//img.uscri.be/pth/9c8109f0c0046438ff5bf07ae9f5d68e799f5a7b
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

L'architecture des régimes totalitaires face à la démocratis

De
142 pages
Transcriptions en pierres d'idéologies dénoncées, discréditées et désuètes, les architectures héritées des régimes totalitaires reviennent de nos jours en force sur la scène publique. Changement des valeurs dû au pragmatisme de la quotidienneté et au renouvellement des générations ? Ou bien signal d'alarme d'une remontée en puissance des nationalismes ? A travers plusieurs études de cas, il s'agit de s'interroger sur ce revirement.
Voir plus Voir moins

L'ARCHITECTURE DES RÉGIMES TOTALITAIRES FACE À LA DÉMOCRATISATION

Aujourd'hui l'Europe Collection dirigée par Catherine Durandin
Peut-on en ce début de XXIème siècle parler de l'Europe? Ne faudrait-il pas évoquer plutôt les Europes? L'une en voie d'unification depuis les années 1950, l'autre sortie du bloc soviétique et candidate selon des calendriers divers à l'intégration, l'une proatlantiste, l'autre attirée par une version continentale? Dans quel espace situer l'Ukraine et qu'en sera-t-il de l'évolution de la Turquie? C'est à ces mémoires, à ces évolutions, à ces questionnements qui supposent diverses approches qui vont de l'art à la géopolitique, que se confrontent les ouvrages des auteurs coopérant à« Aujourd'hui l'Europe ». Dernières parutions Catherine DURANDIN et Zoe PETRE, La Roumanie post 1989, 2008. C. MANIGAND, É. DU RÉAU, T. SANDU, Frontières et sécurité de l'Europe. Territoires, identités et espace européens, 2008. Kati JUTTEAU, L'enfance embrigadée dans la Hongrie communiste. Le mouvement de pionniers, 2007. Magda CARNECI, Art et pouvoir en Roumanie, 2007. Samuel DELÉPINE, Quartiers tsiganes. L 'habitat et le logement des Rroms de Roumanie en question, 2006. Véronique AUZÉPY -CRA V AGNAC, L'Europe au risque de la démocratie, 2006. Ioana IOSA, L 'héritage urbain de Ceausescu : fardeau ou saut en avant?, 2006. Christophe MillAN, Roumanie 1944-1975. De l'armée royale à l'armée du peuple tout entier, 2005. Bogdan Andrei FEZI, Bucarest et l'influence française. Entre modèle et archétype urbain 1831-1921, 2005. Antonia BERNARD (sous la dir.), La Slovénie et l'Europe. Contributions à la connaissance de la Slovénie actuelle, 2005. Maria DELAPERRIERE (dir.), La littérature face à I 'Histoire. Discours historique et fiction dans les littératures est-

européennes, 2005.

Sous la direction de
JOANA JOSA

L'ARCHITECTURE DES RÉGIMES TOTALITAIRES FACE À LA DÉMOCRATISATION

L 'HARMATTAN

(Ç)

L'HARMATTAN,

2008

5-7, rue de l'École-Polytechnique; 75005 Paris http://www.librairieharrnattan.com harmattan 1@wanadoo. fr diffusion. harmattan@wanadoo. fr ISBN: 978-2-296-05454-7 EAN: 9782296054547

LISTE

DES

AUTEURS

Radu

Dragan,

architecte,

enseignant

à l'UA

UlM

Bucarest.

Yannis l'ENSA

Tsiomis, Paris la

architecte, Villette.

directeur

d'études

à l'EHESS

et professeur

à

Maria Rabelais

Rosa de

Chiapparo, Tours; équipe

littéraire, de recherche

chercheur Histoire

à des

l'Université représentations.

