Et vint Kaléta ! Le barrage de tous les espoirs

De
Publié par

Le barrage de Kaléta met fin à un long calvaire de déficit de courant électrique à Conakry et ses environs. Cet ouvrage de production énergétique est la plus important et performant de la Guinée, et de toute dernière génération sur le plan technologique. Ce livre relate toutes les tentatives pour la construction d'un barrage important sur le Konkouré depuis la période coloniale.
Publié le : jeudi 1 octobre 2015
Lecture(s) : 2
EAN13 : 9782336392615
Nombre de pages : 140
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
S S
Alpha Oumar
Alpha OumarSySavané
Et vint Kaléta !Le barrage de tous les espoirs
Le barrage de tous les espoirs
Préface de Cheick Taliby Sylla
Et vint Kaléta !
Alpha Oumar SYSAVANÉ
Et vint Kaléta !
Le barrage de tous les espoirs Préface de Cheick Taliby Sylla
Du même auteur Guinée 1958-2008, l’indépendance et ses conséquences (janvier 2009) La Guinée, membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies (mars 2014) La Guinée,locomotive des indépendances africaines (septembre 2015) © L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07513-6 EAN : 9782343075136
DÉDICACE
Ce livre est dédié à ma fille feueFantaDil SY SAVANÉ, licenciée ès sciences économiques del’Université générale Lansana CONTÉ de Sonfonia(Conakry) en 2013. Elle est décédée le 10 juillet 2014, à l’âge de 24 ans, à Conakry, des suites de maladie. Retirée aux siens à la fleur de l’âge, Fanta Dil a tout le temps promis d’écrire comme son père dont les œuvres littéraires ont toujours été pour elle une source de fierté et d’amour-propre. Que son âme repose en paix ! Que le Paradis soit sa demeure éternelle ! Amen !
CITATION
« Jusqu'à maintenant, la Guinée était considérée comme un pays agricole dont les productions variées s'équilibraient heu-reusement, ce qui permettait de subvenir largement à la nourriture de ses habitants et d'exporter quelques produits riches par lesquels elle payait ses importations.
Telle a été et reste aujourd'hui encore, jusqu'à ce jour, l'acti-vité traditionnelle de cet heureux territoire, avec ses troupeaux deN'Damaet seslougans[champs]de riz pour sa consomma-tion intérieure et, pour l'exportation, ses plantations de bananes et d'agrumes, ses peuplements de palmiers à huile et d'autres productions secondaires, telles que le miel, l'essence d'orange et l'indigo.
Or, il s'agit aujourd'hui pour la Guinée de sortir de ce tran-quille équilibre pour se développer matériellement et socialement et jouer dans l'essor de l'Afrique nouvelle le rôle auquel elle peut prétendre, grâce à ses richesses naturelles et aux qualités de sa population.
L'avenir qui s'offre est trop beau pour que l'on ne puisse pas espérer que tous se consacrent dans l'enthousiasme à cette ème œuvre. » (Roland PRÉgouverneur de la Guinée fran-, 15 çaise : 1948-1951, 1951).
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.