//img.uscri.be/pth/14722d3757382720bf934a2535c66fb6f14b9e55
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Mais que fait vraiment l'architecte ?

De
248 pages
Pour le sens commun, l'architecte conçoit et construit ce qui constitue le cadre matériel de notre vie quotidienne. Mais que fait-il vraiment ? Comment s'y prend-il pour faire exister les différentes architectures ? C'est à ces questions que ce livre s'efforce de répondre. Plus précisément, il développe une sociologie de l'architecture, qui analyse le métier, les compétences, les pratiques et la culture de l'architecte, en s'appuyant sur un rigoureux travail d'observation.
Voir plus Voir moins
Christophe Camus
Mais que fait vraiment l’architecte ?
Enquête sur les pratiques et modes d’existence de l’architecture
L O G I Q U E S S O C I A L E S
Série Sociologie des arts
Mais que fait vraiment l’architecte ?
Logiques sociales Collection dirigée par Bruno Péquignot En réunissant des chercheurs, des praticiens et des essayistes, même si la dominante reste universitaire, la collection « Logiques Sociales » entend favoriser les liens entre la recherche non finalisée et l'action sociale. En laissant toute liberté théorique aux auteurs, elle cherche à promouvoir les recherches qui partent d'un terrain, d'une enquête ou d'une expérience qui augmentent la connaissance empirique des phénomènes sociaux ou qui proposent une innovation méthodologique ou théorique, voire une réévaluation de méthodes ou de systèmes conceptuels classiques. Dernières parutions Roland GUILLON,Mes années 1950 et 1960 ou l’éveil d’une sensibilité,2016. Louis DURRIVE,Compétence et activité de travail, 2016. Laurent AUCHER,Le Tribunal des ouvriers, Enquête aux prud'hommes de Vierzon,2016. Michel BOURDINOT,Vers de nouvelles fonctions pour le permanent UD CFDT ?,2016. Isabelle PAPIEAU,Il y avait des fois,La Belle et la Bête. Réalités et magie à l’italienne, 2016. Yvon CORAIN,L’expérience dans tous ses états, Une approche méthodologique, 2016. Cécile NOESSER,La résistible ascension du cinéma d’animation. Socio-genèse d’un cinéma-bis en France (1950-2010),2016.Aurélien CINTRACT,La mort inégale. Du recul de la mort à l’analyse socio-historique de la mortalité différentielle, 2016. Éric LE BRETON,Mobilité et société dispersée, Une approche sociologique, 2016. Lenita PERRIER,Couleur de peau et reconnaissance sociale, L’expérience vécue des afro-brésiliens émigrés à Paris, 2016. Michel BONNET,d’un pèreMobilités, l’ombre , 2016.
Christophe Camus
Mais que fait vraiment l’architecte ?
Enquête sur les pratiques et modes d’existence de l’architecture
Du même auteur chez le même éditeur Lecture sociologique de l'architecture décrite. Comment bâtir avec des mots ?, coll.« Logiques sociales», 1996.
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-10072-2 EAN : 9782343100722
Remerciements Ce livre n’existerait pas sans l’aide et l’amitié de personnes sans lesquelles je n’en serais pas venu à bout. En premier lieu, je voudrais remercier toute la fine équipe du LET (Laboratoire espaces-travail de l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette), en commençant par ses fondateurs Thérèse Évette et François Lautier, en poursuivant par mes compagnons de recherche : Enrico Chapel, Michael Fenker, Isabelle Grudet, Denis Plais, Élise Macaire, Benz Weber, Olivier Chadoin, Emmanuel Amougou, Jodelle Zetlaoui-Léger, Armelle Thonnart, et bien évidemment, Béatrice Durand pour son soutien et ses relectures infinies. Mes recherches doivent également beaucoup auxacteurs sociaux, souvent architectes qui se sont prêtés au jeu de l’interview ou de l’observation participante (ils se reconnaîtront !). Je tenais aussi à remercier vivement Christian de Portzamparc pour m’avoir autorisé à reproduire des dessins du projet NEC-Les Champs Libres. Avant d’être un « vrai » livre, ce travail fut une Habilitation à diriger des recherches et je tiens à remercier ceux qui m’ont accompagné dans cette aventure, tout d’abord Frédéric de Coninck qui l’a dirigée, mais aussi ceux qui l’ont lue et discutée : Monique Éleb, Philippe Boudon, Antoine Hennion, Yannis Tsiomis, Jacques Leenhardt, Antoine Picon. Pour finir, je voudrais dédier ce livre à Danièle Valabrègue, disparue à l’été 2015, qui fut l’indéfectible soutien à la recherche architecturale sous toutes ses formes, avec humanité et ouverture. La recherche architecturale lui doit infiniment.
