Protection rapprochée et sécurité entreprise

De
Publié par

En raison des craintes que suscitent les menaces asymétriques au niveau international, les gardes du corps sont de plus en plus sollicités dans les zones sensibles, non seulement par des entreprises privées, mais également par des représentants des médias, des instances diplomatiques, des milieux d'affaires et des particuliers. Leurs missions requièrent de nouvelles compétences. D'où l'émergence d'une nouvelle typologie de gardes du corps qui opèrent au profit des entreprises dans les zones critiques.
Publié le : vendredi 1 février 2013
Lecture(s) : 11
EAN13 : 9782296529984
Nombre de pages : 230
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
RPTIONOTECPROCRAPTESÉHETIÉCÉRURIEPTRENnosDeSEsellevuàsemronanitnolalitnreevédelsiupeDarmdutenempplopétévirl,esseéchldeséaricunisesteduicéntarsdushow-busrcalàecnassiocntomauéibtronraedsegcrosudladdededemanonsvatuqleeltemspmeespêmnprofessiecetteiamegdoliréslntmegegaensle,sruelliaraP.nofghaenAinericaaémmreélasedento3,éînrantsecsnadtinocanenist01en20Iartne200kneéeivdosuntgnednarapeeitratésunafuxmassfidsefroecsrpucitrapne,étirtiecotpralerliedsitevnsetiisécudeionsmisstnerpernaegdstutaitore,isesddseVPInoamreéutsdiri,desha.cE,tesinonardestes,voisconseriatilissed,ilivcésmiteesuqseauinevuaimenacesasymétriuseticstneselesdracteinquscitéolliussnplsueelptndsosrpcoudesrdgasel,lanoitanretnrisesprsentreptapredeslumene,esnnoensblsizsesenoadslsnatiqplomsdianceeixumlidseeu,sdetsreaiffadsreilucitrapseaiségalivées,mredsermenetapsntsdeésprtaensedtsniidém,sauterrpucelaevrmessnomercdutairanevérpiuqtenaiallntradu;elrusimssoisnrequièrentdenevuosellmocetépesncuiqonsentiuqsprocudserdgaedieogolypiresrtpesnetedroaupentopèrdiorD.ereugferdeealpéaodrivuleeltdnueonergenceoùlémioatrnteesll,nanemeppolnilàtoccisestaleidendnsegarerrpetnricquti.esmDeadslsnzsesenotratégiededévemê,ednaselrustaennuxroviemnnnadelsmatotnemanagemensleurmqseusnetedsirauveounderreégnadsemgidarapxslampritcosonitnétdseisncé-suoforeicnadlestrspeoudesirleelarpsèuenexpériencedesélliavaralsnaditurécsstduinésydsap.dJuuSÉtiacobatenneetnerrpirétdselasécuchessurersrehciusredteteoupioocgilonesartcootnudedlairtituestlI.erretedeérmaldeeinarm
Questions contemporaines
Jacob Étienne
ontemporaines
PROTECTION RAPPROCHÉE ET SÉCURITÉ ENTREPRISE Des nouvelles normes à l’international
nise624-o4emntrapo79:-2-8-6926799friqenASBNue.Iucilraitnetrèmeealontipuspltlàsesianretni
         
                 
           
 
Protection rapprochée et sécurité entreprise  De s nouvelles normes à linternational
 
Questions contemporaines Collection dirigée par B. Péquignot, D. Rolland et Jean-Paul Chagnollaud
Chômage, exclusion, globalisation Jamais les « questions contemporaines » nont été aussi nombreuses et aussi complexes à appréhender. Le pari de la collection « Questions contemporaines » est doffrir un espace de réflexion et de débat à tous ceux, chercheurs, militants ou praticiens, qui osent penser autrement, exprimer des idées neuves et ouvrir de nouvelles pistes à la réflexion collective.  Dernières parutions  Jacques ARNOL-STEPHAN, Entreprendre dans un monde en mutation , 2013. Françoise HAY, Christian MILELLI, Yunnan SHI, avec la collaboration de Joëlle LE GOFF, Faut-il encore investir en Chine ? Opportunités, risques et logiques économiques , 2013. Andreea ZAMFIRA, Une sociologie électorale des communautés pluriethniques , 2012. Eric LAFOND et Vincent BELEY, Emploi, ne pas renoncer , 2012. Geneviève GUILPAIN, Les célibataires, des femmes singulières. Le célibat féminin en France (XVII e -XXI e siècle), 2012. François DI SALVO, La Grèce à lheure du décrochage européen , 2012. Grégory CARTEAUX, Eva Joly et les affaires financières. Analyse du discours télévisuel , 2012. Alain CHEVARIN, Fascinant/Fascisant. Une esthétique dextrême droite , 2013. Marcelo BIDINOST, La ville comme paysage du sentiment, Le sentiment urbain à Buenos Aires aux XIX e et XX e siècles , 2012. Gérard SAINSAULIEU, Les trottoirs de la liberté. Les rues, espace de la République , 2012. Jean-Christophe TORRES, Les enseignants. Quelle reconnaissance pour un métier en crise ?, 2012. Gérard LEFEBVRE, Les chemins du silence , 2012.
 
