Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 22,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Les droites en fusion

De
344 pages
Lorsque l'UMP est créée en 2002, après le choc du 21 avril, beaucoup doutent de sa longévité. Cette refondation en forme de fusion va pourtant transformer la droite française en l'espace de dix ans. L'organisation du nouveau parti, très indexée aux cycles électoraux, s'appuie sur une forte professionnalisation et sur la mobilisation des outils marketing.Ces transformations calquées sur le modèle de l'entreprise n'ont pas conduit à l'effacement des cultures et des idéologies partisanes. Bien au contraire, le peuple de droite existe toujours et l'UMP en constitue un creuset où prime un ordre social traditionnel fondé sur une hiérarchie des genres et des générations et où sexprime aussi une fibre populaire.Avec le sarkozysme, la droite partisane française a opéré une radicalisation idéologique qui sexplique autant par les stratégies nationales déployées à légard du FN que par lexistence de certaines cultures politiques locales proches de lunivers de lextrême droite.Une approche sociologique, historique et européenne, du phénomène partisan appliqué à la droite française.
Voir plus Voir moins
Couverture de l'epub
Florence Haegel

Les droites en fusion

Transformations de l’UMP

Présentation

Lorsque l'UMP est créée en 2002, après le choc du 21 avril, beaucoup doutent de sa longévité. Cette refondation en forme de fusion va pourtant transformer la droite française en l'espace de dix ans. L'organisation du nouveau parti, très indexée aux cycles électoraux, s'appuie sur une forte professionnalisation et sur la mobilisation des outils marketing. Ces transformations calquées sur le modèle de l'entreprise n'ont pas conduit à l'effacement des cultures et des idéologies partisanes. Bien au contraire, le peuple de droite existe toujours et l'UMP en constitue un creuset où prime un ordre social traditionnel fondé sur une hiérarchie des genres et des générations et où s’exprime aussi une fibre populaire. Avec le sarkozysme, la droite partisane française a opéré une radicalisation idéologique qui s’explique autant par les stratégies nationales déployées à l’égard du FN que par l’existence de certaines cultures politiques locales proches de l’univers de l’extrême droite. Une approche sociologique, historique et européenne, du phénomène partisan appliqué à la droite française.

Les auteurs

Florence Haegel

Florence Haegel est professeure à Sciences Po et directrice de recherche au Centre d’études européennes. Elle est responsable du master « sociologie politique comparée » à l’École doctorale de Sciences Po.

Table des matières

  • Couverture
  • Page de titre
  • Copyright
  • Présentation
  • Table des matières
  • Introduction / La droite partisane
    • Construire la « droite partisane » comme objet problématique
    • Contribuer au débat sur les transformations partisanes
    • Présentation de l’ouvrage
  • Chapitre 1. Les énigmes de la structuration des droites françaises
    • Ce que nous apprennent des classifications désajustées
    • Une droite a-partisane ?
  • Chapitre 2. La fusion partisane
    • Au croisement des logiques présidentielle et législative
    • Les appareillages qui font tenir l’UMP
  • Chapitre 3. Diriger l’entreprise UMP
    • L’UMP et le PS vus à travers leur comptabilité
    • Qui dirige l’UMP ?
    • Le management des sous-groupes
    • Les nouvelles technologies de mobilisation
  • Chapitre 4. Le peuple de droite
    • La droite partisane vue d’en bas
    • L’ordre social partisan
    • Un parti « populaire » ?
    • L’UMP comme creuset culturel
  • Chapitre 5. Les logiques de la radicalisation idéologique
    • L’UMP à sa naissance : des électeurs de droite plus ou moins à droite ?
    • La droite française en Europe : un désalignement programmatique partiel
    • 2007 : radicaliser la droite modérée pour affaiblir la droite radicale ?
    • 2007-2012 : l’étiquetage du sarkozysme
  • Conclusion. Comment l’UMP a transformé la droite partisane
    • Un mouvement d’européanisation
    • La diffusion d’un modèle entrepreneurial
    • La radicalisation idéologique
    • La faible institutionnalisation
  • Bibliographie
  • Liste des sigles