Regard écologique et social sur l'économie

De
Publié par

Le modèle économique et financier en cours vacille. Un autre modèle satisfaisant à la fois les exigences du mouvement écologique et du mouvement social est-il possible ? L'économie est une science humaine, une construction sociale : une alternative établie de façon démocratique est donc possible, mais seule l'alliance du mouvement social et du mouvement écologique peut y aboutir. Le livre dresse les fondements de cet autre modèle de société.
Publié le : mardi 1 mars 2011
Lecture(s) : 45
EAN13 : 9782296803848
Nombre de pages : 194
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
                         
 
      REGARD ÉCOLOGIQUE ET SOCIAL SUR L’ÉCONOMIE   
                             
 
© LHarmattan, 2011 5-7, rue de lÉcole-polytechnique ; 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-54433-8 EAN : 9782296544338
                     
Pierre Guguenheim        REGARD ÉCOLOGIQUE ET SOCIAL SUR L’ÉCONOMIE
 
 
Collection « Lesprit économique »  fondée par Sophie Boutillier et Dimitri Uzunidis en 1996 dirigée par Sophie Boutillier, Blandine Laperche, Dimitri Uzunidis  Si lapparence des choses se confondait avec leur réalité, toute réflexion, toute Science, toute recherche serait superflue. La collection « Lesprit économique » soulève le débat, textes et images à lappui, sur la face cachée économique des faits sociaux : rapports de pouvoir, de production et déchange, innovations organisationnelles, technologiques et financières, espaces globaux et microéconomiques de valorisation et de profit, pensées critiques et novatrices sur le monde en mouvement... Ces ouvrages sadressent aux étudiants, aux enseignants, aux chercheurs en sciences économiques, politiques, sociales, juridiques et de gestion, ainsi quaux experts dentreprise et dadministration des institutions.  La collection est divisée en six séries :  Dans la sérieEconomie et Innovation sont publiés des ouvrages déconomie industrielle, financière et du travail et de sociologie économique qui mettent laccent sur les transformations économiques et sociales suite à lintroduction de nouvelles techniques et méthodes de production. Linnovation se confond avec la nouveauté marchande et touche le cur même des rapports sociaux et de leurs représentations institutionnelles.  La sérieEconomie formelle a pour objectif de promouvoir lanalyse des faits économiques contemporains en sappuyant sur les approches critiques de léconomie telle quelle est enseignée et normalisée mondialement. Elle comprend des livres qui sinterrogent sur les choix des acteurs économiques dans une perspective macroéconomique, historique et prospective.  Dans la sérieLe Monde en Questions publiés des ouvrages sont déconomie politique traitant des problèmes internationaux. Les économies nationales, le développement, les espaces élargis, ainsi que létude des ressorts fondamentaux de léconomie mondiale sont les sujets de prédilection dans le choix des publications.  La sérieKrisis  desitilac flea  lerih erutceuqirotse ééurpoéta cré problèmes économiques et sociaux daujourdhui liés aux métamorphoses de lorganisation industrielle et du travail. Elle comprend la réédition douvrages anciens, de compilations de textes autour des mêmes questions et des ouvrages d histoire de la pensée et des faits économiques.  La sérieClichéscréée pour fixer les impressions du monde a été économique. Les ouvrages contiennent photos et texte pour faire ressortir les caractéristiques dune situation donnée. Le premier thème directeur est : mémoire et actualité du travail et de lindustrie ; le second : histoire et impacts économiques et sociaux des innovations.  La sérieCours Principauxcomprend des ouvrages simples, fondamentaux et/ou spécialisés qui sadressent aux étudiants en licence et en master en économie, sociologie, droit, et gestion. Son principe de base est lapplication du vieil adage chinois : « le plus long voyage commence par le premier pas ».  
 
    A mes enfants et petits enfants  
            Merci à Sylvie Guillocheau, Joëlle et Christian pour leurs nombreuses remarques et corrections lors de la relecture.
PROLOGUE
  Quelques bastions de la pensée unique viennent de tomber. En premier lieu la lutte contre linflation. Labsence dinflation était, prétendait-on depuis 25 ans, la condition première dune bonne gestion de léconomie. Pourtant, depuis, la croissance ne cessait de diminuer dans les pays développés, le pouvoir dachat des salariés de stagner, la précarité au travail daugmenter et les inégalités de saccroître. Cependant nul ne remettait ce dogme en cause. Il aura fallu la crise des subprimes pour que ceux-là mêmes qui limposaient le relèguent à un rang inférieur. Les banques centrales ont injecté depuis 2008 des milliers de milliards de dollars dans léconomie au mépris du risque inflationniste encouru. Dautres dogmes ont été enfreints. Lhorreur de la planche à billets a disparu. Lintervention de lEtat, précédemment honnie, a été sollicitée. Dautres dogmes, tout aussi contestables, persistent. Et rien ne dit que ceux mis sous le boisseau ne seront pas réhabilités.  Il est temps que les citoyens expriment leur opinion sur le fonctionnement de léconomie. Est-ce possible ? Léconomie est-elle une science dure, avec ses lois ? Est-elle au contraire une science humaine, une construction sociale ? Les citoyens peuvent-ils sen accaparer ?  Le livre tente de répondre à la question. Dabord en examinant les dogmes passés et en cours. Ensuite en projetant dautres normes référentielles. Un changement est urgent. La dégradation climatique ne permet plus dattendre. Les inégalités, dans chaque pays et entre les pays, deviennent insupportables. Pour maintenir leur modèle destructeur les régimes en place deviennent de plus en plus sécuritaires.
7
Tout est dans tout, cest bien connu. Tirer un fil permet de dévider tout lécheveau. En disséquant les ressorts à la base des dogmes actuels apparaît le fonctionnement de léconomie. Souvrent alors dautres perspectives.  
 
    * *  *
8
  
 
 
LES DOGMES DECHUS
 
 
LINFLATION
 
 
LA PLANCHE A BILLETS
 
 
LETAT INOPPORTUN
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.