Plaidoyer pour la paix en Centrafrique

De
Publié par

Depuis l'aube des indépendances, la société centrafricaine connaît des bouillonnements sociopolitiques qui révèlent certaines constances de son histoire : coups d'État, mutineries, rébellions et grèves ne cessent de se succéder dans ce pays qui regorge d'énormes ressources pour son développement. Il est temps pour nous Centrafricains, surtout les leaders politiques, de faire une halte en vue de réfléchir sur les causes profondes des crises récurrentes de notre temps.
Publié le : vendredi 1 avril 2016
Lecture(s) : 0
EAN13 : 9782140006135
Nombre de pages : 105
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Fugain Dreyfus EnjEgandEyo yEpoussaPlaidoyer pour la paix en Centrafrique
Depuis l’aube des indépendances, la société centrafricaine connaît des
bouillonnements sociopolitiques qui révèlent certaines constances de
son histoire : coups d’État, mutineries, rébellions et grèves ne cessent
2de se succéder dans ce pays vaste de 623 000 km et qui regorge
d’énormes ressources pour son développement.
Il est temps pour nous Centrafricains, surtout les leaders politiques, Plaidoyer pour la paix
de faire une halte en vue de réféchir sur les causes profondes des crises
récurrentes de notre temps : qu’est-ce qui ne va pas ? Comment
avonsnous provoqué ces crises ? en Centrafrique
Comme tous les hommes, les Centrafricains sont habités par le désir
de la paix. Mais quel type de paix attendent les Centrafricains ? La
paix à laquelle aspirent les Centrafricains n’est pas celle d’animaux
bien nourris qui consiste à leur donner ce dont ils ont besoin, en les
empêchant de poser les vraies questions sur la gestion de la chose
publique et sur les causes de crises sans fn qui hypothèquent leur avenir.

Fugain Dreyfus E. Yepoussa, séminariste de l’archidiocèse de Bangui
(RCA), est membre de la congrégation des Missionnaires Comboniens
du Cœur de Jésus. Il est actuellement stagiaire à la paroisse Notre Dame
de Fatima à Bangui. Il est détenteur d’un Baccalauréat série D en 2004,
d’un D.U.T à l’université de Bangui en 2006 et d’un Baccalauréat
théologique de l’Université Pontifcale Urbanienne en 2015.
POINTS DE VUE
ISBN : 978-2-343-08404-6
12,50 e
Fugain Dreyfus EnjEgandEyo yEpoussa
Plaidoyer pour la paix en Centrafrique






Plaidoyer pour la paix
en CentrafriquePoints de vue
Collection dirigée par Denis Pryen



Dernières parutions

Almamy Mamadou WANE, La cuisine françafricaine. Quand le
poétique rejoint le politique, 2016.
Jean-Joseph ATANGANA, Nelson Mandela, L’Étoile du Sud, 2015
Blaise NSIMBA, Marre d’être un Afrifaim !, Petit plaidoyer pour un
complexe constructif, 2015
A.O.T DIALLO, La Guinée-Conakry de janvier 2007 à décembre
2010. Chronique et réflexions sur une transition militaire ratée, 2015.
Joseph WOUAKO TCHALEU, L’évolution actuelle du Cameroun,
2015
Johnny Vianney BISSAKONOU, L’autre version de la crise
centrafricaine, 2015.
Léonard MESSI, Les sept péchés capitaux du régime de Biya, 2015.
Karfa Sira DIALLO, Sénégal-France, Mémoires d'Alternances
inquiètes, 2015
Moussa SANON, Blaise Compaoré ou la fin non-glorieuse de
« Monsieur Bons offices », 2015
Jacques SOM, Non, l’Afrique Noire n’est pas maudite !, 2015.
Mohamed AMARA, Le Mali rêvé, 2015.
Jérôme KABLAN BROU, L’autre Côte d’Ivoire ou
l’alterémergence. Élections présidentielles 2015, 2015.
Roger KAFFO FOUKOU, Eduquer pour une mondialisation
humaniste, 2015.
Albert MOUTOUDOU, L’hypothèse panafricaniste, 2015.
Martin KUENGIENDA, L’Afrique est-elle démocratisable ?,
Constitution, sécurité et bonne gouvernance, 2015.
SHANDA TONME, Conflits d’éthiques et crises des relations
internationales, 2015.
Jules DJOSSOU, Chroniques politiques béninoises. Autopsie d’une
démocratie en berne, 2014.
Jean-Bosco Germain ESAMBU MATENDA, Conflits identitaires et
enjeux économiques internationaux dans la région des Grands Lacs,
2014.
Serge TCHAHA et Christophe DEGAULE, Le lion’s spirit, 2014.
SHANDA TONME, La presse en accusation. Soupçons sur un
pouvoir au-dessus de tous les pouvoirs, 2014. Fugainn Dreyfus ENNJEGANDDEYO YEPOOUSSA







Plaaidoyeer pouur la ppaix
en Centrafrique








































© L’Harmattan, 201 6
5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris

http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-343-08404-6
EAN : 9782343084046


À ma mère, Élisabeth NGANATOUA

À toute la Famille YEPOUSSA

À toutes les victimes des crises militaro-politiques en
Centrafrique
7


Introduction

Située au cœur de l’Afrique, faisant frontière avec le
Tchad au Nord, le Sud Soudan à l’Est, la R.D.Congo et
la République du Congo au Sud, et le Cameroun à
l’Ouest, la Centrafrique traverse, depuis plusieurs
décennies, une crise sociale d’une ampleur sans
précédent dont elle peine à sortir. Depuis l’aube des
indépendances, la société centrafricaine connaît des
bouillonnements sociopolitiques qui révèlent certaines
constances de son histoire : coups d’État, mutineries,
rébellions et grèves ne cessent de se succéder dans ce
2 pays vaste de 623000 Km et qui regorge d’énormes
ressources pour son développement. Cette crise a atteint
son paroxysme ces derniers temps avec la prise de
pouvoir par la force de la coalition séléka (alliance). La
Centrafrique n’est plus aujourd’hui que l’ombre
d’ellemême.
L’horizon semble bien sombre pour ce pays où il
ne se passe pas un jour où le cri de malheur ne cesse
de s’élever dans la quasi-totalité de ses 16 préfectures.
Les Evêques de la Centrafrique, en bons guetteurs,
ont déjà souligné cette situation quand ils affirment :
« Notre vie sociale est sombre. Il ne faut pas cacher
la vérité. Notre pays est dans une situation grave,

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.