Mohamed Ali Soilihi

De
Publié par

Cet ouvrage permet de découvrir la personnalité et le parcours professionnel de Mohamed Ali Soilihi, homme d'Etat comorien, à travers un récit qui se confond avec l'histoire des Comores depuis la seconde moitié du XXe siècle. Ce parcours professionnel détient le record des nominations ministérielles et celui des nominations à la tête du ministère en charge de l'Economie et des Finances aux Comores.
Publié le : jeudi 15 octobre 2015
Lecture(s) : 31
EAN13 : 9782336393810
Nombre de pages : 272
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
0RKDPHG $OL 6RLOLKL
/HV &RPRUHV k F²XU HW GDQV OᮯlPH
2+$0(' 0 ,=,., 5
$EGHOD]L]
$EGHOD]L]5,=,.,02+$0('
0RKDPHG $OL 6RLOLKL
/HV &RPRUHV k F²XU HW GDQV OlPH
/HV &RPRUHV k F²XU HW GDQV OᮯlPH 0RKDPHG $OL 6RLOLKL
Mohamed Ali Soilihi
Abdelaziz R
IZIKIMOHAMED
Mohamed Ali Soilihi
Les Comores à cœur et dans l’âme
DU MÊME AUTEUR
Comores : Les institutions d’un État mort-né, L’Harmattan, Paris, 2001. La diplomatie en terre d’Islam,L’Harmattan, Paris, 2005. Sociologie de la diplomatie marocaine,L’Harmattan, Paris, 2014. Ce que le Maroc doit au Roi Hassan II,L’Harmattan, Paris, 2014. © L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07659-1 EAN : 9782343076591
REMERCIEMENTS
Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont aidé à la rédaction de ce livre, en commençant par M. Mohamed Ali Soilihi, qui s’est plié à la redoutable tâche de celui qui devait répondre à diverses questions sur son parcours professionnel, remarquable à tous points de vue. Avec chaleur, j’exprime ma sincère gratitude à l’ambassadeur Soilih Mohamed Soilih, que j’ai entraîné dans d’interminables et passionnantes discussions sur son ami Mohamed Ali Soilihi, dont il est également le discret confident et homme confiance. Les précieuses informations qu’il a mises à ma disposition avec la méthode, pédagogie et méticulosité d’un professeur émérite m’ont été d’une grande utilité. Je loue également sa patience. Les fidèles et absolument indispensables Abou Oubeidi Mzé Chei et Abdillah Saandi Kemba m’ont communiqué différents documents d’une grande importance sur le travail effectué par M. Mohamed Ali Soilihi depuis le 26 mai 2006, jour où ce dernier a prêté son serment de vice-président de la République. Qu’ils en soient remerciés. Le Docteur Ali Abdou Mdahoma m’a toujours suivi dans mes projets littéraires, me soutenant sans réserve, quand d’autres me traînent dans la boue, et cette fois-ci encore, il a été à la hauteur de sa réputation de fidélité à l’amitié et à la fraternité. Il m’a remis des documents et des informations d’un intérêt inégalé. Je souhaite lui présenter mes sincères remerciements. Mon ami Mohamed Nassur Lal m’a remis la biographie la mieux élaborée de M. Mohamed Ali Soilihi, croyant que j’allais rédiger un article sur mon site www.lemohelien.com. Discret et efficace, il sait quand il faut faire vite. Il a ma reconnaissance. Mes amis Salim Hadj Himidi et Djoumoi Ali Madi m’ont été d’une précieuse aide, en répondant à mes nombreuses questions sur M. Mohamed Ali Soilihi, sans même savoir pourquoi je leur posais ces questions sur son parcours d’étudiant et de dirigeant. Je remercie Abdillah Saïd Soilihi et Iliasse Aboudou pour leurs informations inédites sur M. Mohamed Ali Soilihi. Grâce à Abdillah Saïd Soilihi nous savons comment M. Mohamed Ali Soilihi entra à l’École.
Grand merci, enfin, à Saïd Abdallah Msahazi dit «Mwera», mon homme de confiance, mon confident et précieux conseiller.
8
À mon fils El Mehdi Abdeljawad
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.