François

Elisabeth VIII,

Essaïan,

architecte, à l'Ecole

docteur d'architecture

en

architecture de Normandie.

de

l'Université

Paris

enseignante

Cécile
aménagement

Gintrac,
et

agrégée
urbanisme,

en

géographie,
chargée

et

Anne
d'opération

Fénot,
à la

diplômée

en

assistante

SEMAEST.
de la Ville

Véronique de Colmar,

Germain, membre Université

directeur de la s.F.

de u.,

l'Urbanisme doctorante

et à

l'aménagement l'Institut

d'aménagement

régional,

d'Aix-en-Provence.

Jean-Pierre de Paris,

Frey, Université

architecte-sociologue, Paris XII, chercheur

professeur au

à l'Institut 7145.

d'urbanisme

CRH-LOUEST

Ana-Maria d'histoire, l'UA UlM

Zahariade, théorie Bucarest. de

architecte, l'architecture

professeur et

et directrice conservation du

du

Département patrimoine à

Adriana l'Université

Diaconu, Paris VIII,

architecte, IPRAUS.

doctorante

à

l'UAUIM

Bucarest

et

à

Joana Paris, 7145.

Josa, Université

architecte-urbaniste, Paris XII,

doctorante allocataire de

à

l'Institut au

d'urbanisme CRH-LOUEST

de

recherche

AVANT

-PROPOS

Les fascisme, ineffaçables s'imposer pierre, réalisations était Il était de rappeler aussi à au peuple et régimes de Mais Cicatrices architecture encore et parfois l'acier à en

régimes nazisme, dans léguant ou la le

totalitaires communisme l'espace à béton la urbain. postérité en

qui se Ces

ont sont

sévi

au

cours à ont durables

du laisser

XXe des

siècle marques cherché dans villes de celles-ci des

-

employés

idéologies des traces au cœur Le et l'idée de ces la que rôle

notamment inscrites grandes

à la

édifiant particulière. la présence

des

monumentalité en permanence à Le mais accréditer message aussi Au du à architectures douloureuses défaut XXe

primordial du pouvoir pouvoir était adressé se veut l'expression les dénoncées anéanties. restent.

force ce

dictatorial. pérenne en premier de idéologies ou sont la et

de la

chercher postérité. dominé,

accéderait lieu Puissance des menacées

architectures, entier,

au début siècle d'avoir

monde du

de

l'Éternité.

troisième sont largement

millénaire,

totalitaires discrédit les

été

totalement

et

les

aménagements suscitant parfois qui

la favorise dans

haine souvent un climat irréelles, manifeste de de quotidienneté montée

ou

la l'oubli, de

honte, ou

banalisée architecture parée des changé d'un nouveau simplement des

par muséifiée de régimes de sens vertus

un

usage et

ordinaire métamorphosée

légende l'héritage d'intérêt.

oniriques totalitaires au de le ou mondialisation? la plus populations des régimes utile de point valeurs? pragmatisme témoigne-t-il connaît

quelque un

peu regain

urbanistique Aurait-t-il fonction s'expliquer renouvellement des façon leur s'adresser, nationalismes la héritage tout plus

d'être Un

susceptible revirement de d'une Quelle traiter auxquelles totalitaires? ces pourrait la

s'imposer ce type peut-il ou en être à puissance présent pour censées

en

système par générations, face à la et aux s'émancipant

le

la que

pertinente bénéficie en

architectures elles s'étaient

Des l'occasion à de l'initiative professionnels de

réponses deux de la journées directrice de des de leurs de plutôt à leur

ont

commencé d'étude de cet

à organisées ouvrage. ont des et perceptions. que en la chute dont

être

apportées par Une ainsi l'Institut vingtaine entrepris

à

ces culturel de

questions roumain

à

chercheurs d'analyser ainsi

et les que

l'aménagement architectures utilisations

métamorphoses l'évolution recommandait réalisations l'analyse cela à

régimes L'appel sont œuvre des les susceptibles initiale, régimes créditent

totalitaires à

communication de devenir à ont diverses cantonner fait naître, classes ces

s'intéresser qu'à leur depuis des

à mise

ce

et qui les

donc les

évolution l'analyse

travers

valeurs

8

L'architecture

des

régimes

totalitaires

face

à la

démocratisation

sociales actuels.

