Police et gendarmerie dans l'Empire napoléonien

De
Publié par

Ces travaux de recherche sur la police et la gendarmerie conduisent à une réflexion plus large qui montre combien la période impériale est héritière d'une tradition d'Ancien Régime, même si elle innove aussi sur bien des points. L'ensemble des études proposées illustrent le rôle qu'ont joué police et gendarmerie dans la lutte contre l'insécurité, mais aussi dans l'instauration d'un ordre napoléonien à travers l'Europe.
Publié le : vendredi 1 février 2013
Lecture(s) : 6
EAN13 : 9782296516830
Nombre de pages : 246
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Sous la direction de Jacques-Olivier Boudon POLICE ET GENDARMERIE dans l’Empire napoléonien
COLLECTION DE L’INSTITUT NAPOLÉON EDITIONS SPM
Collection de l’Institut Napoléon Fondée et dirigée par Jacques-Olivier Boudon et Eric Ledru
Police et Gendarmerie dans l’Empire napoléonien
DANS LA MÊME COLLECTION
1. Jacques-Olivier Boudon (dir.),Brumaire.La prise de pouvoir de Bonaparte
2. Jean Tulard,La province au temps de Napoléon. Conférences de l’EPHE établies par Jean Tabeur.
3. Jacques-Olivier Boudon (dir.),Armée, guerre et société à l’époque napoléo-nienne
4. Jacques-Olivier Boudon (dir.),Le Concordat et le retour de la paix reli-gieuse
5. Andrej Pajk, Lesdu vieux slovène. En Russie avec la Grande souvenirs Armée.Recueilli et mis en forme par Josip Jurcic ; traduit du slovène et présenté par Alain Jejcic
6. Fran Zwitter,Les provinces illyriennes. Cinq études.Édition conçue et préparée par Alain Jejcic
7.Souvenirs du mameluck Ali sur la campagne de Russie en 1812. Manuscrits déchiffrés, établis, présentés et annotés par Jacques Jourquin
Illustration de couverture Arrestation de Georges Cadoudal (1771-1804), gravure à l’eau-forte coloriée, 25,9x18,2 cm Bibliothèque nationale de France
Sous la direction de Jacques-Olivier Boudon
Police et Gendarmerie dans l’Empire napoléonien
Actes du colloque organisé par l’Institut Napoléon e et le Centre d’histoire du XIX siècle le 10 octobre 2010
Ce volume est le neuvième de la Collection de l’Institut Napoléon. e Il a été publié avec le concours du Centre d’histoire du XIX siècle, de l’École doctorale d’histoire moderne et contemporaine et du conseil scientiÞque de l’Université Paris-Sorbonne
Editions SPM Paris - 2013
Copyright : Institut Napoléon, 2013 ISBN :78-2-901952-99-2
Institut Napoléon EPHE 45, rue des Ecoles 75005 Paris www.institut-napoleon.org institut.napoleon@gmail.com
Editions SPM 34, rue Jacques-Louvel-Tessier 75010 Paris Téléphone : 01 44 52 54 80 – télécopie : 01 44 52 54 82 courriel : lettrage@free.fr - site : www.spm-editions.com
DIFFUSION – DISTRIBUTION : L’Harmattan 5-7 rue de l’Ecole-Polytechnique 75005 Paris Tél. : 01 40 46 79 20 – télécopie : 01 43 25 82 03 – site : www.harmattan.fr
LES AUTEURS
Olivier ACCARIE, responsable de la salle de lecture des archives de la Préfecture de police, prépare une thèse de doctorat à l’univer-sité Paris-Sorbonne, sous la direction de Jacques-Olivier Boudon, sur la nuit parisienne à l’époque de la Révolution et de l’Empire.
Jacques-Olivier BOUDON, professeur à l’université Paris-e Sorbonne, est directeur du Centre d’histoire du XIX siècle (EA 3550), et président de l’Institut Napoléon. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages parmi lesquelsHistoire du Consulat et de l’Empire, 1799-18152003), (Tempus, Ordre et désordre dans la France napoléonienne(Soteca, 2007), Le roi Jérôme, frère prodigue de Napoléon(Fayard, 2008), Napoléon et la campagne de Russie. 1812(Armand Colin, 2012).
Antoine BOULANT, docteur en histoire, est chargé d’études au Service historique de la Défense, il a publiéLa gendarmerie sous le Consulat et le Premier Empire(avec Gildas Lepetit), après avoir collaboré à l’ouvrageDe la maréchaussée à la gendarmerie : histoire et patrimoine(sous la direction de Pascal Brouillet, Service historique de la Gendarmerie, SPE-Barthélémy, 2009). Il est l’auteur de plusieurs articles parus dans laRevue de la gendarmerie,laRevue Napoléonet la Revue historique des armées.
