Véritable Histoire de la Grande Bibliothèque (La)

De
Publié par

La très grande bibliothèque est née dans les polémiques.
Les amoureux des livres et les partisans de la lecture sur ordinateur se sont vivement affrontés. L'architecture avec ses quatre tours de verre et son jardin bizarrement enterré en bord de Seine a été violemment contestée. Et, bien sûr, le coût du dernier des grands travaux de François Mitterrand a été dénoncé.
Les fureurs ont redoublé en 1998 lorsque le nouveau site du quartier Tolbiac a ouvert ses portes aux chercheurs. Tous les malheurs ont alors paru s'abattre sur cette bibliothèque : les pannes informatiques, les incidents techniques, les crises sociales.
Aujourd'hui, cette bibliothèque, l'une des premières du monde, fonctionne bien.
A lire le récit précis et passionnant de François Stasse, on va de surprise en surprise. On apprend en particulier que la nouvelle Bibliothèque nationale de France n'est pas du tout celle qui avait été décidée à l'origine. Au-delà des difficultés apparues lors de la période de rodage, on découvre les véritables qualités mais aussi les défauts de cet immense outil culturel. Arrivé au terme de l'histoire, on se pose avec l'auteur l'angoissante question finale : à l'heure de la révolution numérique, était-ce bien cette bibliothèque-là qu'il fallait réaliser ?
Publié le : jeudi 1 septembre 2011
Lecture(s) : 142
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021014938
Nombre de pages : 214
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait de la publication
Extrait de la publication
4
ire èque
Extrait de la publication
MAN
ctions destinées à une rtielle faite par quelque st illicite et constitue une propriété intellectuelle.
Extrait de la publication
La dolce vita ill d’Angleterre
un être
française jusqu’à e royale, fondée tée par le duc de is fondée défini-de Richelieu en ond Empire elle trouver celui de
994. lic: nt les nouveaux du nom de l’an-t les collections iovisuelles. ienne BN, rue de «spécialisées», otographies, les artitions et autres l gère également
hée en 1934 à la es collections de iplines littéraires
et historiques. Elle abrite en outre les collections du département des arts du spectacle, qui devraient emménager sur le site Richelieu au cours de la présente décennie. Ce département comprend une antenne décentralisée en Avignon, dans la maison Jean-Vilar. La BnF inclut également deux sites techniques consacrés au stockage, à la conservation ou à la restauration des documents: le site de Bussy-Saint-Georges en Seine-et-Marne et le site de Sablé-sur-Sarthe.
TGB: Très Grande Bibliothèque Ce sigle n’existe pas officiellement! Il a été utilisé par la presse pour désigner les quatre tours du nouveau site de Tolbiac après que François Mitterrand eut annoncé en 1988 la construction d’une «très grande bibliothèque». L’appellation correcte de ce site estsite Tolbiac-François-Mitterrand; il est l’un des trois sites de la BnF ouverts au public (cf.ci-dessus).
Extrait de la publication
Extrait de la publication
ais
’on les rêve
ssez un petit arrondies de ire évoquent is caressées ateurs obs-nons tandis té. De fines oles de verre homme vers s étagères si ent offerts à
comme par t d’Internet, le d’éternité. qui est aussi une parcelle l’esprit. igence. écu près de était attribué devenu, par
Extrait de la publication
IOTHÈQUE
lieu. Elle était aristocrates de venait et on y gorgement de appelaient par
and les vieux ils électriques isquent à tout tout quand, à pes et photo-eurs centaines de rangement
de la Biblio-se. ois Mitterrand iothèque d’un on surnom de ment baptisée n 1995, juste ident inaugure orme de livres Seine, se dres-. Comme par un hectare de re. breux aména-ieux puissent rofessionnels. obre 1998. struction, les in de l’ouver-ulées au point
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.