//img.uscri.be/pth/b7a1136403dbf197ebd595c44efb754b67d145f8
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Revue africaine n° 1 / 2016 d'études politiques & stratégiques

124 pages
Au sommaire de ce numéro : Hommages académiques en honneur au pr Louis Paul Ngongo (1933-2014) de Jean Njoya; Gouvernance locale et démocratie "représentative" au prisme de la participation citoyenne de Jean Njoya; Du défi de l'éthique dans la lutte des armées africaines contre la secte Boko Haram de Alain Fogue Tedom; Decentralization, crisis of governance and citizens' participation in Cameroon de Herman Touo; La posture de la religion dans la science des relations internationales contemporaines de Bertrand Ateba.
Voir plus Voir moins
REVUE AFRICAINE D’ÉTUDES POLITIQUES & STRATÉGIQUES AFRICAN JOURNAL OF POLITICAL AND STRATEGIC STUDIES
DE YAOUNDÉ II
N° 1/2016 AFRICAN JOURNAL OF POLITICAL AND STRATEGIC STUDIES
N° 1 2016
UNE PUBLICATION DE L’UNIVERSITÉ DE YAOUNDÉ II (Faculté des Sciences Juridiques et Politiques)
A R EPS
REVUE AFRICAINE D’ÉTUDES POLITIQUES & STRATÉGIQUES AFRICAN JOURNAL OF POLITICAL AND STRATEGIC STUDIES N° 1/2016 UNE PUBLICATION DE L’UNIVERSITÉ DE YAOUNDÉ II Faculté des Sciences juridiques et politiquesA R EPS
UNIVERSITÉ DE YAOUNDÉ II
UNIVERSITY OF YAOUNDÉ II
FACULTÉ DES SCIENCES JURIDIQUES ET POLITIQUES
FACULTY OF LAWS AND POLITICAL SCIENCES ORGANISATION DE LA REVUE AFRICAINE D’ÉTUDES POLITIQUES ET STRATÉGIQUES
COMITÉ DIRECTEUR /MANAGEMENT COMMITTEE Directeur de Publication /Director of Publication
Pr Magloire ONDOA
Doyen FSJP, Université de Yaoundé II Rédacteur en chef /Editor in ChiefDr TAMASANG Christopher FUNWIE
Vice-Doyen, Recherche et Coopération, FSJP, Université de Yaoundé II
Rédacteurs adjoints - Coordonnateurs des Pôles /Assistant Editors - Rubric Coordinators :
- Pôle « Etudes politiques et administratives » /“Political and Administrative Studies” Rubric
Pr. Jean NJOYA
Chef de Département de Sciences politiques, FSJP, Université de Yaoundé II - Pôle « Etudes stratégiques et Internationales » /“Strategic and International Studies” RubricPr. Joseph-Vincent NTUDA EBODE
FSJP, Université de Yaoundé II
Conseillers /Advisers
Dr KAPTCHOUANG TCHEJIP Célestin,FSJP, Université de Yaoundé II
Dr Christopher SOH,FSJP, Université de Yaoundé II
COMITE SCIENTIFIQUE /EDITORIAL BOARD
Pr ABOYA ENDONG Manassé, Université de Douala ; Pr ABWA Daniel, Université de Yaoundé I ; Pr BADIE Bertrand, Institut d’Etudes politiques de Paris ; Pr BOYOMO ASSALA L.C., Université de Yaoundé II ; Pr FIALAIRE Jacques, Université de Nantes ; Pr. GESCHIERE Peter, African Studies Center, Leiden ; Pr HOLO Théodore, Université d’Abomey-Calavi ; Pr ISSA Saibou, Université de Ngaoundéré ; Pr JEANCLOS Yves, Université Robert Schuman de Strasbourg ; Pr KOUNOU Michel, Université de Yaoundé II ; Pr CHOUPIE André, Université de Dschang ; Pr. LE GUYADER Alain, Université d’Evry-Val d’Essonne ; Pr MACHIKOU Nadine, Université de Yaoundé II ; Pr NDUE NTUNGWE Paul, Université de Yaoundé II ; Pr MOUICHE Ibrahim, Université de Yaoundé II ; Pr NGUELIETOU Auguste, Université de Douala ; Pr NJOYA Jean, Université de Yaoundé II ; Pr NKOT Fabien, Université de Yaoundé II-Soa ; Pr NTUDA EBODE Joseph Vincent, Université de Yaoundé II ; Pr ONANA janvier, Université de Douala ; Pr PONDI Jean Emmanuel, Université de Yaoundé II ; Pr KONINGS Piet, African Studies Center, Leiden ; Pr MOUICHE Ibrahim, Université de Yaoundé I ; Pr SINDJOUN Luc, Université de Yaoundé II ; Pr RAMEL Frédéric, Université de Paris 9 ; Pr Magellan OMBALLA, FSJP, Université de Yaoundé II ; Pr Yacouba MOLUH, Université de Yaoundé II ; Pr AKONO ATANGANE Eustache, Université de Yaoundé II ; Pr NGONO Louis Martin, Université de Yaoundé II.