SOMMAIRE
INTRODUCTION ..................................................................... 9
CHAPITRE I. Projets médiatisés pour « faire » de l’architecture ............................................................................ 151. Des grands discours àl’architecture médiatisée .................. 162. Socio-sémiologie des présentations de projets .................... 203. Ce que disent les projets d’architecture médiatisés ............. 244. Médiatisation et manières de « faire »...... 32de l’architecture
CHAPITRE II. L’architecture en train de se faire et de s’écrire...................................................................................... 431. Travailler dans une agence d’architecture ........................... 442. Faire de l’architecture pour être architecte .......................... 493. Parler pour faire de l’architecture ........................................ 57
CHAPITRE III. Discours et pratiques de l’architecture .......... 731. Temps et récit des opérations architecturales ...................... 74Raconter une opération achevée .......................................... 76Récit public et partagé ......................................................... 802. Construction médiatique et stratégique d’un projet ............. 85Concours et qualités relevées par les médias....................... 86Qualités relevées, qualités exprimées .................................. 91
CHAPITRE IV. Architectes ou propriétaires dans la presse...................................................................................... 1031. Les interventions dans l’existant comme révélateur .......... 1042. Parler d’architecture ou de maisons ................................... 1083. Les interventions et leurs acteurs ....................................... 1144. Les compétences mobilisées par ces interventions ............ 1195. Discours du « faire »........... 128et dialogue sur l’architecture
7
CHAPITRE V. « Durable » et nouveau discours de l’architecture .......................................................................... 1331. Le projet architectural durable négocié.......... 135en question 2. Le nouveau discours de l’architecture durable .................. 140Représentations politiques de l’architecture durable ......... 141Nouvelle épistémologie de l’architecture durable ............. 1493. L’écologie, des discours àl’architecture ........................... 160
CHAPITRE VII. Pour une nouvelle sociologie de l’architecture .......................................................................... 1651. L’architecture, définitions et pratiques .............................. 166Quelques tentatives de définitions de l’architecture .......... 167Définitions déduites des pratiques architecturales............. 1743. Faire de l’architecture en régime médiatique..................... 1794. Ce que les médias font à189l’architecture .............................. 5. Déconstruire les objets architecturaux ............................... 199Les discours qui font l’architecture ................................... 202Sociologie constructiviste et architecture communiquée... 206
CONCLUSION...................................................................... 215
ANNEXE Références des articles étudiés ............................. 225Articles mentionnés dans chapitre IV ................................ 225Articles mentionnés dans le chapitre V ............................. 228
BIBLIOGRAPHIE ................................................................ 231
8
INTRODUCTION
Que fait vraiment un architecte ? Comment s’y prend-il pour faire de l’architecture? Que fait vraiment Christian de Portzam-parc, par exemple, quand il réalise les Champs Libres,le nouvel équipement culturel de la ville de Rennes, dans les années 2000 ? Dès son origine, le programme est jugé complexe : il faut réunir trois institutions différentes au sein d’un même bâtiment tout en créant un signal fort dans un quartier déstructuré, tout cela à l’ombre d’un nouveau métro qui occupe les esprits et pèse sur les finances locales. En 1993, un concours d’architecture oppose six candidats dont certains architectes renommés comme Frank O. Gehry, Christian Hauvette, Bruno et Henri Gaudin et, bien en-tendu, Christian de Portzamparc dont la proposition sera rete-1 nue . Dix ans après, ses principaux destinataires se souviennent. Sans la moindre hésitation, la responsable en charge de la future bibliothèque se remémore : « J’ai été naturellement attirée par le projet de Christian de Portzamparc car chacun avait sa visibilité, et qu’il y avait un équilibre des formes et des fonctions », avant de continuer, résolue, « je peux vous dire que quand on a sorti la maquette de C. de Portzamparc du carton, tout le monde s’était dit que c’était le projet qui allait être retenu. Parce qu’il était ori-2 ginal, il avait une autre dimension. » Même enthousiasme com-municatif chez le responsable du futur Espace des sciences : « De Portzamparc, c’est le seul vraiment, j’avais trouvé, qui avait bien répondu à la question du trois en un et du un en trois. C’est-à-dire qu’il apportait une autonomie à chacun et il apportait une ouverture sur les trois autres, tout en ayant une réponse dans les espaces communs ». Puis de préciser « donc quand j’avais vu cela, j’avais dit, c’est pour lui vraiment qu’il faut se battre, qu’il 3 faut soutenir. » Christian de Portzamparc convainc-t-il ce jour-
1 A. Sauvage (sous la dir.), C. Camus, C. Paul,Du concours comme atténuation de la critique en architecture, rapport pour le PUCA, Rennes, EAB, 2004. 2 Entretien avec M.-T. P., Conservateur général de la Bibliothèque de Rennes, Rennes, 11/09/2002. 3 Entretien avec M. C., Directeur de l'Espace des Sciences, Rennes, 25/09/2002.
9