//img.uscri.be/pth/bb842fb7a19005f06ece154f49554e40560269b5
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Peut-on coacher la France ?

De
249 pages
L' impératif du changement est si fort aujourd'hui que peu à peu se sont développés des outils, des méthodes pour l'accompagner. Face à une société française sommée de changer, à une France dite rétive aux réformes, bloquée et qui souffre, quelles méthodes appliquer ? L'auteur nous convie ainsi à dix séances de coaching où la France explore avec son coach ses difficultés, ses limites et envisage de nouveaux avenirs désirables.
Voir plus Voir moins
Peut-on coacher la France ?
Essai sur le changement, la France et ses avenirs désirables
Questions Contemporaines
Collection dirigée par J.P. Chagnollaud, B. Péquignot et D. Rolland
Chômage, exclusion, globalisation… Jamais les «questions contemporaines » n’ont été aussi nombreuses et aussi complexes à appréhender. Le pari de la collection « Questions Contemporaines » est d’offrir un espace de réflexion et de débat à tous ceux, chercheurs, militants ou praticiens, qui osent penser autrement, exprimer des idées neuves et ouvrir de nouvelles pistes à la réflexion collective.
Derniers ouvrages parus
Jean-Pierre LEFEBVRE,Architecture : joli mois de mai quand reviendras-tu ?, 2011.
Julien GARGANI,Voyage aux marges du savoir. Ethno-sociologie de la connaissance, 2011.
Stanislas R. BALEKE,Une pédagogie pour le développement social, 2011.
Hélène DEFOSSEZ,le végétarisme comme réponse à la violence du monde,2011.
Georges DUQUETTE,Vivre et enseigner en milieu minoritaire. Théories et interventions en Ontario français, 2011.
Irnerio SEMINATORE,Essais sur l’Europe et le système international. Crise, multilatéralisme et sécurité, 2011.
Irnerio SEMINATORE, Six études sur les équilibres internationaux, 2011.
François HULBERT,Le pouvoir aux régions (2e édition),2011.
Arno TAUSCH, Philippe JOURDON,Trois essais pour une économie politique du 21ème siècle, 2011.
Valérie LE HENO,La désobéissance : un moteur d'évolution, 2011.
Philippe BOUQUILLION et Yolande COMBES (sous la dir. de),Diversité et industries culturelles, 2011.
Georges FERREBOEUF,Participation citoyenne et ville, 2011.
Philippe GOOSSENS,Les Roms : dignité et accueil, 2011.
André CHAGNON,Malades et médecins: pour mieux secomprendre, Eux et nous, 2011.
Philippe DELOIRE,Et si la France disait oui à l’Europe, 2011.
Jean MONTANIER et Alain AQUILINA, Violences, loi du silence, loi du plus fort, 2011.
Dominique ROTH,Economie psychanalyse. Le progrès en question, 2011.
et
Patrick Dugois
Peut-on coacher la France ?
Essai sur le changement, la France et ses avenirs désirables
Préface de Michel Giffard
L’Harmattan
Du même auteur
L’enfant frigo,Récit, Presses de la Renaissance, 2005, J’ai lu, 2006.
La politique des petites choses, Éditions Luc Jacob-Duvernet, 2006.
© L’Harmattan, 2011
5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-296-54738-4
EAN : 9782296547384
Se questionner sur soi,
en écartant toutes les réponses préfabriquées,
c’est déjà un fantastique moyen d’autoéducation,
mais c’est aussi un bouleversement des repères
et un ébranlement généralisé
dans les structures de la conscience et du monde.
Il n’y a peut-être pas d’acte plus révolutionnaire.
Jean Tellez
Article paru dans la revue
Transversales Science/Culture, 2002
Préface
Peut-on coacher la France ? Quand Patrick Dugois m’a parlé de son projet de livre, j’ai éprouvé autant de curiosité que d’enthousiasme. Je forme des coachs professionnels au coaching individuel, au coaching d’équipes ainsi qu’au coaching d’organisation. Ce dernier s’applique principalement aux entreprises et aux associations rassemblant quelques milliers de personnes, et fait appel à des techniques et des méthodes en phase d’amélioration permanente. Envisager de coacher la France de 65 millions d’individus relève donc d’un saut quantique qui peut donner le vertige. Par son audace contrôlée et sa forme très pédagogique, ce livre crédibilise bien ce projet et le rend très accessible. Et si coacher la France était vraiment possible ?
Selon la méthodologie du coaching, la France – considérée comme un être collectif peut être coachée si elle rencontre un ensemble de problématiques à résoudre ayant un fort impact et s’il existe une demande vis-à-vis d’un coach qui accepte la mission. La réussite du coaching de la France dépend donc de l’existence d’enjeux suffisants et de désirs réciproques de cheminer ensemble avec un coach ou plutôt une équipe de coachs.
Les enjeux sont en effet considérables. Les évaluer et commencer à réaliser les changements nécessaires impliquent une appropriation collective de la démarche de coaching et des questions pertinentes à se poser, passant par une prise de conscience de nos différents systèmes de pensée qui nous empêchent de décider librement de notre avenir, dont le système économique, médiatique et politique néolibéral dans lequel baigne la France en ce début de 21ème siècle. Élevé au niveau d’un do me non
contestable, celui-ci organise la marchandisation du monde qui risque d’aboutir à la destruction de la planète et de l’homme en nous laissant croire que c’est le meilleur et le seul système possible. Cette tendance à voir le monde de façon utilitariste, à l’évaluer en termes de rentabilité et à considérer ses congénères selon son intérêt personnel découle d’un mode de développement cognitif propre aux primates où règne la loi du plus fort.
Quand le principal but de l’entreprise est de créer de la valeur pour l’actionnaire, quand les fonds de pensions exigent une rémunération du capital déconnectée de la réalité économique, la principale variable d’ajustement devient la place de l’homme dans l’organisation, engendrant souffrance au travail et stress, insécurité sociale et précarité de l’emploi. Cette perte du lien social provoque ainsi de l’angoisse face à l’avenir et laisse l’individu livré à lui-même.
L’Être humain se retrouve alors instrumentalisé, ce qui accentue fortement les inégalités entre les plus favorisés et les plus démunis et contribue à l’augmentation exponentielle des maladies professionnelles. Pendant ce temps, les médias, souvent détenus par les marchands d’armes, offrent toujours davantage de temps de cerveau humain disponible, notamment aux vendeurs de produits favorisant l’obésité.
Nous sommes donc collectivement devant un choix de société. Soit nous acceptons le cynisme du darwinisme social et nous devons d’urgence ériger des murs d’enceinte pour nous protéger des exclus du système, comme cela est déjà en cours en France avec la construction de résidences sécurisées ou « ghettoïsées », selon le point de vue. Soit nous réussissons à mettre le plus faible au centre de nos préoccupations – en s’inspirant par exemple de la règle de Saint Benoît en donnant priorité à la solidarité et non à l’individualisme, en renant