COMITÉ D’HONNEUR /ADVISORY BOARD
Pr Michael ALETUM T, Professeur émérite, fondateur du Département de Science Politique ; Pr Augustin KONTCHOU K., Professeur émérite ; Pr Pierre MOUKOKO MBONDJO, ministre des Relations extérieures ; Pr Joseph OWONA, Chancelier émérite ; Pr Joseph Marie BIPOUN WOUM, Doyen Honoraire ; Pr OUMAROU BOUBA, Recteur de l’Université de Yaoundé II.
SECRETARIAT TECHNIQUE /TECHNICAL TEAM
Dr BATOUAN BOUYOM Joseph Alain, Université de Yaoundé II
Dr BETI ETOA Christophe, Université de Yaoundé II
Dr Blaise KOUAMEN, Université de Yaoundé II
Dr Joseph KOUDJOU,Université de Yaoundé II Dr Blaise Joseph NKENE, Université de Yaoundé II Dr Eric-Mathias OWONA NGUINI, Université de Yaoundé II
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-10410-2 EAN : 9782343104102
SOMMAIRE
Hommages académiques en honneur au Pr. Louis Paul NGONGO (1933-2014) Jean NJOYA7...........................................................................................
Gouvernance locale et démocratie « représentative » au prisme de la participation citoyenne Jean NJOYA.....................................................2....1................................
Du défi de l’éthique dans la lutte des armées africaines contre la secte Boko Haram Alain FOGUE TEDOM...................................................................... 39
Decentralization, crisis of governance and citizens’ participation in Cameroon Herman TOUO................................................................................... 61
La posture de la religion dans la science des relations internationales contemporaines Bertrand ATEBA................79..................................................................
         !"#$% & &'
Monsieur le représentant personnel du Chef de l’État, Monsieur le Ministre de l’Enseignement supérieur, Chancelier des Ordres académiques, Messieurs les conseillers spéciaux du Président de la République, Chers collègues, Chers étudiants Mesdames et messieurs, en vos titres et qualités respectifs, Qu’il me soit permis, en cette triste circonstance, de prendre la parole pour prononcer les hommages académiques du Professeur Louis Paul NGONGO qui s’est retiré sur la pointe des pieds le jeudi 11 décembre 2014 à la tombée de la nuit comme s’il estimait sa mission accomplie. Mesdames, messieurs, C’est à une icône de l’Université camerounaise que nous rendons hommage aujourd’hui. Nombreux parmi vous connaissiez bien la qualité et la force d’esprit qui furent les siennes. Bien au-delà de la communauté universitaire, nombreux sont celles et ceux qui, travaillant à ses côtés, ont connu aussi son goût des belles et bonnes choses. D’autres encore, l’ont maintes fois croisé dans les couloirs de cette Université camerounaise qu’il a contribué si largement à bâtir.
7
Pour compléter cette fresque de compagnie, il me souvient que lorsque je préparais ma thèse d’État, j’ai débusqué fortuitement dans la bibliothèque du professeur NGONGO une jolie petite photo de famille où se dissimule avec son humilité habituelle celui qui préside aujourd’hui aux destinées de notre pays ; c’est dire combien était illustre sa camaraderie.
