Tienanmen nous appartient

Publié par

Publié le : mercredi 1 janvier 1992
Lecture(s) : 255
EAN13 : 9782296270541
Nombre de pages : 128
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

TIENANMEN NOUS APPARTIENT

I

@ L'HARMATIAN,

1992

ISBN: 2-7384-1494-X

HUANG LING

TIENANMEN

NOUSAPP ARTIENT

LETTRES DE PÉKIN

Editions L'Harmattan 5-7, rue de l'Ecole Polytechnique 75005 PARIS

SOMMAIRE

Avant-Propos 1 - L'histoire d'une date 2 - Le terrain pour un incendie 3 - La mort d'une personne, la naissance d'une époque 4 - "Interlocuteur égal? Vous plaisantez !"

4 12 20 34 .4 64 79 92 103 110 123

5 - "Des vraies balles! Ils tirent des
vraies balles" 6 - La guerre des mensonges et des rumeurs 7 - Le duel des deux Chines 8 - Sanctions et aides occidentales

9 - Quel avenir? Quelle opposition ?
Postface

AVANT-PROPOS

Un simple objet parmi une multitude de ses semblables peut sortir de l'ordinaire et devenir symbolique. Un char soviétique parmi des centaines de milliers de chars soviétiques avait été posé sur un haut socle massif devant un vieux bâtiment à l'angle d'une place praguoise, le canon pointé, paraît-il, vers l'Ouest, vers l'Allemagne précisément. Toute l'histoire de cette partie du monde de la fin de la dernière guerre mondiale à la Révolution de velours était éloquemment représentée par ce char-monument. Mais l 'histoire évolue et les symboles suivent le cours du changement. Lors des bouleversements politiques en Europe de l'Est il y a deux ans, ce char a été peint en rose. Le symbole de l'ancien ordre de fer devenait ainsi objet de moquerie. Aujourd'hui, quand on visite Prague, tout ce que l'on peut voir à cet endroit-là est un socle vide. Le char a tout simplement disparu, avec son canon redoutable et sa robe rose récemment acquise. Sauf sur quelques cartes postales que l'on essaie de vendre aux touristes étrangers. Une page d'histoire est définitivement tournée, semble nous dire la disparition de ce charsymbole. On voudrait bien croire qu'il ne reste que 7

quelques mauvais souvenirs enfouis dans la mémoire comme quelques vieux clichés oubliés dans un album jauni.
Mais ne va-t-on pas un peu trop vite? N'est-ce pas trop précipité de penser et de proclamer la fin de ce court passage du communisme dans le monde? La volonté de se débarrasser rapidement de cette période ne trahit-elle pas le fait que le passé reste encore tenacement présent dans notre vie d'aujourd'hui? Pour un esprit rationnel, l'histoire doit se dérouler sur un axe unidimensionnel : du passé au présent vers l'avenir. Pourtant dans la réalité, ce à quoi nous sommes confrontés est très souvent un curieux mélange du passé, du présent et de l'avenir, un subtil jeu de l'héritage et de l'aspiration qui tend souvent à échapper à notre contrôle et même à notre compréhension. Nous recevons quotidiennement des indications qui nous rappellent que nous vivons encore pleinement dans cette histoire-là. Nous ne manquons pas en effet d'informations sur des problèmes et des conflits qui sont propres à cette époque déclarée finie en Europe de l'Est. A fortiori, en Chine, nous vivons encore à l'ombre de ces chars qùi nous ont écrasés et qui sont prêts à servir à tout moment. "Encore la Chine, encore Tien An Men 1 On a déjà tout vu, on a déjà tout lu l'' J'imagine 8

bien cette réaction quand on voit le sujet de ce livre. Il est vrai que, sur les événements de l'été 1989 en Chine, nous disposons de nombreux documents et témoignages aussi bien audiovisuels qu'écrits. Mais ce que j'ai essayé de faire dans les pages suivantes, ce n'est pas simplement d'en ajouter un autre sur quelque aspect méconnu de ces événements. Je voudrais plutôt traiter ceux-ci comme un sujet d'actualité, parce que c'est bien de l'actualité de la Chine qu'il s'agit. Sans doute les dirigeants chinois ont-ils raison de répéter que rien n'est encore joué tant qu'un milliard d'hommes et de femmes sur notre planète vivent dans un système communiste qui reste intact, au moins sur le plan politique. En revanche, rien n'est plus facile que de jouer maintenant le sage prophète en disant que leurs jours sont comptés, ne serait-ce que par la loi biologique. Mais, plus intéressant, me semble-t-il, est de tenter de répondre à des questions plus précises: pourquoi, par exemple, quelques milliers de manifestants moscovites ont-ils suffi pour bloquer la marche des chars soviétiques lors du putsch de l'été 1991, tandis que des centaines de milliers de manifestants pékinois n'ont pas pu repousser les soldats chinois durant l'été 1989 ? Pourquoi un mouvement populaire d'une telle ampleur a-t-il pu 9

1--

échouer? Pourquoi la Chine reste-t-elle toujours dans un système politique anachronique, alors que, de tous les régimes communistes aujourd'hui défunts ou encore en vie, c'est celui où la réforme a débuté en premier? Pour pouvoir répondre à ce genre de question, il faut réexaminer, avec un recul qui nous est possible maintenant, les événements de l'été 1989 à Pékin, car c'est à travers ces journées historiques que l'on peut voir clairement des problèmes qui sont plus brûlants aujourd'hui que jamais. Qui plus est, connaître les réponses à ces questions, c'est aussi connaître ce vieux pays qu'est la Chine, car elles révèlent certaines caractéristiques spécifiques à la société chinoise. J'espère que les lettres que contient ce livre vont apporter un élément de réponse à tous ceux qui s'intéressent et aussi à comprendre Ce aux problèmes centraux de notre époque tous ceux qui veulent bien connaître et la Chine d'aujourd'hui. n'est pas par un choix de style que le texte

de ce livre a pris la forme épistolaire. Ce sont à l'origine des lettres que j'ai écrites à destination de mes deux amis en France. Avec leurs encouragements et leur aide précieuse, je les publie ici pour tous les amis de la Chine. Elles sont bien entendu inspirées de ma participation au mouvement: deux mois inoubliables 10

d'actions dans la rue et de débats dans les meetings. Mais comme j'ai écrit ces lettres "à froid", bien après la fin du mouvement, j'ai pu aussi recueillir les témoignages de tiers, mener une réflexion plus approfondie et tenter des analyses. Plus qu'un récit des événements, c'est une vision des événements du point de vue de quelqu'un qui était à l'intérieur. Mes profonds remerciements vont à mes chers amis qui ont apporté ces lettres en France, en ont corrigé les fautes de langue et les ont patiemment mises en forme dactylographique. Sans eux, il n'y aurait pas eu ce livre.

11

I-~~~~--

I

L'HISTOIRE D'UNE DATE

Cher ami, Depuis l'année dernière que nous nous sommes rencontrés au moment le plus intense du chinois, un an entier s'est

mouvement démocratique

écoulé. Une année comme les autres, aurait-on dit, dans la longue histoire de la Chine communiste depuis quarante et un an, si l'on pense à l'absence relative de bouleversements dramatiques pendant cette année et si l'on regarde l'immuable façade du régime. Le calme règne en Chine et les ordres du Parti s'exécutent efficacement du haut vers le bas comme dans le "bon vieux temps", malgré la secousse profonde de l'été 89, malgré les extraordinaires changements en Europe de l'Est qui font dire à beaucoup, dans un européocentrisme inconscient, sans doute économiquement et militairement justifiable, que le monde n'est déjà plus le 12

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.