Tu deviendras un Français accompli

De
Publié par

« Cher immigré choisi, nous n’aimons pas les assistés. Vous devrez être consensuel car vous allez vivre dans la France d’aujourd’hui, celle du XXIe siècle. Consensus, toujours le consensus, rien que le consensus, telle sera votre arme efficace pour une future carrière française réussie. Pour le consensus, prévoir zéro euro. »
« Votre initiation commence ici et maintenant. On vous conseille de respecter les lois de la République : ne pas frauder dans les transports en commun ; ne pas exercer de violences physiques et verbales sur les femmes ; ne pas battre votre petite sœur ou votre copine ; ne pas travailler au noir ; ne pas prier Allah dans les mosquées clandestines et souterraines. »
Est Français accompli celui qui lit, écoute et exécute cet oracle.
Publié le : jeudi 5 septembre 2013
Lecture(s) : 3
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9791021002036
Nombre de pages : 128
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
SABER MANSOURI
TU DEVIENDRAS UN FRANÇAIS ACCOMPLI Oracle
TALLANDIER
Éditions Tallandier – 2, rue Rotrou 75006 Paris www.tallandier.com
© Éditions Tallandier, 2013 pour la présente édition numérique
www.centrenationaldulivre.fr
Réalisation numérique :www.igs-cp.fr
EAN : 979-1-02100-203-6
Hommage à I., mort noyé quelque part, en Méditerranée.
Vous riez, vous dites qu’un poulailler vaut bien le château de Versailles, en cas de pluie. Je vous réponds : Oui, si le seul but de la vie est de rester au sec.
DOSTOÏEVSKI,Les Carnets du sous-sol.
La parole est tout Elle coupe, écorche Elle modèle, module Elle perturbe, rend fou Elle guérit ou tue net Elle excite ou calme les âmes Elle ravit ou attriste Elle éclaire ou obscurcit Elle oriente ou égare Elle grandit ou rabaisse Elle est grande ou petite Elle est généreuse et authentique Elle sublime ou abrutit Elle caresse ou cogne Elle dit, redit ou médit Elle humilie ou respecte Elle adoucit les âmes ou rend violent Elle porte ou abandonne Elle écoute ou exclut Elle est silencieuse ou tapageuse Elle est vertueuse ou vicieuse Elle est oraculaire Elle dit le salut L’oracle est une merveille qui ne se discute pas. Il dit la promesse, la voie et le recommencement.
Au commencement, une promesse, la mienne: partir, rejoindre le seul endroit au monde oùl’abstrait prend définitivementsa revanche sur le concret, la France, Paris. Pour tenir cette promesse, je suis contraint de trahir les miens, les quitter. Dans cette aventure, deux solutions – ni trois, ni quatre – se présentent à moi: payer un passeur, c’est-à-dire voyager clandestinement, ou déposer une demande de visa. Mais j’ai vite exclu la première option car les passeurs libyens sont dangereux et racistes; ils n’aiment ni les Africains, ni les Arabes, je veux dire les Tunisiens, les Algériens et les Marocains, même si leur dirigeant (ou presque), Kadhafi, ancien nationaliste arabe excessif, incohérent et inclassable, ayant commis un torchon livresque,Le Livre vert, mélange chaotique entre marxisme théiste, grandeur arabe révolue et petite touche d’islam pudique, s’est longtemps targué d’être le leader de l’Afrique noire et du monde arabo-musulman; n’a-t-il pas été nommé le Roi des rois africains? En plus, il regrette son Ben Ali. Je ne donnerai jamais deux mille euros aux commerçants libyens de l’espoir… Aux Égyptiens non plus. Outre ces considérations politiques, géostratégiques et subjectives, j’ai un handicap majeur, il est mien: je ne sais pas nager; si la barque coule au large de Lampedusa, c’est la mort assurée. Par ailleurs, les données récentes de l’immigration clandestine via la Libye ne sont plus sûres aujourd’hui à cause de la «guerre de libération du peuple libyen» et de la peur de l’Europe de voir arriver sur son territoire des centaines de milliers d’Africains et d’Arabes. Cette peur est compréhensible. Il me reste donc l’option légale: faire les démarches administratives nécessaires pour obtenir un visa, mais cette option ne me garantit rien, et la perspective de ne pas aller au seul endroit au monde où l’abstrait domine leconcretme rend malheureux. J’entends ici et là que le gouvernement français durcit sa politique de l’immigration, on