Celui qui tente aujourd’hui, de lui rendre hommage au nom de la communauté universitaire n’était pas le plus illustre de ses disciples. Il a pourtant été son étudiant à partir de 1983, à la grande Université de Yaoundé, en Faculté de Droit et Sciences économiques devenue en 1993 « Faculté des Sciences juridiques et politiques » de l’Université de Yaoundé 2. Je confesse donc mon ignorance tout en espérant pouvoir essuyer avec brio les plâtres d’un exercice que je juge - d’ordinaire -, somme toute difficile.
De nombreux étudiants qui eurent le privilège de suivre ses enseignements se rappellent la clarté de ses énoncés, sa très grande patience pédagogique et surtout sa passion de la transmission. Tous ceux dont il a assuré la direction de mémoire ou de thèse ont pu bénéficier d’un rapport très personnalisé, fondé sur la confiance que savait entretenir le Professeur Louis-Paul NGONGO avec chacun d’entre eux.
Les amphithéâtres où il officiait étaient bondés. Ses cours faisaient partie des cours dits « fondamentaux » notamment son cours d’« Histoire des institutions et des faits sociaux du Cameroun » à travers lequel l’on devinait les premières pierres d’un minutieux et formidable édifice qui, des années durant, a aidé les étudiants à gravir l’échelle du savoir académique avec brio. Des enseignements qui ont établi sa notoriété, on peut citer : l’Histoire des Institutions et des faits sociaux du Cameroun, la Science administrative, l’Épistémologie des Sciences sociales, l’Introduction à la science politique, l’Histoire des idées politiques, la Sociologie des organisations.
Ceux parmi nous qui ont eu la chance de bénéficier de ses enseignements à Yaoundé peuvent en témoigner : c’était un remarquable pédagogue, chaleureux, enthousiaste et rigoureux.
8
En criant sa douleur, la Communauté universitaire salue la mémoire de l'un de ses pionniers les plus respectés des études historiques que de nombreux juristes et politistes, passés par ses fourches caudines n’oublieront jamais au souvenir de son manuel célèbre,Histoire des institutions et faits sociaux du Cameroun, 1884-1945, Tome I, publié en 1987 chez Berger-Levrault, Paris, 232 p.
Mesdames, messieurs,
Il y avait ses livres, il y avait ses cours polycopiés, mais il y avait aussi sa présence, sa voix, son autorité et surtout sa personnalité. Une personnalité forgée auprès de deux érudits de la science politique dont Alfred GROSSER et René REMOND.
En effet, René REMOND est le directeur de thèse du professeur Louis Paul NGONGO. Ses travaux sur l’histoire politique, intellectuelle et religieuse de la France contemporaine, par leur souci d’ouvrir l’histoire politique à la science politique et de dégager les tendances de long terme des courants de pensée et de la vie politique, ont contribué au renouvellement du domaine à partir des années 1970. Plus largement, ce renouveau profite de l’éclosion nouvelle de la science politique, en particulier à l’IEP de Paris avec les travaux de Jean TOUCHARD, François GOGUEL, Alfred GROSSER, Raoul GIRARDET, Maurice DUVERGER et René REMOND lui-même. Le professeur NGONGO s’est fortement inspiré de ces travaux et s’en est même quelque peu émancipé en traitant de l’« histoire des institutions et des faits sociaux du Cameroun » au lieu de « l’Histoire des institutions » ; nom canonique donné à cette discipline dans le contexte français.
René REMOND est d’une famille profondément catholique, neveu de Paul REMOND, Évêque de Nice de 1930 à 1963. Au plan religieux et surtout de l’action chrétienne, le professeur aura beaucoup appris de lui. C’est, pouvons-nous le dire, auprès de celui-ci qu’il fait véritablement ses premiers pas de berger-pèlerin, la foi toujours à l’épreuve de la réalité du monde.
Il aura également beaucoup appris d’un autre des enseignants de l’IEP de Paris dont il affectionnait les enseignements : Alfred GROSSER, athée
9