Cette publication est accessible gratuitement
Télécharger

Publications similaires

b''
L'ART FRANÇAIS DEPUIS VINGT ANS
L'ARCHITECTUREL*ART FRANÇAIS DEPUIS VINGT ANS
COLLECTION PUBtrÉE SOUS LA DIRECTION DE
M. LÉON DESHAIRS
L'ARCHITECTURE, par H.-M. Magne.
LA SCULPTURE, par P. Vitrv.
LA PEINTURE, par T. Klingsor.
DU LIVRE, par Ch. Saunier.LES DÉCORATEURS
LA DÉCORATION THÉÂTRALE, par L. Moussinac.
LES TISSUS, LA TAPISSERIE, LES TAPIS, par G. Mourey,
par E.LE MOBILIER, Sedeyn.
LE TRAVAIL DU MÉTAL, par H. Clolzot.
LA CÉRAMIQUE ET LA VERRERIE, par P. Alfassa.
LA MODE, par E. Ruvriot.L'ART FRANÇAIS DEPUIS VINGT ANS
L'ARCHITECTURE
PAR
HENRI-MARCEL MAGNE
Professeur au Conservatoire des Arts-et-Métiers
PLANCHES HORS TEXTE24
F. RIEDER ET C'% ÉDITEURS
Place Saint-Sulpice,7, 7
PARIS VI*
MCMXXII
11'
DE CEIL A ÉTÉ TIRÉ VOLUME
EÉDITION ORIGINALE QUI COMPREND
00 EXEMPLAIRES SUR VERGÉD'ARCHES
CN3 ^Xk FORME, NUMÉROTÉS DE A A F
' NON MIS DANS LE COMMERCECL. ^
^LU
^^^^blX EXEMPLAIRES VERGÉSUR
D'ARCHES A LA FORME, NUMÉROTÉS
1 ADE 10
CENT QUARANTE EXEMPLAIRES SUR
VÉLIN PUR FIL DES PAPETERIES
LAFUMA DE VOIRON, NUMÉROTÉS
DE 11 A i5o
Ma
Droits de reproduction réservés pour tous paystraduction et de
Copyright by F. Rieder et Cie, 1921.AVANT-PROPOS
pasDepuis vingt ans, Varchitecturefrançaisen'a
pro-suivi une évolution normale : elle a subi, plus
estplusfondément que les autres arts, parce qu'elle
strictement des événementsutilitaire, le contre-coup
qui ont bouleverséla situation économique.
Si les deux premiers tiers de cettepériode se sont
déroulés paisiblement mais constituent un laps de
tempstrop courtpour un progrès sensible, il a euy
en un arrêt : l'architecture cessé1914 brusque a
d'exister.
Puis, non moins^ brusquement, une architecture
particulièrcy véritable architecture industrielle de
guerre, apris naissance avec uneets'est développée
rapiditésurprenante, par la nécessitéde construire
un nombre considérable d'édifices importants pour
satisfaire aux besoins urgents des troupes alliées.
Enfin, au momentque, lapaix rétablie, Varchitec-
ture aurait dii pouvoir leçons deprofiter des cet
effort prodigieux, la hausse, subite et ininterrompue
H.-M. Magne._ L'Architecture. i2 AVANT-PROPOS
jusqu'à la moitié de Vannée des1^20, matièrespre-
mières et de la main-d'œuvre,jointe à des disposi-
tellestions législatives que celles maintenant le prix
dehors de lades loyersen haussegénérale plongeaity
dans le marasme les industries du bâtiment et, de
nouveau, la construction s'arrêta^ sauf pour quel-
ques établissementsde plaisir, tels que les cinémas.
On ne saurait, en conséquence, se faire une idée
del'état actueldeVarchitecturefrançaise sansavoir
rattachéson évolution, de igoo à 1914, à celle qui
avait commencéau siècle dernier et avoir déterminé
le degré de cette évolution en igoo, sans avoir
étudié les transformations qui se sont produites
pendant la courtepériodeprécédant la guerre et ont
préparéVessorde la construction au coursmême de
la lutte, sans avoir tiré des rares essais depuisfaits
la guerre des conclusions sur les tendances de ces
efforts brusques, divers, parfois contradictoires.