et

le

recyclage

dont

ces

legs

font

l'objet

de

la

part

des

pouvoirs

Berlin, canoniques réalisations moindre attention d'Afrique moins marquées conditions l'objet. masse, réinscrire leur qu'on alternatives que l'on admet ménager est Quel imposantes dans une susceptible qui discrète par de la des du mesure, dans ou

Rome, héritages même des d'autres d'Asie. de ces

Moscou,

Pyongyang architecturaux de

ou

Bucarest régimes

offrent totalitaires. encore que tout d'Amérique la à présence

des

images D'autres dans une notre Latine, plus de villes que les font par pour leur les à le sens ou

ordre images pays Il s'agissait vestiges de

présentent similaires d'Europe en du ces dans fait

cependant, qui de méritent l'Est,

autant

d'analyser

totalitarisme

l'intérieur ainsi dont ces

présence insertion

réalisations les à ces projets architectures et environnantes à part, à le sort avec? tout l'avenir? à réserver en dont

monumentales, actuels

leur traitement

villes

réserver par leur urbaines de de leur choix donner dans devoir faire

encombrantes le ou, contribuant Quelles à ces sont réalisations sens à dérange l'inverse, à changer les

décorum

les

formes place

continuer

principales dès lors

se l'idée

dessinent de

Seule est retranscrite des totalitaires. permet régimes et

une ici. pistes

partie Ont de Le d'interroger

des été recherches recueil

communications retenues plus de les ces termes des quotidien d'une notamment approfondies textes utilisés études de troisième de est

de

ces celles

deux dont les en parler à travers

journées les architectures quatre de

d'étude réflexions des parties. l'architecture les exemples par les est La

dessinent régimes première des italiens régimes consacrée

sur organisé pour cas

totalitaires. soviétiques. fait Roumanie

Suivent L'usage l'objet post-communiste.

monuments partie. La

légués dernière

totalitaires à la

*** Radu régimes antérieurs, l'axialité, éléments conceptuels formes pathologiques aussi autoritaire architecturales qu'elles réflexions emportent sur ces modes en faisant et la et totalitaires cela la à Dragan du travers compare XXe siècle des les à règles l'appel etc. associent Il met ainsi formes non esprit entre celui-ci qui l'adhésion de se apparaissent d'un domination structures celles de au en réalisées composition classicisme évidence d'exercice sans totalitaire. l'exercice manifeste urbaines par et les architecturales régimes la le de à politiques centralité, choix schèmes certaines des des

comme dans l'existence du d'éventuelles Mais le centralisé par d'autant sens des plus commun. pouvoir pouvoir

monumentalité,

décoratifs, qui d'expression caractérisant advenir façon

certaines spatiale, tout un dont rapport

déviations s'impose d'un pouvoir

réalisations légitimes Quelles peut-

urbanistiques facilement symboliques

l'anthropologique

Avant-propos

9

elle villes

offrir et de

du ses

rapport monuments?

entre

le

pouvoir

politique

et

la

structure

spatiale

de

ses

Yannis totalitaire. d'une architecture question doxa propre S'agit-il architecture qui vraiment à

Tsiomis simplement dans se distingue politique chaque ou bien à totalitaire donner régime,

nous

invite de

à l'architecture prime

réfléchir

à due la

la à

notion un régime

d'architecture totalitaire, ou Est-ce à une que sorte prend qu'il serait y d'une une de la ait une

laquelle des mais autres dont fonction une une ». En

monumentalité style particulier? serait liée la forme Il de de Zdanov, Gustave les et Francesco qui de de défmir tenus et la ont semble ce que

par l'expression de la

un

taille, stylistique? générique

de

monumentalité, quelque « de architecture Le Corbusier, d'Aldo à la difficulté

encore

question définition

explorant Speer et Nizan, de une les travers est discours et les donc

les d'Andrei

écrits

Umbdenstock, discours de Raymond DaI existé Co entre par «style» par intellectuels tout et plus

d'Albert Rossi, lumière des l'auteur de

distancés Queneau Jean-Louis les les doctrines régimes

Paul

d'André Manfredo partie Tafuri, des

Lurçat

analyses restitue et L'enjeu les

Cohen, architecturales totalitaires. que ainsi que

liens

idéologiques moins sur engagements l'architecture politiques

commande un

totalitaire, régime, des

d'analyser les idéologies

architectes.