         
 
Jacob Étienne       
  Protection rapprochée et sécurité entreprise  De s nouvelles normes à linternational          
     
 
                                        © L'Harmattan, 201 3  5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-99764-6 EAN : 9782296997646
Préambule  L'agression contre le président de la République française, Nicolas Sarkozy, le 30 juin 2011 à Brax (Lot et Garonne), a fait lobjet de nombreux commentaires dans les médias en France et à létranger. Afin déclairer lopinion publique sur cet évènement, des spécialistes des institutions publiques et privées qui soccupent de la sécurité ont été invités par les médias à donner leurs avis sur cette attaque qui semblait dautant plus surprenante que la protection rapprochée du premier personnage de lÉtat relève des attributions de deux structures étatiques qui sont spécialisées dans ce domaine : le Service de protection des hautes personnalités (SPHP), qui est constitué de policiers et le Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR) qui fait partie de la gendarmerie. Par ailleurs, la qualité du travail et les compétences des intervenants de ces deux entités sont reconnues au-delà des frontières de lHexagone. Plus connu sous l'appellation de garde du corps, le métier dagent de protection rapprochée (APR) fascine une grande partie de lopinion publique en raison du statut social des bénéficiaires de cette activité notamment des  stars, des hautes personnalités politiques ou des entreprises, des vedettes du show - business, etc. Dans la mesure où il concerne la sécurité physique des personnalités qui, par leur statut social privilégié, se trouvent exposées à des risques, le métier de garde du corps se révèle d'autant plus délicat en termes tactiques que les auteurs d'agressions physiques et d'autres actes illicites contre des célébrités sont de mieux en mieux organisés et disposent des moyens techniques modernes. Longtemps considérée comme une activité marginale occupée par des individus prompts à transgresser les règles de la légalité pour répondre aux aspirations de leurs clients, la profession de garde du corps a évolué favorablement dans lopinion publique aux États-Unis, en Grande-Bretagne, au Canada et en France depuis les années quatre-vingt en raison du développement du marché de la sécurité privée dont elle fait partie tant les acteurs économiques qui investissent dans ce domaine consentent des efforts pour améliorer la qualité de leurs prestations en essayant de rompre avec les mauvaises habitudes antérieures aux années quatre-vingt-dix. En outre, les nouveaux risques auxquels se trouvent exposées les entreprises à linternational participent à la légitimation de la profession de garde du corps. Devant l'impact économique croissant de la sécurité privée dans les sociétés occidentales et les écarts de conduite des agents qui opèrent dans ce secteur, la plupart des gouvernements des pays occidentaux exigent que les opérateurs qui évoluent dans cette branche d'activité reçoivent une formation adéquate et soient imprégnés des règles d'éthique dans leur travail pour éviter les comportements déviants de leurs salariés. Le rôle socio-économique de ces hommes et femmes qui font le choix de se mettre en danger pour protéger dautres personnes en échange dune rémunération a donné lieu à de nombreux reportages télévisés et dans la presse
 
