LE MONDE ILLUSTRE N° 1776 du 11 avril 1891

De
Publié par

Faites un retour en arrière avec le journal intégral de l'édition du magazine "MONDE ILLUSTRE (LE) N° 1776" et admirez pour votre plus grand plaisir les grandes actualités notoires de ce jour du 11 avril 1891.
Venez découvrir a la une de cette édition de 1891, les sujets clés des actualités de l'époque :
-POUYER-QUERTIER EST DECEDE
-PAR G. VUILLIER ET PIROU.
Publié le : samedi 11 avril 1891
Lecture(s) : 56
EAN13 : 3607910053712
Nombre de pages : 24
Prix de location à la page : 0,0068€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

LE MONDE ILLUSTRÉ
JOURNA L HEBDOMADAIR E
DIRECTIO N E T ADMINISTRATION , 13 , QUA I VOLTAIR E eABONNEMEN T POU R PARI S E T LE S DÉPARTEMENT S 35 Anné e — N ° 177 G — 1 1 Avril 189 1 Tout e demand e d'abonnemen t no n accompagné e d'u n bon su r Pari l
U n an , 24 fr. ; — Six mois , 13 fr. ; — Troi s mois , 7 fr.; — U n numéro , 50 c . ou su r la poste, tout e demand e de numér o à laquell e n e ser a pa s join t le
L e volum e semestriel , 12 fr . broché . — 1 7 fr . relié et dor é su r tranche . montan t en timbres-poste , seron t considérée s comm e no n avenues. —
O n n e repon d pa s des manuscrit s et des dessin s envoyés . Directeur : M . ÉDOUAR D HUBER T ÉTRANGE R (OD:OB pueiale) On an . 2 7 fr. ; — Six lois , 14 îr . ; — Trais mois, 7 fr. 50-
s a
%
&>
& AU W r
w
r *
M . POUYER-QUERTIER , MOR T A ROUEN , L E 2 -VK I
fD'après la" photographi e PIROU. ) Dessin de M. GASTO N VUILLIF.R . — L E MONDE ILLUSTR É 28 2
s'adjoindront, par la suite, s'il le faut, des jours — Quels saltimbanques que ces locataires!... SOMMAIRE
ou des mois de prison. La santé publique avant C'est comme les bourgeois du troisième, qui
tout! parlent toujours des dix-sept ans de leur fille...
TEXT E : Courrier de Paris, par Pierre Véron. —
Commen t voulez-vous qu'on les regarde Elle en a vingt-sept; un vieux rossignol qui Silhouettes centenaires, pa r G. Lenôtre. — Nos gra-
sans rire, les augustes de la science, quand on vures. — A travers la science, pa r Emile Gautier. — coiffera sainte Catherine. Il n'y a pas d'er-
Bibliographie. — Le Moulin de Lambres, nouvelle, les sait sujets à ces accès de girouettisme? reur...
par Pontsevrcz. — Chronique musicale, par A. Boi-
Devant les réclamations et protestations de
sard. — Le Monde financier. — Chronique du sport, •v-w^ Le girouettisme, du reste, ne me parait
tous ceux à qui il répugnait d'apparaître sans par Archiduc. — Le Château de Cartes, par Maurice être, en notre cher pays, le privilège exclu-
Lefevre. — Echecs, par S. Rosenthal. — Récréations voiles devant leur portier comme Phryn é de-
sif d'aucune catégorie de citoyens.Tout le monde
de la famille. — Rébus. vant l'Aréopage, on s'est décidé à envelopper
s'en paye, — y compris les membres de la So-
les renseignements compromettants que le re-
GRAVURE S : M . Pouyer-Quertier. — M . Beltcheff. — ciété des Gens de lettres, quorum pars parva
censement exige. Mais avec l'enveloppe, cela M. Joséphiu Soularv. — Le repeuplement de la Seine. fui.
— L e Congrès des astronomes — L'Observatoire de devient dérisoire, chacun étant libre de se livrer
Pendant assez longtemps, la consigne sembla Nice. — Les chanteurs a la mode. — Le jour du aux divulgations les plus fantaisistes.