Maria
fascisme mit « en typiquement» et, comme comme un italien. place

Rosa La politique semble italien. le véritable du territoire ainsi frappe du esthétique dans fait de

Chiapparo d'urbanisation avoir L'architecture dit Giuseppe art et une image l'imaginaire pouvoir et un corps vaste avec donne qu'urbain Littoria traits notamment décoratifs à l'architecture à sont ou un de d'État

s'intéresse des à a été l'occasion

plus grandes l'affmnation

particulièrement villes que d'un de façonner moderne des a utile sournoisement mussolinienne affiche La l'organisation partir décisive À travers déceler de 1926 aux les la qu'un travaux exemples quête population pris et travaux forme. inespérée ce régime style l'image

au

contribué

officielle vue

Pagano: ». C'est que

«l'architecture à l'art l'occasion fasciste action

est

d'aménagement L'urbanisme du régime, offre qui nouvelle à retrouve en pressant aménagement villes città nouvelles ideali fasciste des de choix » la fois une prise général

d'urbanisme marquante en l'État.

d'une imposant L'Italie total dans C'est impulsion territoire. on de art officiel du du

une

conception ainsi se l'espace besoin d'un de «

contrôle système le régime. une du Sabaudia,

territoire. lequel à

de

propagande tant comme rural

peut visées

de du

dont tablant arts

les

caractéristiques sur l'aménagement et à l'urbanisme. un

téléologiques à en tous

régime domaines, une place

applicable territoire

les

ménageant

10

L'architecture

des

régimes

totalitaires

face

à la

démocratisation

Élisabeth architectural siècle formes? quelconque, charge rapport l'intérêt urbaine réservé les contextes les régimes convergence moment qu'il socialiste»? conservation lors pérennité que la ne donné convient régimes en à réalisations politiques totalitaires. question ou de de En peut de d'exprimer à la qu'il qu'à la ville vision y a mérite la Reconnaître n'est-ce et mise

EssaÏan urbain en à pas et de

se produit œuvre cette adhérer

pose

ainsi par les

la

question régimes particulières un

de

savoir

si

l'héritage du XXe des

totalitaires dans « pouvoir que l'architecture quelque », on se distance de l'analyse

de

méthodes production au discours Si d'un « art de

nuisance» avait par de et du le propre fait sort que aux pas chacun de à l'usage la « de œuvre dès à la ville la que des la un à

transmettre?

on

prend totalitaire

golomstokienne à éviter ses durant témoignent et économiques L'idée n'est-elle la l'histoire. chercher tout se état dispenser de continue à ce à de divergence Est-ce cerner d'un pas la de ne

convainc

juger

la

production

architecturale L'analyse

travers

réalisations période d'une des « un des dans la cause, de patrimoine témoigner. celle art stalinienne

monumentales. permet de

relever

conjoncture années trente,

particulière qui propre à la compréhension ne

touche à

totalitaire»
obstacle

modes la réalité la des vient

d'expression forme des question moyens contredire plutôt spécificités du à bien mettre les que

artistique dans de fondé en prétentions

décrépitude dont il

Avec exemple dictatoriaux troupes un l'Union d'Achgabat démesure marbre, colonnes bref détruit place défauts Les survivre résister quelles la guérir habitants? chute aussi à à d'un ou une et d'or antiques, cadre tsaristes d'un soviétique de

Achgabat, villes successifs. à la ayant

Cécile subies Capitale conquête de

Gintrac les du cette

et avanies Turkménistan région, d'abord dictature

Anne de

Fenot régimes créée la ville de s'est l'empire

analysent autoritaires en 1881

un

autre et par les dans

développée russe, puis

autoritarisme et d'une clairement

persistant actuelle à d'une d'un travers

de

présidentielle. le culte de faite se et même soviétique mais sert de du satisfaisant de réverbères est la d'une

