Philibert Duféal

De
Publié par

La période couverte par l'histoire de vie de Philibert Duféal est d'importance pour qui veut comprendre les mentalités martiniquaises. C'est bien la dramatique situation sociale des Antilles qui a poussé les communistes - qui ont occupé le devant de la scène politique pendant près d'un demi-siècle - à rechercher dans le surréalisme et le communisme les instruments critiques qui leur faisait défaut.
Publié le : lundi 1 octobre 2012
Lecture(s) : 19
EAN13 : 9782296507616
Nombre de pages : 390
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
 aépLcoe odri pteeruvsihl raed eriothPlibirev eid  e est de t Duéaltuahmi ep al sulpoe  quror pnctaerdnocpmue tiuv litéentaes mre lsesiauqinitram seîl« e ttcee  d rapd nuuotéed ryspa »vedee nuaptrmene trnaaç lhistoire « dé à siortreatrap l  »iss den ur eteà red orpumême le tut  staurplesalaiums netnash sec seopmomarins » «ultranreé sned séniacisrmoniu ldes nioseb sel ruop u deéseaun r quatevananD taoiAle quliérBln ai dlasec ermi détons naticeitusbe pevscisoe als detiAnselliuq p a ssuot bien la dramatqieus tiautoi nstnaved sel épucol pnecè slae  dsietmmnu soc éelt ocy onqui s  cer crehelcèà  es lou cr hensdaneadtnp tiqieup  demisirès dune  tsiemmoumelc t le sonréal surtnediccoeuq uades ntrae séen peitnd éuat ens qui leur aisanemuc sttireuqismni le iestrnse lase dnalyur a seld naartîsnapra tui qvetiecbo noitapuccoérp té collelidentiirecd  e eodntapéa odri le lDeloc ainocos étéiu dent eui ots qemtnsiesettn serch ées lustoà s  laicos ud snoleaitée dactive trare apsnl ovumere rnticrtièulnévénemeehci ne oiannrtaihillP  Dubertrestéal mét nu eaviv niortCe ntn so ested  uosictélad e son « pays éoparuqih» e te r su plen latein rus erdnerpertn e àtees rui qued nabaeluonroctne inriode pécett eca sapr enlpmee  de visthireoiémhtdoqiqieue  tsystématlétude etcrses s ai msérvil ries suot ns da sa pasouten  eleeluqreamnn io ldedeiitntal srts utcutari est loin davo éocllceitev uqcoacerrdi qui lucalpad e tno enuelle desnt que cauilét si dnvidis det  erseucheratua sneirotsih la itersusc de  shc éedsotiucireicét uioméan descoe emntrapouhamni Dvaio rrecueilli les prne tec emennorivyspht ent  eueique rsnl  tederopréh comon densip êrét ss  eostnure quiaine mes enutrecd e snalvSytresla Ce irqieu tnAtne snaté CoAndray arclB éneR euq slet snttalimicos in les artiniquaienc ruoiisétq euimalteenlar ai sépic ua isédd rqueaphiarti a pitnetneronre htannaitre ldet reel ànoc ecice Sméral Juliettotiruqeioerh sileelntmet estuacgolo ,eu ,adicosIUFCà lent gnemsnied egreéc ahets leilnt Aes détisrevinUl ed p ul salrmenets  et Antillaisam erèined eulp  delévpeop dntneevts eteetsrc  plus ennies maruel ed tceart deioér pdeonéc avarc uapict ulat oc sceonenrnedl  aodoiolig e les disminance,car snoitanimircesunith es,leia ,elneeredg e  ts somentaites tre  d Glaanuy pe, elôtraMini ,euet chercheure asosiceéa  uaoardee irtorcheec rGC ehlôp ,AIMrtine Ma, deiueGA l Urpnie stuul cets ueiogloporhtna stnemeversoulees s, llielA tnd seiasnBS  aluréitretntlucte sil Antillaies Indosup ral erslv cénim sel e sétironadée ue,ntratu,sl ocpréhitetsultucioc du relsluc eruta slcir ls, hesitéresagiclase» d monieét maorités « ra  21/01/501   dd
Philibert Duféal Militant communiste et syndicaliste martiniquais
André Constant René Barclay Anique Claire Sylvestre
Avec les témoignages de
Juliette Sméralda
141: 1 LDA_PHILIBERT-DUEFLAM-LITINA.Tni_CHS_FGAREM
 
  
 
 
  
 
    
PHILIBERT DUFÉAL
 
Militant communiste
et syndicaliste martiniquais
                    
       
 