parle même d’une nouvelle anomalie politique: le ministère de l’Immigration, de l’Intégration et de l’Identité nationale, un ministère rien que pour les étrangers qui viennent en France. Mais je m’entête à me rassurer: il suffit de bien préparer l’entretien car, apparemment, les autorités françaises compétentes exigent un test en français et un long entretien avec un haut fonctionnaire de l’ambassade pour savoir si le candidat à l’immigration connaît la langue française, la France, ses lois et sa République. Il paraît même qu’on pose des questions très difficiles du genre:Une femme en France doit-elle avoir l’accord de son mari pour travailler? Un homme peut-il demander à la justice française l’annulation de son mariage parce qu’il découvre, lors de la nuit de noces, que sa femme n’est pas vierge?Et d’autres questions encore. On exige aussi l’apprentissage deLa Marseillaiseet sa digne signification. «Enfants de la patrie, le jour de gloire est arrivé…» Je la chanterai plus tard… L’oracle ne tolère pas l’incursion. Donc, je déposerai une demande en règle d’un visa d’études de longue durée auprès de l’ambassade de France, et je passerai aussi le test de français et l’entretien au centre culturel français. Mais avant de faire ces démarches, je suis allé consulter le document affiché au centre culturel français, qui s’adresse à tous les candidats désireux d’aller étudier en France. J’ai découvert trois textes: le premier, très court, est destiné aux étudiants en informatique, finances et mathématiques appliquées à l’économie. Le deuxième texte s’intitule «La carte compétences et talents»; on y lit:La nouvelle carte de séjour, dénommée «Compétences et talents»,a pour vocation de faciliter l’admission au séjour des étrangers susceptibles de participer, de façon significative et durable, au développement économique ou au rayonnement, notamment intellectuel, scientifique, culturel, humanitaire ou sportif de la France et de leur pays d’origine. Elle est accordée au vu du contenu, de la nature et de l’intérêt du projet de l’étranger pour une durée de validité de 3 ans, renouvelable. Elle permet d’exercer toute activité professionnelle en lien avec son projet. Les étudiants étrangers ayant obtenu la carte de séjour de 6 mois après leur Master (1) peuvent y prétendre si leur projet répond aux critères de l’évaluation. Étant donné mon cursus universitaire et ma formation, je ne peux pas prétendre aux «Compétences et talents»; c’est donc le troisième texte qui me concerne, un document très long sur les conditions complètes du séjour d’un étudiant étranger en France, adressé à tous les candidats à un visa d’études de longue durée dans le domaine des lettres et sciences humaines. Le document cité ci-après est divisé en deux parties: la première s’adresse à tous les candidats ; la seconde aux « immigrés choisis ».
Porteur de différentes informations pratiques, techniques et quotidiennes, le premier volet du document est à la fois court, sec et un peu repoussant. Inscription annuelle à l’université: 130-695 euros. Résidence universitaire:137-380 euros. Foyer privé:305-687 euros. Repas au fast-food:5 euros. Cinéma:6 euros. Laverie automatique:4,50 euros. Entrée dans le musée:6 euros. Abonnement mensuel dans les transports de Paris:50 euros. Sandwich: 3 euros. Café:2 euros. Un repas dans un restaurant de quartier: entre 10 et 20 euros. Une baguette de pain: 0,80 euro. Un croissant: 1 euro. Un camembert: 1,90 euro. 6 œufs: 1,20 euro. 1 litre de lait: 0,90 euro. 1 kg de pommes de terre: 1,20 euro. 1 kg de riz: 1,90 euro. Un timbre-poste: 0,60 euro. Des photos d’identité dans un Photomaton (4 photos): 4 euros. Un aller-retour Paris-Nice en TGV: 135 euros. 