L'originalité personnalité, débauche de copies français, délibérément résolument aux logements. pour la la de de

apparaît la et grandiloquence de

monumentalité éclectisme

couleurs, de coupoles de

orientales pacotille. pour céder stalinien, et recourir clinquant l'espace au juste la de à L'héritage

modernisme laissé sorte à l'abandon de

progressivement qui rénovation de pathétiques doivent au profit et régime? ville que que d'un se

Disneyland d'entretien

cache-misère parc de expédients quotidiennement seul passera-t-il prévenir de homme. lors

d'investissement, habitants, dans la cet confiscation souffrent plus bien en les plus contraints univers

de au de

déglingué, urbain population tel telle

De de et ses

brimades de

probable

d'un d'une

Comment le relèvement

déchéances

Avant-propos

Il

V éronique totalitarisme l'identité comparée des dans aux et appropriations quelle espaces les mesure publics comportements totalitaire les a-t-elle propres? en usages fin Les idéologique à simple et s'imposer actualisation compose des de la par le espaces diversité dont le

Germain truchement publics des ces totalitarisme qu'il des les

nous de

propose l'anthropologie quotidiens des font impose l'objet. ses et fixent par que avoir la les aujourd'hui particulière vie formes vues comment des gain

d'aborder et de à des L'enjeu et des les limites de cause impose de sont-ils de du actuelle disponibles? l'espace régime, qui sociabilités

le chercher travers détournements est usages pratiques à en cet de

thème à défmir

du

totalitaires conceptions, espaces

l'approche et déterminer conformes d'usage objectif. accueillant partout, dans à public ou relèvent-ils des ou des une qui

usages,

tels

a

conçus

habitants

L'idéologique fmalement bien voies conception continue d'une héritages

fini-t-elle fonctionnels de usages compte orienté observés totalitaire en dépit de librement de la avec la

moderne

redevables

disparition sociale les espaces

vie

s'émancipe

Dans la question du

le

même sens et société

esprit, de à parmi la

Jean-Pierre valeur travers d'autres suppose des ses

Frey architectures monuments des rapports de et les monumentaux les jugements porte faire

nous des qui que

propose régimes ne le sont pouvoir

un

travail totalitaires.

sur

Comprendre type entretient des après jettent adressées réalisations, l'impasse édifices. d'autant réalisations souvent opposé même conforme monumentales sommaire régimes quelque production œuvre de tels sur Le moins choses la le chute discrédit au de

une manifestations avec pour d'un les

jamais

qu'un politique la part Si régime

populations établir régime sur les banni à des

scrupuleusement de du confondant valeur de et chef de ce de complices les de qui nouveau les concernant l'histoire raisons l'État a forces et été chacun.

contributions absolutiste,

responsabilités paroles en de policière le sens le

héritages avec une de le

critiques les qui d'être ne saurait que les fait des

régime ils les pouvoir être ont adhèrent conditions

conception production, et seul à fortiori responsable

politique tenu pour une à défaut

fait

supposé

mobilisation d'être aux résolument conditions sous et de commandes bien d'autres La nous à nous conditions en portent inciter interroger de une les

massive

productives ayant parfois De n'est les de jamais œuvres la

consentantes de façon aux sourdes que la

résistantes vie quotidienne

de régimes des choses surenchère à faire sur réception marque

travail totalitaires dictateurs, que

imposées.

ambitions témoignent

l'expression des facile de de quelle ou non.

