//img.uscri.be/pth/d355b7f346480e2e3cc21bded36d0f01f6e8245a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,75 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Le nouveau défi américain

De
149 pages
Les terribles attentats du 11 septembre 2001 ont brutalement fait passer le monde dans un XXIe siècle qui sera dominé par l'hyperterrorisme, la prolifération des armes de destruction massive et la menace balistico-nucléaire grandissante. Le nouveau défi américain est de protéger l'ensemble de son territoire par un bouclier antimissile (National Missile Defence). La construction d'une défense antimissile européenne doit être la pièce maîtresse d'un nouveau dispositif stratégique : la défense préventive. Mais quels sont les moyens financiers et politiques dont l'Europe doit se doter ?
Voir plus Voir moins

LE NOUVEAU DEFI AMERICAIN
Le bouclier antimissile menace l'armement européen

Collection Économie et Innovation
dirigée par Sophie Boutillier et Dimitri Uzunidis
Dans cette collection sont publiés des ouvrages d'économie industrielle, financière et du travail et de sociologie économique qui mettent l'accent sur les transformations économiques et sociales suite à l'introduction de nouvelles techniques et méthodes de production. L'innovation se confond avec la nouveauté marchande et touche le cœur même des rapports sociaux et de leurs représentations institutionnelles. Ces ouvrages s'adressent aux étudiants de troisième cycle, aux chercheurs et enseignants chercheurs.
Les séries Krisis, Clichés et Cours Principaux collection. font partie de la

La série Krisis a été créée pour faciliter la lecture historique des problèmes économiques et sociaux d'aujourd'hui liés aux métamorphoses de l'organisation industrielle et du travail. Elle comprend la réédition d'ouvrages anciens et de compilations de textes autour des mêmes questions. La série Clichés a été créée pour fixer les impressions du monde économique. Les ouvrages contiennent photos et texte pour faire ressortir les caractéristiques d'une situation donnée. Le premier thème directeur est: mémoire et actualité du travail et de l'industrie; le second: histoire et impacts économiques et sociaux des innovations (responsable: Blandine Laperche). La série Cours Principaux comprend des ouvrages simples et fondamentaux qui s'adressent aux étudiants des premiers et deuxièmes cycles universitaires en économie, sociologie, droit, et gestion. Son principe de base est l'application du vieil adage chinois: « le plus long voyage commence par le premier pas ».
@L'Hannatian,2003 ISBN: 2-7475-4841-4

Michel A. BAILLY

LE NOUVEAU DEFI AMERICAIN
Le bouclier antimissile menace l'armement européen

INNOV AL 21, Quai de la Citadelle 59140 Dunkerque, France Éditions L'Harmattan L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 5-7, rue de l'École Polytechnique 1026 Budapest 75005 Paris HONGRIE FRANCE

L'Harmattan Italia Via Bava, 37 10214 Torino

ITALlE

REMERCIEMENTS
Je remercie tout particulièrement les Professeurs Dimitri Uzunidis et Claude Treyer qui ont bien voulu m'apporter leurs lumières pour la rédaction de ce livre. Je voudrais également remercier ici tout le personnel des bibliothèques de l'IHEDN et du CHEAR qui m'a aidé dans la recherche documentaire de ce livre.

PREFACE
Les récentes interventions américaines en Afghanistan et en Irak ont occulté un aspect essentiel de la politique de défense des Etats-Unis, mis en relief par le président Bush dès son arrivée au pouvoir: il s'agit de la priorité donnée à l'élaboration du National Missile Defense (NMD), le bouclier antimissile global. Ce concept date de la fin de la seconde guerre mondiale et a connu depuis des fortunes diverses. Face à la menace toujours actuelle de frappes nucléaires, il apparaît comme une réponse logique et, peut-être, comme une dissuasion crédible. La question se pose alors de savoir si l'Europe doit, elle aussi, se doter de ce système. Le présent ouvrage, qui plaide pour une défense antimissile européenne, a le grand mérite de brosser un tableau très complet du système que les américains veulent mettre en place d'ici à 2005 et des implications que sa production pourrait avoir sur l'Europe. Il propose également une étude approfondie des conditions dans lesquelles l'Europe pourrait développer un tel outil de défense. En développant une thèse originale et personnelle, l'auteur relance un débat touj ours actuel, dans un contexte de tension ou toute idée nouvelle ne peut qu'être source d'enrichissement. Michel A. BAILLY a été auditeur de la 53ème session nationale de l'Institut des hautes études de défense nationale et manifeste un vif intérêt pour les problèmes de défense. Egalement ancien auditeur du CREAR (Centre des hautes études de l'armement), il connaît bien notre industrie de l'armement et poursuit des études dans le domaine.