7
écrite en France depuis les années quatre-vingt-dix. De plus, à la même période, le cinéma américain a rendu un hommage à la profession de garde du corps à travers des films à succès. Le garde du corps est devenu un personnage important dans lenvironnement des stars notamment féminines pour lesquelles il devient à la fois lhomme ou la femme de confiance et le rempart quil faut franchir dangereusement pour atteindre sa protégée. La médiatisation des stars et des vedettes du show-business participe également à la valorisation de tout ce qui se trouve incorporé dans la construction de leur image comme des éléments qui sont devenus utiles dans leur environnement, en particulier les individus qui s'occupent de leur sûreté, c'est-à-dire leurs gardes du corps. Autrement dit, le pouvoir symbolique du bénéficiaire d'une protection rapprochée s'étend par conséquent sur ses protecteurs. Ainsi, en France, au XVIII e siècle, les gardes du corps de la Maison du roi étaient courtisés par des membres de la noblesse dans le dessein daccéder dans les espaces de proximité de sa Majesté. La présence des gardes du corps dans lentourage des célébrités a contribué à lélaboration dun type idéal favorable de cette activité dans lopinion publique en raison certainement des avantages illusoires qu'il projette comparés aux risques minorés qui en résultent. Cependant, les conflits asymétriques récents (Irak, Afghanistan, Côte d'Ivoire, Libye...) préfigurent un nouveau rôle social qui est accordé à la sécurité privée, et créent par conséquent des nouvelles perspectives pour le métier de garde du corps notamment dans les zones dangereuses pour des missions de défense qui leur sont imparties et que les enseignements des opérations militaires de l'armée américaine en Irak et en Afghanistan permettent d'entrevoir. Dans la guerre américaine en Irak, qui débuta en 2003, les observateurs ont assisté à une complémentarité entre les forces conventionnelles et les acteurs de la sécurité privée dont le rôle indispensable à larrière a contribué à lefficacité opérationnelle des combattants sur le terrain (analystes, logisticiens, etc.). De même, les retours dexpérience des forces militaires des États-Unis engagées sur le théâtre de guerre irakien ont enrichi le savoir sur le management de la sécurité dans les zones où les risques demeurent élevés et, ils ont favorisé également un élargissement des offres de prestations des entreprises de sécurité privée. En raison de son implication dans des missions de défense, le secteur privé de la sécurité est parvenu à élaborer des programmes de formation destinés à combattre les menaces asymétriques, et que fréquentent des membres des unités spéciales de larmée américaine. Autrement dit, les conflits asymétriques récents dénotent lexistence dun partage des compétences entre linstitution militaire et le secteur privé de la sécurité dont limpact économique ne cesse de croître notamment à linternational. Aussi, les entreprises de sécurité privée assistent des gouvernements des pays du Nord et du Sud en matière de gestion de la violence urbaine ; ce qui devient un enjeu majeur pour lequel les institutions étatiques de sécurité, au même titre que les autorités politiques, n'ont pas toujours des réponses adaptées à l'ampleur du phénomène compte tenu de la persistance des normes de perception dominantes qui ne leur
 
8
permettent pas d'appréhender les changements sociétaux dans le contexte de la mondialisation. Dans les zones hostiles, les entreprises occidentales apprennent à sadapter en réexaminant leur stratégie de développement ; elles tendent à privilégier de nouveaux modes opératoires dans leur management de la sécurité par une approche globale dans laquelle se trouvent intégrées les aspirations des forces sociopolitiques de leur environnement. Ainsi, durant la guerre américaine en Irak, les entreprises occidentales qui se trouvaient engagées dans la reconstruction bénéficiaient dune surveillance qui était assumée par des gardes du corps armés qui relevaient des effectifs des sociétés de sécurité privée dont la plupart étaient américaines. Dans les zones dangereuses, le garde du corps devient un acteur important dans le cycle de production de lentreprise occidentale dans lequel lui sont dévolues des compétences élargies dans la gestion des risques dont lefficacité sappuie sur lintégration des nouveaux paradigmes en matière de sécurité à linternational 1 . De même, la qualité du management des risques environnementaux à linternational devient un facteur de compétition non seulement entre les prestataires de la sécurité privée mais également entre les entreprises de diverses nationalités. Ainsi, au cours de la guerre américaine en Irak, les sociétés de sécurité privée étaient soumises à une concurrence très vive, celles qui faisaient preuve dinnovation dans la qualité de leurs prestations avaient la préférence du Department of Defense -DoD  (Département à la Défense). Si les guerres américaines en Irak et en Afghanistan ont surpris de nombreux observateurs par le volume et le rôle accru occupé par les forces privées qui étaient engagées sur le terrain, elles ont eu un impact économique significatif sur les fournisseurs des prestations de sécurité qui ont été contraints de revoir la qualité de leurs services pour quelle soit en adéquation avec les nouvelles exigences du capitalisme néolibéral post-guerre froide. Dans les zones sensibles, les gardes du corps sont de plus en plus sollicités, non seulement par des entreprises privées, mais également par des représentants des médias, des milieux daffaires et des particuliers pour des missions de protection qui exigent des compétences paramilitaires que leurs employeurs sont obligés de leur dispenser sils veulent défier la concurrence. Aussi, le développement du marché de la sécurité privée suscite de nouvelles normes de compétence qui sont en rupture avec celles qui prévalaient durant la période de la guerre froide où lexercice de cette activité nétait pas soumis à une réglementation rigoureuse.
                                                          1 BAKER (D.P.), To Whom does a Private Military Commander Owe Allegiance , in New Wars and New Soldiers , Ashgate Publishing Company, Burlington, USA, pp.181-198.   9  
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.