d'un totalitaires bouc et

régime ne émissaire surtout régimes, sur qu'elles doit mais

désavouable. pas

sémiologique dans les réelles de manifeste la quête conditions n'importe

les

Bucarest, général toute

en l'attention,

dépit

de mérite

ses

réalisations bien qu'

marquantes Ana-Maria

qui Zahariade

retiennent tente

en d'y

12

L'architecture

des

régimes

totalitaires

face

à la

démocratisation

déceler 1945-1989 place trop décrire entretiennent communisme la façon que

la

logique s'inscrit le nationalisme et géométrie dans en de

selon dans

laquelle le et projet

le

développement communiste roumaines considéré des liens particulières comme en

architectural général, occupent un bloc. en dans En

de

la

période la qu'on a à

mesurant ce s'attachant et politique œuvre

l'originalité

hâtivement la

sommairement variable les Roumanie, dans roumain car sont nombreux rares l'histoire et et politiques, acteurs à identifier bâti d'un tel du circonstances elle cette

qu'architecture de quelques La lecture Guerre peu fiable, et méfiants. que se les Les toujours de production à sous du mise en

du de

met

en période.

évidence

moments-clés développement n'est aux mythes, sont liens peu de délimiter. quelle forme ou l'espace

bétonner et urbain facile

architectural une que moins unissent anonymes ne sont pas entreprise les en les et archives moins

après

la officielle,

Seconde

mondiale mêle témoins vrais

pas

difficiles toujours les d'un et régime régime? les

d'accès aussi fonctionnaires processus périodes communiste

de qui prou

responsables les faciles l'héritage significatif multiples

difficiles et



commence devient-il

Contribuant pourquoi pour regarde de dire l'habitation de 1948 à elle reconsidérer l'implantation dans 1958. avant dans elle met la considère la

au

même l'immeuble monumentalité du totalitarisme de le

débat,

Adriana

Diaconu comme les régimes à travers de la un

nous matériau totalitaires. la

explique de base Elle

d'habitations dans à « Bucarest

transformation c'est-àde la pratique concerne interne des de d'avant d'habiter s'est la

décennie En et faisant après urbain évidence d'un

soviétisation» entre période, qu'à partir des tant de la

Roumanie,

parallèle

exemples pour distribution et les ce

architecturale l'implantation édifices, l'habitat. guerre et ou d'organiser avec part de

cette

qui

l'espace en

les type importé?

permanences d'immeuble La à modernisation partir pendant vise des toute à des régime un la

discontinuités hérité des façons cinquante

Métamorphose nouveau la peu l'idée d'habiter, architecture communément du modèle ville de que

bucarestois

introduite changements le comment quotidien acceptée totalitarisme faire

années la période

poursuivie Si on

communiste. de la entre rapport façon ce à

suppression choses totalitaire progrès à présent par inéluctable?

traditionnelle que une cette modernité

la doit

part au

comme

Enfin,

toujours

à

propos

de

Bucarest,

Ioana
sur la de et, longue l'intégration par

Iosa

aborde

ces

questions l'attitude conceptuelle civique roumain foncières leur

d'héritage des édiles que roumain par et construction, excellence, économiques ces

et bucarestois représente dans

de

transformations confronté la Maison urbain offrant cause des et par démolitions leurs du au

durée

à physique le communisme potentialités

travers et centre

défi

peuple actuel. ailleurs

extension, du

l'espace mais à

Héritage d'immenses consenties abords ne

à peuvent

l'occasion que faire

de

monuments

Avant-propos

13

l'enjeu hausser économique Esplanada, etc., importance d'un avec comme faire aux valeur qu'elle autre situés

de à

convoitises la hauteur et la dans politique

dans des

la enjeux

planification que représente Les

actuelle son grands nationale, de dont la une le communiste. de que langage, les se auraient régimes doit-elle d'autant Maison

d'une insertion projets le du

capitale dans récents circuit peuple, qui

qui

veut l'espace comme

se

européen. de la Rédemption immédiat de condamnée de ou des la la façon à période écarts

cathédrale le voisinage

deformula revêtent prétend possible ses traces une être

3,

emblématique ordre, est urbain exceptions des ? et assure Ou

planification, plus intelligemment En cette

composer

l'héritage des abstraction Bucarestois culturelle leur

traitant

planification totalitaires de plus leur reconnaître tort de ont

peut-elle légués une s'affliger

aménagements bien, sociale au dont contraire, ils évidente?

une

publicité