Je le remercie d'avoir bien voulu, à travers cet important travail, éclairer notre approche d'un concept de défense fondamental et nourrir ainsi la pensée stratégique française et européenne.

Général de corps aérien Jean-François LOUVION Directeur de l'Institut des hautes études de défense nationale

8

PRESENTATION

GENERALE

La question du bouclier antimissile (National Missile Defen-

se

-

NMD) mobilise l'essentiel de la réflexion stratégique

depuis trois ans. Le président américain, George W. Bush, en a fait sa priorité. Le projet NMD est un sujet très sensible en raison de ses implications technologiques, industrielles, financières et stratégIques. Quelles sont les conséquences de la mise en place d'un tel système pour protéger le territoire américain? Assistera-t-on à un découplage Etats-Unis/Europe? Doit-on craindre une reprise de la course aux armements? L'Europe se préoccupe-t-elle de l'évolution des nouvelles menaces? L'Union Européenne se dotera-t-elle d'une véritable capacité militaire autonome face à ces nouvelles menaces? Quels effets sur la dissuasion? Quel sera le coût d'un tel projet? L'industrie européenne peut-elle répondre au défi américain? L'Europe, veut-elle se doter d'une défense balistique antimissile stratégique protégeant la totalité de son territoire? Y a-t-il un projet politique d'Europe puissance ? , Le projet NMD s'inscrit dans l'orientation stratégique des Etats-Unis dominée par l'unilatéralisme et la volonté de contrôle du système international par la supériorité technologique, industrielle et économique. Pour les Etats-Unis, la guerre nucléaire du type «Destruction Mutuelle Assurée» (Mutual Assured Destruction - MAD) demeure «l'impensable », et la NMD ouvre la voie à un rééquilibrage des politiques de défense en faveur des systèmes défensifs. La NMD, contrairement à l'opinion la plus répandue, permettra au président George W. Bush d'engager avec la Russie un nouveau dialogue pour réduire de deux tiers les arsenaux nucléaires américain et russe d'ici 2012. La France sera conduite à complètement réexaminer

la place qu'elle accorde à la dissuasion nucléaire car elle ne prend pas en compte l'évolution des menaces. Selon le rapport public de septembre 1999 du National Intelligence Council intitulé Foreign Missile Developments and the Ballistic Missile Threat to the United States Through 2015, il est,très vraisemblable qu'au cours des 15 prochaines années, les Etats-Unis seront confrontés à des menaces d'ICBM (missile balistiques intercontinentaux) provenant de la Russie, de la Chine, et de la Corée du Nord, probablement de l'Iran, et peut-être de l'Irak. Ce rapport note également que la prolifération des missiles balistiques à moyenne portée créé une menace immédia,te, sérieuse et grandissante pour les forces et les intérêts des Etats-Unis et de leurs alliés, et a modifié très sensiblement les équilibres stratégiques au Proche-Orient et en Asie. Le fait que certains des pays ayant des programmes de missiles fabriquent également des armes nucléaires, biologiques et chimiques (NBC), et parrainent ou abritent des terroristes montre toute la réalité de cette nouvelle menace. La menace des missiles et des armes de destruction massive (ADM) est réelle et grandissante. Si Oussama Ben Laden possédait une arme nucléaire, il, ne fait guère de doute qu'il s'en servirait. De même un Etat « incertain» peut être prêt à se suicider en lançant un missile à charge 1)ucléaire. Un Etat incertain combine trois caractéristiques susceptibles de nuire à l'efficacité de la dissuasion: - un refus du statu quo international; - un recours à des moyens d'une agressivité parttculière, pouvant être qualifiés de criminels - le terrorisme d'Etat - et comprenant, le cas échéant, le recours à des armes de destruction massive; - un comportement irrationnel. Une seule frappe de cette nature pourrait tuer sles centaines de milliers, voire des millions de personnes aux Etats-Unis ou en Europe. Si la probabilité d'une telle attaque est inconnue, il est certain que les conséquences en seraient catastrophiques. D'où la haute priorité qui s'attache nécessairement à la mise en place sans délai des moyens de faire face à cette menace nouvelle. Les États-Unis, la Russie et l'OTAN sont favorables à des dispositifs de défense antimissile. Se priver d'une défense antimissile devant une menace qui se dessine très nettement serait imprudent et criminel. Une défense antimissile pour l'Europe doit être prioritaire, mais quelle organisation industrielle de l'armement faut-il 10