Nicolas BOURGUINAT, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Strasbourg, a été membre junior de l’IUF. Membre de l’Arche (EA 3400), il est notamment l’auteur deLes grains du désordre. L’État face aux violences frumentaires dans la première moitié e du XIX siècle(Ed. de l’EHESS, 2002), etLa Bella libertà ? L’Italie des voyageuses, 1770-1870(à paraître).
Michael BROERS est professeur à l’université d’Oxford. Il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages sur la période napoléo-nienne, parmi lesquelsEurope under Napoleon, 1799-1815(Londres et New York, 1996) etThe Napoleonic Empire in Italy, 1796-1814. Cultural Imperialism in a European context (Basingstoke, 2005), prix du livre étranger de la Fondation Napoléon.
8
Police et Gendarmerie dans l’Empire napoléonien
Catherine DENYS, professeur d’histoire moderne à l’université de Lille III, directrice de l’IRHIS, est responsable du projet ANR « Circulation et construction des savoirs policiers européens (1650-1850) ». Elle a notamment codirigé la publication deMétiers de police. e e Etre policier en Europe, XVIII -XX siècle (PUR, 2008) etRéformer la e police. Les mémoires policiers en Europe au XVIII siècle(PUR, 2009).
Édouard EBEL, docteur en histoire, est attaché au bureau gendarmerie de la division Études, enseignement, recherche du Service historique de la Défense. Il a notamment publiéPolice et e société. Histoire de la police et de son activité en Alsace au XIX siècle(PU Strasbourg, 2000) etLes préfets et le maintien de l’ordre public en France e au XIX sièclefrançaise, 1999) et a contribué à la (Documentation Bibliographie de l’histoire de la gendarmerie(SHD, 2011).
Bernard GAINOT, maître de conférences habilité honoraire à l’université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, est membre de l’Institut d’Histoire de la Révolution française. Il a notamment publiéLes ofÞciers de couleur dans les armées de la République et de l’Empire, 1792-1815. De l’esclavage à la condition militaire dans les Antilles françaises(Karthala, 2007). Il est aussi l’auteur avec Marcel Dorigny d’unAtlas des esclavages. Traites, sociétés coloniales, abolitions de l’Antiquité à nos jours (Autrement, 2007) et avec Jean-Luc Chappey d’unAtlas de l’empire napoléonien, 1799-1815(Autrement, 2008).
Pierre HORN, doctorant contractuel à l’université Paris-Sorbonne, prépare une thèse en cotutelle entre l’université Paris-Sorbonne (dir. J.-O. Boudon) et l’université de la Sarre (dir. G. Clemens) sur L’adhésion au régime napoléonien dans les départements nord-orientaux du Premier Empire (1810-1813).
Arnaud HOUTE, maître de conférences à l’université Paris-e Sorbonne, est membre du Centre d’histoire du XIX siècle (EA 3550). Il a notamment publiéGendarmes et gendarmerie dans le département du e Nord, 1814-1852(SHGN, 2000) etLe métier de gendarme au XIX siècle(PUR, 2010).
Gildas Sorbonne
LEPETIT, docteur en histoire de l’université Paris-avec une thèse intituléeL’intervention de la gendarmerie
Les auteurs
9
impériale en Espagne (1809-1814), ofÞcier à la Délégation au patri-moine culturel de la Gendarmerie, est notamment l’auteur avec Antoine Boulant deLa gendarmerie sous le Consulat et l’Empire(SPE Barthélémy, 2009).
Aurélien LIGNEREUX, maître de conférences à l’IEP de Grenoble, est l’auteur deGendarmes et policiers dans la France de Napoléon. Le duel Moncey-Fouché(SHGN, 2003),La France rébellionnaire. Les résistances à la gendarmerie, 1800-1859(PUR, 2008) etL’Empire des Français, 1799-1815(Le Seuil, 2012).
Jean-Noël LUC, professeur d’histoire contemporaine à l’univer-e sité Paris-Sorbonne, membre du Centre d’histoire du XIX siècle, responsable du chantier « Gendarmerie » à la Sorbonne depuis treize ans, a notamment dirigé à ce titre la publication deGendarmerie, État e et société au XIX siècle(Publications de la Sorbonne, 2002),Histoire de la maréchaussée et de la gendarmerie. Guide de recherche(SHGN, 2004), et dirigé de très nombreux travaux de recherche sur l’histoire de la gendarmerie.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.