1 litre d’essence sans plomb: 1,10 euro. Une nuit en chambre d’hôtel de bon confort (* *): 60 euros. Four micro-ondes: à partir de 100 euros. Lecteur de DVD: de 50 à 150 euros. Lecteur MP3: de 30 à 150 euros. Budget minimal de vie mensuelle : 600 à 900 euros. Les étudiants peuvent travailler jusqu’à un plafond de 884 heures par an, à raison de 19,5 heures par semaine et 84,5 par mois pendant la période d’études. Ils peuvent en revanche travailler à plein temps pendant la pause estivale, à condition de ne pas dépasser les 884 heures par an. La préfecture dispense des autorisations du travail. [Une grande astuce, un plan de labeur facile pour vous]:employé au pair. Il est possible de bénéficier d’un logement en famille (dans l’appartement ou en chambre indépendante) en échange de plusieurs heures de garde d’enfants ou de tâches ménagères par semaine: AFJE (Accueil familial des jeunes étrangers). Pour étudier en France plus de trois mois, un visa d’études de longue durée est nécessaire. Les étudiants présentent leur plan d’études au service culturel de l’ambassade de er France. Les demandes doivent être déposées entre le 1 septembre et le 15 octobre. Le postulant doit indiquer les deux universités de son choix. La première répond avant le mois d’avril, la seconde avant le mois de mai. En l’absence de réponse, l’étudiant doit contacter lui-même les universités. En cas de refus de celles-ci, il peut écrire au ministère de l’Éducation nationale pour demander une troisième (2) université. Le ministère peut ne pas vous répondre. L’Éducation nationale a d’autres préoccupations plus décisives et vitales. Le mariage blanc est strictement interdit et passible d’une grosse amende.Le Figaro: 1 euro.Le Parisien: 0,85 euro. On le lit souvent au bar en sirotant son café le matin: vous pouvez donc ne pas l’acheter parce que tous les cafetiers le mettent à la disposition des clients. Seule condition : consommer et payer son café.Les Lieux de mémoire, monument indispensable, coûtent cher; on vous conseille d’attendre l’édition en poche.Le Monde: 1,30 euro. Un roman: 20 euros, mais il vous suffit de patienter deux semaines après la sortie du livre, vous le trouverez facilement à 3 euros chez un bouquiniste. Une pièce de théâtre à la Comédie-Française – vous n’êtes pas obligé d’y aller: entre 5 et 40 euros. Mais pour 5 euros, vous resterez debout pendant toute la représentation. Un hebdomadaire raffiné de gauche, fournisseur inépuisable d’idées pour les socialistes en manque de pouvoir: 3,50 euros. L’éditorial y est décisif. Un restaurant correct: 20 euros; étant donné que vous n’en aurez jamais les moyens, un sandwich grec vous suffira.LÉquipe, excellent quotidien sportif: 0,85 euro ou presque. Ce journal aura toujours la vertu de vous épargner les matchs de la ligue 1 en direct et de passer six heures devant la télé pour suivre une étape du Tour de France. Pourquoi? Parce que le lendemain de l’étape et du match, il narre bien la chose sportive. Pour un sandwich grec avec frites, prévoir 5 euros. La France connaît et tolère toutes les traditions alimentaires – sauf le cannibalisme: nous savons, par exemple, que tous les musulmans, pratiquants ou pas, ne mangent pas de porc. Un musulman non pratiquant? Oui, ça existe. C’est un individu de culture, de tradition, d’histoire et de civilisation musulmanes. Donc, le fait de ne pas manger cette bête est tout simplement une affaire d’éducation et d’habitude alimentaires, unhabitus, comme disent nos meilleurs sociologues théoriciens. Quick vient d’ouvrir des restaurants halal. Mais pendant les repas collectifs et vos futures mondanités, nous vous déconseillons vivement de parler d’islamisme, de fondamentalisme, de terrorisme, et autres ismes, du jihad, de la guerre sainte, des attentats suicides, de l’animosité entre sunnites et chiites, de la guerre au nom d’Allah, des talibans, du soufisme et des fondements de l’islam subsaharien. Parlez plutôt de Montreuil comme de la première ville malienne en France, du commerce équitable et de la nouvelle génération artistique à Bamako.
Notes o (1)Pour les détails techniques, voir le décret n 2007-372 (mars 2007) relatif à la carte de séjour portant la mention «Compétences et talents» prévue à l’article L. 315-1 du Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile. (2)Document officiel à l’intention de tout étudiant désireux de venir étudier en France.
DU MÊME AUTEUR
LaDémocratie athénienne, une affaire d’oisifs ?,André Versaille éditeur, 2010. L’Islam confisqué. Manifeste pour un sujet libéré, Actes Sud, coll. « Sindbad », 2010. e e Aavant J.-C.)thènes vue par ses métèques (V -IV siècle , Tallandier, 2011.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.