rechercher en Europe après la restructuration à l'échelle européenne des firmes d'armements nationales? Le rôle prépondérant des facteurs politiques et stratégiques dans l'analyse économique des industries de défense n'est pas facilité par la pratique du secret sur les questions d'armement. Nous privilégierons l'étude ,des dépenses et des budgets de défense en Europe et aux Etats-Unis dans une approche économique. L'Europe peut-elle financer une défense antimissile de son territoire, et a-t-elle une base industrielle de défense et les compétences technologiques pour réaliser ce projet dans un contexte de baisse des budgets de défense? Les principales entreprises européennes de défense doivent être considérées comme des «firmes de programmes» qui se sont restructurées au niveau européen mais qui doivent être consolidées par un projet européen structurant de NMD. Une défense antimissile européenne doit être la pièce maîtresse d'un nouveau dispositif stratégique européen: la défense préventive.

Il

INTERCEPTEUR

ANTIMISSILE

Source: MDA 2002

12

CHAPITRE I EVOLUTION DU CONTEXTE GEOSTRATEGIQUE ET DE LA MENACE POTENTIELLE

1. Perceptions des nouvelles menaces
Après la publication à l'été 1998 du rapport Rumsfeld 1 mentionnant la possibilité pour certains «rogue States >? de disposer de missiles balistiques pouvant atteindre les EtatsUnis, le Congrès américain (à majorité républicaine) a adopté (à 97 voix contre 3) en juillet 1999 le National Missile Defense Act obligeant l'administration à développer un système ,!ntimissile balistique pour protéger l'intégralité du territoire des Etats-Unis (Alaska et Hawaii c9mpris). Ce texte stipulait clairement que « la politique des Etats-Unis était de déployer, dès que cela serait possible d'un point de vue technologique, un système de défense nation,ale antimissile efficace capable de défendre le territoire des Etats-Unis contre une attaque limitée de missiles balistiques ». Il a été signé par le président Clinton malgré les réticences de l'administration consciente des difficultés que cela entraînerait avec la Russie au sujet du traité ABM. Cette décision relative à la défense du territoire américain (NMD) complète d'autres décisions prises quant au développement de programmes de défense antimissile de théâtre (TMD).
1 rogue States: il n'existe pas d'exact éql}ivalent en fra1)çais comme ep atteste la mu,ltiplicité des traductions utilisées : ~tats voyous, Et'J.tstruands, Etats parias, Etats perturbateurs, Etats incertains, Etats trublions, Etats irrationnels...

