Renouveau du Burkina Faso

De
Publié par

Le 29 novembre 2015, Roch Marc Christian Kaboré remporte la présidentielle au Burkina Faso. Le pays revient de loin avec le retour à l'ordre constitutionnel normal. La page de la transition politique est tournée, les 27 ans de pouvoirs sans partage de Blaise Compaoré aussi. Désormais, c'est bien à un Burkina Faso nouveau auquel le peuple burkinabè aspire. Roch peut-il transformer le beau rêve de ses compatriotes en réalité ? C'est la principale question à laquelle ce livre répond.
Publié le : dimanche 1 mai 2016
Lecture(s) : 2
EAN13 : 9782140008351
Nombre de pages : 180
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
MOUSSASANON
RENOUVEAU DU BURKINA FASO : ROCH EST-IL L’HOMME DE LA SITUATION ?
POINTS DE VUE
RENOUVEAU DU BURKINA FASO :
ROCH EST-IL L’HOMME DE LA SITUATION ?
Points de vue Collection dirigée par Denis Pryen Dernières parutions Fugain Dreyfus ENJEGANDEYOYEPOUSSA,Plaidoyer pour la paix en Centrafrique ,2016Almamy Mamadou WANE,La cuisine françafricaine. Quand le poétique rejoint le politique,2016. Jean-Joseph ATANGANA,Nelson Mandela, L’Étoile du Sud, 2015 Blaise NSIMBA,Marre d’être un Afrifaim !, Petit plaidoyer pour un complexe constructif, 2015 A.O.T DIALLO,La Guinée-Conakry de janvier 2007 à décembre 2010. Chronique et réflexions sur une transition militaire ratée, 2015. Joseph WOUAKO TCHALEU,L’évolution actuelle du Cameroun, 2015 Johnny Vianney BISSAKONOU,L’autre version de la crise centrafricaine, 2015. Léonard MESSI,Les sept péchés capitaux du régime de Biya, 2015. Karfa Sira DIALLO,Sénégal-France, Mémoires d'Alternances inquiètes, 2015 Moussa SANON,Blaise Compaoré ou la fin non-glorieuse de « Monsieur Bons offices », 2015 Jacques SOM,Non, l’Afrique Noire n’est pas maudite !, 2015. Mohamed AMARA,Le Mali rêvé, 2015. Jérôme KABLAN BROU,L’autre Côte d’Ivoire ou l’alter-émergence. Élections présidentielles 2015, 2015. Roger KAFFO FOUKOU,Eduquer pour une mondialisation humaniste, 2015. Albert MOUTOUDOU,L’hypothèse panafricaniste, 2015. Martin KUENGIENDA,L’Afrique est-elle démocratisable ?,Constitution, sécurité et bonne gouvernance,2015. SHANDA TONME,Conflits d’éthiques et crises des relations internationales, 2015.
Moussa SANON
RENOUVEAU DU BURKINA FASO :
ROCH EST-IL L’HOMME DE LA SITUATION ?
Du même auteur Blaise Compaoré ou lafin nonglorieuse de Monsieur Bons Offices, L'harmattan, juillet 2015. © L’HARMATTAN, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08767-2 EAN : 9782343087672
- A feue ma mère ; - A mon père ; - A mon épouse ; - A mes frères et sœurs ; - A toute ma famille ; - A Catherine, ma cousine, qui a fait de moi ce que je suis aujourd’hui ; - A tous ceux et toutes celles qui rêvent d’apporter leurs contributions à la construction du Burkina Faso… Qu’ils considèrent ce travail comme étant aussi, le leur.
« En ce 21è siècle de toutes les interrogations et inquiétudes sur la croissance, la paix et la sécurité dans le monde, je veux qu’ensemble, main dans la main, avec l’appui et le concours de la diaspora burkinabè et des partenaires au développement du Burkina Faso, nous entamions la marche assurée de notre peuple vers la réalisation de ses aspirations profondes ».
Roch Marc Christian KABORE, extrait de son discours d’investiture à la Présidence du Faso, le 29 déc.2015.