  
Juliette Sméralda       PHILIBERT DUFÉAL  Militant communiste et syndicaliste martiniquais
Avec les témoignages de
André Constant René Barclay Anique Claire Sylvestre      
Ouvrages de Juliette Sméralda parus à LHarmattan  Sméralda-Amon Juliette , La question de limmigration indienne dans son environnement socio-économique martiniquais : 1848-1900 , Paris, LHarmattan, 430 pages, 1996.  Sméralda-Amon Juliette,  La racisation des relations intergroupes ou la problématique de la couleur, Paris, LHarmattan, 2002, 519 pages.  Sméralda Juliette, lIndo-Antillais entre Noirs et Békés, Paris, LHarmattan, collection Logiques Sociales, 306 pages, septembre 2008.  Sméralda Juliette, La société martiniquaise entre ethnicité et citoyenneté. Étude empirique . Paris, LHarmattan, collection Logiques Sociales, 300 pages, septembre 2008.                      
 
  © LHarmattan, 2012 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-99649-6 EAN : 9782296996496
 
Un pays ne peut aller de lavant quen respectant son passé Jean Malaurie (1987)   
 
Avant-propos 1   « Vouloir faire une histoire de sa vie, cest vouloir accéder à lhistoricité, cest-à-dire à la construction personnelle de sens à partir des sens reçus, des non-sens et des contresens qui égrènent et jalonnent lexpérience vécue des entre-deux, naissance et mort, organisme et environnement. »    (Pineau & Le Grand, 1993).  Linfluence et la fascination exercées par son père sur le jeune Philibert fournissent matière à réflexion à tous ceux qui stigmatisent la famille martiniquaise, qui serait sans « père »  Selon Freud «  lidentification est la forme la plus précoce et la plus originaire du lien affectif ». Elle « est connue () comme expression première dun lien affectif à une autre personne. Elle joue un rôle dans la préhistoire du complexe dOedipe. Le petit garçon fait montre dun intérêt particulier pour son père, il voudrait devenir et être comme lui, prendre sa place en tout point. (), il prend son père comme idéal » 2 .  Les combats de Philibert Duféal  « Tout ce que nous avons réalisé pour améliorer le cadre de vie de notre pays nous était dicté, à la base, par notre conscience de classe, de militants communistes, pour le changement. »  « Honte à ceux qui ont oublié ce que nous représentions comme force et prestige chez nous et dans le monde. Ils ont, pour des intérêts égoïstes, divisé notre CGT Martinique 3 , et de ce fait, renforcé lennemi de classe. » « Ils ont oublié Carbet-Basse-Pointe, la Chassaing, les grandes grèves de la canne en 1956, les tueries du Lamentin, de Chalvet. » « Ils ont négligé un aspect politique, le vote dun statut nouveau pour la Martinique, lautonomie démocratique et populaire. » « Lorsque je considère après coup le poids dont pesaient dans la société martiniquaise le parti communiste et le syndicat CGT  que les communistes                                                  1 Les propos tenus par Philibert Duféal, dans cet ouvrage, nengagent que lui-même. 2 Sigmund Freud, Essais de psychanalyse , chapitre VII, Lidentification [187-194], Payot, 2001. 3 Confédération générale des travailleurs martiniquais.
 
7
 
ont créés en octobre 1936  jéprouve un sentiment damertume, face à lingratitude de notre société. »  « En face de notre dévouement, nous avons trouvé légoïsme, lindividualisme, le corporatisme. Il aurait fallu barrer très tôt la route aux promoteurs de ces doctrines, qui agissent contre la solidarisation de la collectivité, pour les empêcher de rallier à eux lensemble du pays. Mais il semble quil soit déjà trop tard ».  « Le travail de désaliénation quimpose la lutte contre ces doctrines se trouve ralenti par des éléments de la petite bourgeoisie de la Martinique. La peur sest emparée deux, ils ont, par la corruption, abusé des éléments prolétariens et freiné leur marche en avant, en travaillant à laffaiblissement, puis à léclatement, du parti communiste et de la C.G.T.M., tous deux organisations révolutionnaires. Ils ont, de ce fait, aidé au renforcement du colonialisme, de la bourgeoisie capitaliste et de la haute finance, dans notre pays. En aidant la France à installer la Martinique sous le régime de lassistanat généralisé, ils ont contribué à faire reculer lemploi ; à freiner les processus de solidarité sociale qui auraient pu conduire à une meilleure répartition des richesses ».  Quelques-unes de ses expressions favorites :  « Cessons dêtre le jouet sombre au carnaval des autres » 4  « Aller vers le bonheur de lhomme et lui procurer la première place » «  bras de fer contre le système »
                                                 4 Repris à Aimé Césaire (Quand donc cesseras-tu d'être le jouet sombre au carnaval des autres ? dans : Ferrements, 1960).
 
 
                  
 
   
         PREMIERE PARTIE
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.