des NU
Ouganda/Rwanda
MRND : Mouvement républicain national pour la
démocratie et le développement
NU : Nations Unies
OMP : opération de maintien de la paix
OUA : Organisation de l’Union Africaine (devenue
aujourd’hui l’Union africaine)
QRF : Quick reaction force
RoE : rules of engagement (règles d’engagement) ;
RTLM : Radio-Télévision Libre des Mille Collines
S/RES/872 : résolution n° 872 du Conseil de sécurité
SG : Secrétaire général
SGNU : e général des NU
UN : United Nations
UNAMIR : United Nations Mission in Rwanda
UNCIVPOL : United Nations Civilian Mission
7

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.