terme. — Courses de la Croix-de Berny. — Paris : être de se méfier des gros bonnets et de choisir
La loi, en effet, a oublié de combler une Le Congres des mineurs à la Bourse du travail. — de préférence des obscurités sans danger pou r lacune. Elle vous force à répondre, sous peine Angers : La croix de mission. — Dijon : Le s restes peupler le Comité qui veille aux destins de la
du vieux château. — Les troubles de la Nouvelle- d'une amende de un à cinq francs, — ce qui
littérature nationale. Cette fois, ce nouveau mot Orléans. — Le Château de Cartes, par Chartran. — n'est pas bien méchant, d'ailleurs, — mais elle
d'ordre diamétralement contraire a été mis en Echecs. — Rcbus. ne vous oblige pas le moins du monde à ré-
circulation : « Nommon s des célébrités. »
pondre la vérité. Vous pouvez remplir les vides
Il paraît, toutefois, qu'il y a eu du tirage. Les
d'indications cascadeuses. Vous pouvez par
anciennes habitudes se sont défendues énergi-COURRIE R DE PARI S exemple inscrire à la colonne PROFESSION S :
quement contre les novateurs. M. Zola lui-
« Aspirant à la succession de M. Car not. » A la
même — tu quoque — n'est arrivé qu'à un rang i chevaux de l'Hippique tournaient e s colonne du mariage ou du célibat: « J'ai épousé
inférieur, malgré les réclames violentes qui "vrV- toujours. Et toujours spectateurs, tou- cinq femmes consécutives, mais dans des pays
avaient sonné la fanfare en son honneur. Il a T T jours spectatrices semblaient savourer tellement lointains que ça ne compte pas. »
dû se contenter de 126 voix, lorsque la Société avec le même bonheur inexplicable ces E t ainsi de suite.
compte quelque chose comme 600 membres. Il tournoiements monotones. Ceux qui ne sont Devant cette liberté digne de l'opérette, on se
est vrai que la plupart d'entre eux ne se déran-pas de la paroisse essaieraient vainement de demande vraiment ce que les recenseurs vien-
gent pas facilement et qu'on se trouve particu-chercher la raison de ces extases persistantes, nent faire tous les quatre ou cinq ans dans
lièrement heureux lorsqu'on obtient le quart de même en faisant la part de la flirtation et du notre existence, et s'il ne vaudrait pas mieux
membres présents. plaisir que l'on peut trouver à s'entreblaguer. renoncer à cette cérémonie dérisoire, à moins
U n obstacle, d'ailleurs, s'opposera toujours à La flirtation n'a-t-elle pas le temps d'opérer qu'on ne se décide à la rendre sérieuse.
la réalisation du système qui voudrait que le à l'aise tous les jours aux Acacias ou tous les Mais ce qui est administratif est-il jamais sé-
Comité ne fût qu'un composé d'étoiles. Les soirs dans les salons? Le dénigrement mutuel rieux en France ?
étoiles, en général, sont très occupées et ont ra-ne se donne-t-il pas carrière dans les cercles,
Il est permis de se poser la même ques- rement le loisir de donner le temps nécessaire à au théâtre, dans les bals, partout enfin où le
tion à peu près pour tout ce qui est du domaine ces fonctions passablement absorbantes. Français né malin s'agglomère?
de la science. C'est ce qui a permis aux noms plus modestes L'Hippique, par conséquent, n'est qu'un e
Pas plus tard que ce malin, me livrant à la de triompher habituellement dans des concours superfétation à ce point de vue. Quant à la joie
dégustation d'un journal de vaste envergure, je où les concurrents à panache faisaient défaut de voir un gentleman tout ce qu'il y a de plus
trouvai à la troisième colonne un solennel en- d'ordinaire. rider faire la culbute par-dessus la tête de sa
trefilet constatant que la Société contre l'abus L'important, au surplus, toute question monture ou opérer un plongeon dans l'eau, c'est
du tabac avait tenu, la veille, sa grande séance d'amours-propres à part, c'est que la Société encore une félicité que d'innombrables steeple-
annuelle et distribué un certain nombre de des Gjn s de lettres ait, comme dit la belle chases mettent chaque jour à la portée de tous.
récompenses aux gens qui avaient le mieux langue du jour, de la bonne galette à sa dispo-Mais que voulez-vous ! La mode y est, il faut
prouvé que le tabac est un fléau pour l'hu- sition pour pratiquer un mécénisme efficace. se montrer à l'Hippique. Quand on vous dit
manité. Elle est millionnaire à présent, après avoir trop qu'il le faut! 11 n'y a pas à lutter contre cette
Puis, presque au-dessous, à trente lignes de longtemps tiré le diable par la queue, et capable obligation-là, pas même à la discuter.
distance,venait un autre paragraphe annonçant, d'assurer un peu de pain quotidien à ses vété-Regardons ailleurs.
comm e un e importante découverte, qu'après de rans. Voilà l'intéressant. Le reste importe beau-
Quels sont ces messieurs, d'allure so- nombreuses expériences, un savant de je ne sais coup moins.
lennelle, qui. la serviette sous le bras, s'intro- plus quel pays venait de démontrer que le tabac
-X VV % Un e autre corporation, qui pratique duisent dans chaque maison et entament avec est le plus merveilleux et le plus infaillible
le portier un colloque qui se termine par la aussi, mais d'une façon différente, le travail de des spécifiques pour la destruction de tous
tête — je veux parler des garçons coiffeurs — remise d'un certain nombr e d'enveloppes ? Ces les microbes, notamment du microbe de la
s'agite pour arriver à une organisation nou-messieurs sont des recenseurs au service de la diphtérie; qu'en conséquence, on devait, par
bonne ville de Paris, qui a pour la statistique tous les moyens, inciter les hommes et les velle.