Préface Ce livre n’est pas un procès d’intention. Il n’est pas non plus, un document pour servir ou desservir le nouveau pouvoir au Burkina Faso. C’est tout simplement le point de vue, l’opinion, d’un journaliste, qui tente simplement de répondre à une question que chacun pourrait se poser : «Pour le renouveau du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré est-il l’homme de la situation ?».
Dans la vie, il est tout à fait normal pour les uns et les autres, de s’interroger, notamment sur des sujets concernant l’actualité et de leur proposer des réponses. Et si cette question / réponse est suggérée par un journaliste dont l’une des missions consiste entre autres à informer, éduquer et distraire, le public, ne pourrait que s’en féliciter chaleureusement. Le livre écrit par Moussa SANON s’inscrit à coup sûr dans cette vision.
Il propose une des clés pour un renouveau du Burkina Faso, pays qui revient de loin après une transition consécutive à la chute de Blaise Compaoré, un président qui y aura régné sans partage pendant près de trois décennies et à qui, le peuple a finalement dit « merde ».
Ce livre aide à comprendre. Comprendre n’est pas soutenir ou désapprouver un homme, une politique ou encore des faits. Il offre à ces propos
7
des pistes pour un jugement. Sans clé, sans repère, il est difficile à toute personne de se faire une idée des chances de succès d’un nouveau pouvoir qu’un peuple a bien voulu installer après en avoir chassé un autre. A-t-il fait le bon choix ? Ne s’est-il pas trompé ? A-t-il chassé, comme l’a dit quelqu’un, « Blaise Compaoré pour installer Compaoré Blaise » ? Moussa SANON essaie de relativiser les faits. Il dit ce qu’il en pense, sans toutefois céder à la passion.
Moussa SANON est un des 24 enfants que j’ai mis au monde. J’ai une affection toute particulière pour lui car absent lors de son accouchement, ses oncles ont décidé de le baptiser du prénom de notre père, un prénom que j’aime bien pour les bons souvenirs qu’il me rappelle. Pour être plus précis, il faut rappeler que mon père m’avait fait beaucoup de bénédictions. Et je pense qu’après ma retraite avec le grade d’Adjudant, si je suis aujourd’hui satisfait de mon parcours dans l’armée coloniale française et aussi voltaïque (puisque c’est ainsi qu’on appelait autrement l’armée burkinabè), c’est parce que les bénédictions de mon père m’ont réellement accompagné. En guise d’affection, ce sont les mêmes vœux que j’ai formulés pour ce fils. J’aurai souhaité qu’il soit militaire comme moi, pour servir, avec les armes, le Burkina Faso, mais son destin en a décidé autrement. Journaliste, c’est un métier que j’aime bien aussi.
8
J’ai constaté au fil du temps, que ce fils-là, disposait incontestablement des qualités foncières que l’on attend d’un homme engagé au service de son pays : disponibilité, assiduité, dévouement, ardeur au travail, courage intellectuel, esprit de discipline, sens de l’humain…
Il m’avait déjà convaincu de ces talents lorsque je suivais ses prestations dans les différents organes de presse et surtout quand il a été l’un des premiers Journaliste-écrivain à sortir un livre sur la chute de Blaise Compaoré. Il se devait de confirmer son statut d’écrivain lorsqu’il m’annonça son projet de publier un deuxième ouvrage, ouvrage consacré, cette fois-ci à une autre grande figure de la politique au Burkina Faso : Roch Marc Christian Kaboré, ex-allié de Blaise Compaoré et acteur incontournable de sa chute puis vainqueur de la dernière élection présidentielle dans son pays.
Il a les atouts pour réussir ce projet. Je l’avais toutefois averti des difficultés et risques auxquels il s’exposait, puisque ayant suivi la triste actualité sur l’assassinat de l’Ecrivain-journaliste Norbert Zongo en 1998.
Mais j’ai fini par comprendre que mon fils, appelons-le par son nom, Moussa SANON, souhaitait seulement donner son point de vue sur une question d’importance capitale aux Burkinabè et à tous ceux qui s’intéressent aux progrès de ce pays :
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.