Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Un ambassadeur au coeur des événements

De
112 pages
Candidat à la direction générale de l'UNESCO, Rachad Farah vient de Djibouti, un pays au carrefour de l'Afrique et du monde arabe. Diplomate, acteur des négociations de paix, Rachad Farah nous fait partager son expérience de coopération, entre Djibouti et les pays où il était en poste. Voici le parcours d'un homme au coeur de l'histoire, mais aussi une découverte d'un pays et d'une région, et une vision de l'UNESCO de demain.
Voir plus Voir moins
Alosrq eul  euS derésprteenne ura g edntrapd eil enitéhumaurqu, posep iod nnlareosss iésit cdes ue syap se-tnos en s àalt leel saprandes oête de gsnoitni nagrtasiesalCa ?naerontiiderl  ataà dndile dnéran géctiohcaR ,OCSENUl e dntie vahar Fad syac uaerraruofDje ouib, ti pund  uomdn eraba,e de lAfrique eter arveded revelég rne ui qun ioudacl ée  titno lesmains de déirvoon cpr a aèseppotnemd udlevémentalisle fondaeurrse ,und seg timara desncueéqsnoc ses ceva emomatDipliés.éfugser eml c mouqsechRa, ixahar Fade été a itcnof ncteue, as nér detaoiogic eapsnd rseuay pass tiiaseuqava d tner eon pendant quinz ena sadsnp ulis,ecnarF al ed sè àetO SCNEU l à nap rosneetrpséaupris,  Parys àpocninohal earf prau dèscoe e mmsitaoi nl Ogrnaionale dinternatU  naDsnssdamaab du s etreb.Maghue selatenneéporieusple picas urtip raateg rnu ead Farah nous fanévéneme ,sthcaRr eu caur œus deatioopéra coer lolppédevd  eé ét aontiacn soe utot ùo ecneirépxe Djibout), entreét ,te.coi,ns naéd (atucmadoesin suo selad nt sns du pay lesntre eseilrvC. eS dut enemulsen not nud sruocrap el pays oùi et les tnep soi  ltéialee or N, tetrenmoc e emte dduS  i a suquns boetndépon ince endaà a y lit eniep cie-ntre, ns anqh moema  uœcrud e lhistoire, maa siissuenu céd veoue rtunday pca erton tnof )esmriroer te,ritenod ivisnu ess it auCesité.tual sedborp sednargongiù  oundrée se( ipararétiguqes géostlématique uspo é dèspraue haraF nos ed t de aineucatlédd naOGNd mo selinmaui qep re osl eSENUd OCed et fort de Rachadus rnue gngamenet  e dunmoe e,nderue ed à éhl  les moynjeux etahgnrel ne sedc r ou preiv lUné.e sel erdnerpmocultula c de ion,astnl  a tedere oner reuceva el ssden ei sde fes sse tmiéparitev. LUNESCO doit os enudud étéicr oiav sou turpoolabalg itnoilaslém où nce ergeedt loréà p ul ss hommeserait leé teuqudrehc tiarae roppcua urlttel cn ecseil  aion,ucatlédpar  iuq noitasinagr one us,urtedaones événementsssdauear uœcrud -1048  1n Ubaam9 : 2-87343-500-nsemre eISBNble.see ercnv vi tel lerptceféif des à ,ecnaca xueim
Un ambassadeur au cœur des événements
-
Rachad Farah
 
   
     Un ambassadeur au cœur des événements
 
                                          © L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-343-00504-1 EAN : 9782343005041
 
               
Rachad Farah     Un ambassadeur au cœur des événements  
    
Sommaire
Préface. ..................................................................................................... 9 
I. D’hier à aujourd’hui .......................................................................... 13
II. La volonté de savoir ........................................................................ 27
III. Un ministère, une diplomatie à construire.................................. 37
IV. Au cœur des événements .............................................................. 49
V. En route et en poste à Tokyo......................................................... 61
VI. De Tokyo… à Paris ....................................................................... 75
VII. De l’importance de l’éducation et de l’avenir............................ 85
VIII. Une histoire, un état des lieux, des idées.................................. 89
IX. UNESCO : l’Afrique et le Sud, un espoir ? ................................ 97
Conclusion Accélérer le dialogue des civilisations et la circulation des savoirs : une urgence politique pour l’UNESCO .......................................... 105  
Préface
Quand Rachad Farah m’a demandé de préfacer son livre tout en me précisant que Djibouti, son pays, avait décidé de présenter sa candidature au poste de directeur général de l’UNESCO, j’ai immédiatement accepté.  Les responsabilités que j’ai occupées – ministre des Affaires étrangères et auparavant directeur général de la Coopération avec le monde arabe puis directeur général de la Politique extérieure pour l’Afrique et le Moyen-Orient de mon pays l’Espagne – ont fait de moi un témoin du monde tel qu’il est avec son lot d’injustice, d’inégalité de pauvreté et de misère.  L’UNESCO traite de sujets fondamentaux (éducation, culture, science, développement durable...) qui concernent des milliards d’êtres humains. Je suis convaincu qu’en privilégiant l’éducation nous pouvons contribuer à éradiquer les maux que je viens d’évoquer.  Ayant été aussi en charge, en tant qu’envoyé spécial de l’Union européenne, du processus de paix israélo-palestinien, je sais l’importance et l’attente des peuples d’une culture de la paix telle qu’elle est inscrite dans la charte de l’UNESCO. Observateur d’une actualité riche en rebondissements, je sais l’immense désir des peuples du Sud et en particulier ceux d’Afrique à aspirer à la paix et au développement. Les Printemps arabes et, plus largement, l’aspiration démo-cratique des peuples, nous le rappellent. L’éducation contribue à