Aimez-vous le syndicat? On en met partout. un penchant voisin de la monomanie. Ces en- femmes, non seulement à priser et fumer, mais
veloppes vous seront remises, avec prière de encore à chiquer. Préparez-vous, mesdames, à Pourquoi les garçons coiffeurs ne feraient-ils
remplir les cadres correspondant à un certain cet entraînement de nouvelle espèce. pas comme les autres?
nombre de questions plus ou moins indis- Mais comment voulez-vous que le pauvre Une de leurs prétentions principales est de
mond e s'y reconnaisse, ô docteurs, au milieu conquérir, eux aussi, le régime des trois-huit. crètes.
Ce 11e sera pas absolument facile, et la chose Jadis ces questions nous étaient adressées à de vos affirmations et de vos négations invaria-
blement contradictoires, et quelle confiance est encore plus compliquée là qu'autre part. billet ouvert, ce qui causait de véritables an -
goisses à beaucoup de personnes interrogées. peut-on avoir en vous, lorsqu'on vous prend Le travail du garçon coiffeur n'a, en effet,
rien de régulier. Il procède au hasard du hasard. Il y a tant de faux ménages en la bonne ville de presque quotidiennement e i flagrant délit d'in-
Quelquefois, pendant trois heures de suite, il Paris ! Il y a tant d'aimables dames qui trichent cohérence?
Si la découverte du savant de je ne sais plus restera oisif dans la boutique vide, attendant le avec leur extrait de naissance !
client qui ne vient pas; puis une poussée se Quel régal pour la corporation des pipelets ! quel pays est finalement vérifiée, nous avons
produira juste au momen t où les fameuses huit Dans toutes les rues, à l'époque du recense- tous été des martyrs de l'ignorance et du pré-
heures prendront fin. ment, on ne voyait que des groupes formés sur jugé, nous autres pauvres potaches qui, afin de
E t les jours de bal masqué '. Et les veilles de le seuil des maisons par des concierges et des satisfaire notre passion pour la cigarette, étions
dimanche dans les quartiers populeux, où l'on domestiques d'alentour : contraints de nous enfermer dans des locaux
— Ah ! rna bonne, ma chère, croyez-vous encore plus mystérieux que les catacombes, où vient se faire raser jusqu'à minuit pour être prêt
le lendemain matin ! Et... et... et... qu'elle est drôle, cette pimbêche du premier les premiers chrétiens descendaient pour con-
fesser leur foi, nous à qui l'on infligeait des L'erreur capitale des réformateurs, c'est de qui la faisait si bien à la pose et qui vous pre-
nait des airs de sainte nitouche ! Elle n'a milliers de vers à copier et des journées d'ar- toujours vouloir généraliser, sans tenir compte
jamais été mariée, ma bonne, ma chère... rêts, chaque fois que le pion sévère mais injuste des innombrables exceptions qui, fatalement,
nous prenait en flagrant délit de nicotine. — Pas possible ! contrarieront toujours la règle. Il n'y a pas que
— C'est comme j'ai l'honneur... Elles'appelle Aujourd'hu i encore fonctionne la Société les ouvriers qui soient tenus de travailler par
me contre le tabac, dont j'ai enregistré plus haut la M"' Taupin, et pas du tout M Chapolard. à-coups. Pas de raison, par exemple, pour que
— Eh bien, c'est la même chose chez nous. réunion annuelle. Mais demain, c'est une so- les médecins ne demandent pas aussi le travail
Le vicomte du second... ciété pour rendre l'usage du tabac obligatoire des huit heures, et les voyez-vous alors, en
— Le petit qui a un coupé au mois ? qu'il faudra fonder, obligatoire comme la vac- temps d'épidémie, répondre aux sollicitations
— Lui-même... Un joli farceur! 11 n'est pas cine. Quiconque aura refusé de chiquer à la éperdues :
plus'vicomte que vol' mari, sauf le respect que — Votre père se meurt ? Votre sœur a le cho-première sommation d'un inspecteur de l'Etat
léra? Ça 11e me regarde pas. J'ai fait mes huit je vous dois. Il s'appelle Joseph Fouillepin. sera passible d'une amende carabinée, à laquelle

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.