Isolés par les océans, les Américains n'ont jamais perçu de réelle menace sur leur territoire avant le développement des ICBM soviétiques. Cet événement a été à l'origine du concept de dissuasion nucléaire réciproque (Mutual Assured Destruction - MAD), puis d'une course aux armements stratégiques, avant qu'une série d'accords de contrôle et de réduction des armements stratégiques (SALT et START) ne vienne «calmer le jeu ». , Mais il existe maintenant aux Etats-Unis un réel sentiment de vulnérabilité vis-à-vis des États «trublions» dont les dirigeants seraient insensibles à la logique de la dissuasion nucléaire. Or les moyens de faire face à une menace de cette nature, bien sûr limitée en volume, leur paraissent à portée de main, et l'opinion publique outre-Atlantique surtout depuis le Il septembre 2001, ne veut à aucun prix dépendre d'une quelconque communauté internationale pour sa protection. D'une matière générale, la menace NBC (nucléaire, biologique et chimique) est prise très au sérieux aux Etats-Unis. L'inquiétude est largement ~mplifiée par le développement balistique constaté chez les Etats «trublions », même si l'on reconnaît que les menaces biologique et chimique s9nt plutôt de nature terroriste, ce qui d'ailleurs a conduit les Etats-Unis à lancer de très importants programmes de protection des populations. Dès lors, une protection anti-balistique du territoire (NMD) apparaît comme un utile complément. Mais qui est concerné en réalité? Sont ainsi pointés du doigt: la Corée du Nord, l'Iran, l'Irak, mais aussi (bien que plus rarement), la Libye, la Syrie, Cuba, l'Inde, le Pakistan... La menace nord-coréenne n'est plus hypothétique et n'est plus contestée par la plupart des experts. Le 13 février 2003, le responsable nord-corée!} des Affaires étrangères, Ri Kwang-hyok, a rappelé aux Etats-Unis sa capacité de frapper des cibles américaines partout dans le monde: «Notre capacité à frapper n'a pas de limite. La force de frappe de l'armée nord-coréenne atteindra l'ennemi où qu'il se trouve ».

14

Figure

1

-

Portées estimées actuelles et potentielles missiles balistiques nord-coréens
Estimated Ranges of Current and Potential North Korean Ballistic Missiles

des

ti,~,. """it&; aCOM

,.

(i

i""i,,",W,'
"ùm}i KOR.A

'''''!l'i'''''
"'", ""

""'<,

L"""'''i'",.".,,",, ,,,.,,,,,,,, ,"-,,,.,,,

"'''''..~''',... ""'=""''''''' ",,'~'" """",oxo,' ,~=,'x.'""

-"'l"~;
,",»

"""".~"'''''''
""'''>''''
',"~' t''''''''''

',"~' ,,-,,

i'"''~'''''''
p,.""""

'.''w'';.'M'

"',,,<."','i''i''''''',''

,,",.,., w'"

Nort' ""."",,", ,ia;;," '"'",. 00 at'. it> ",,",',," """", """"" ,,"d R'''''' ""~

"'"

Source:

Department

of

Defense,

janvier

2001

La d'une

Corée portée

du de

Nord 1800 à

et

l'Iran km,

ont et

déjà l'Irak

expérimenté s'y emploie.

des

fusées

2000

15

Figure

2

-

Portées estimées actuelles et potentielles missiles balistiques iraniens
Estimated Ranges of Current and Potential Iranian Ballistic Missiles

des

-...
'RA'"
""""",,,,;
"',
$O' "''''' t''''~

,"'
'''', "'''',',,'' ,~""'"".

"""..,."', ',OOC ,"",,$'-'0 " """'-'.<JW

"''''''''''''0''<0> """Ku" '"''''''''
",,""""'""

She,"" "",..,'" ~ «",kj ,~.,. "''" ''"'9" 't<>""~, """ m","

mi"""'. 'n""""""
.>"". ""'""

'"'"".

'"

."y."",

Source,'

Department

of

Defense,

janvier

2001

La projets d'atteindre services Les prohibés des

Corée de le de missiles par

du missiles territoire

Nord,

l'Irak

et

l'Iran

qui

travaillent seront en 2005,

sur mesure selon

des

intercontinentaux des Etats-Unis américains, longue La est de limite 150 km. et moyenne autorisée Le 13 à partir

de

les

renseignement de l'ONU. unies

portées par février la

de

l'Irak

sont 687 l'Irak a

résolution 2003,

Nations

16