Méridiennes du monde

De
Publié par

Les méridiennes du monde et leur histoireAndrée Gotteland Les méridiennes du monde et leur histoire Tome 2 Éditions Le Manuscrit© Éditions Le Manuscrit, 2008 www.manuscrit.comIllustration de couverture : Cathédrale de Palerme © Foto Archivio Publifoto Palermo, fotografo Enzo Brai ISBN : 978-2-304-00470-0 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304004700 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-00471-7 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304004717 (livre numérique) Grande-Bretagne Chapitre 11 Grande-BretagnePRÉCURSEURSLignes méridiennes Château de Peel, Île de Man, Grande-Bretagne, vers 1000 Dans ce château, l’un des principaux monuments historiques de cette île, une méridienne est tracée sur une pierre blanche, incrus-tée dans un mur, à la hau-teur de l’escalier qui conduit à l’entrée.Photo, M. Stanier © D. R. Cette pierre de 8 pieds de haut et 2 pieds de large est coupée en son milieu par une ligne noire verticale large de 3 pouces. À midi, l’ombre du côté sud-ouest du mur tombe sur elle, pouvant être vue du port et du quai est. Un panneau accroché près de la méridienne porte les inscriptions : CASTLE SUNDIAL « Uses long ago to show the noon The guard was changed 9Les méridiennes du monde et leur histoire As the corner’s cast Shadow fell on this mark »Un cadran solaire servait pour indiquer le moment de midi. La garde était changée quand l’ombre de l’angle du château tombait sur cette marque. En 1928, une plaque en béton peinte de ...
Publié le : samedi 5 juillet 2008
Lecture(s) : 332
Tags :
EAN13 : 9782304004700
Nombre de pages : 487
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Les méridiennes du monde et leur histoire
Andrée Gotteland
Les méridiennes du monde et leur histoire Tome 2
Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2008 www.manuscrit.com
Illustration de couverture : Cathédrale de Palerme © Foto Archivio Publifoto Palermo, fotografo Enzo Brai
ISBN : 978-2-304-00470-0 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304004700 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-00471-7 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304004717 (livre numérique)
Grande-Bretagne
Chapitre 11
Grande-Bretagne
PRÉCURSEURS
Lignes méridiennes
Château de Peel, Île de Man, Grande-Bretagne, vers 1000 Dans ce château, l’un des principaux monuments historiques de cette île, une méridienne est tracée sur une pierre blanche, incrus-tée dans un mur, à la hau-teur de l’escalier qui conduit à l’entrée. Photo, M. Stanier © D. R. Cette pierre de 8 pieds de haut et 2 pieds de large est coupée en son milieu par une ligne noire verticale large de 3 pouces. À midi, l’ombre du côtésud-ouest du mur tombe sur elle, pouvant être vue du port et du quaiest. Un panneau accroché près de la méridienne porte les inscriptions : CASTLE SUNDIAL « Uses long ago to show the noon The guard was changed
9
Les méridiennes du monde et leur histoire
As the corner’s cast Shadow fell on this mark » Un cadran solaire servait pour indiquer le moment de midi. La garde était changée quand l’ombre de l’angle du château tombait sur cette marque. En 1928, une plaque en béton peinte de couleur crème a été placée et, sur laquelle une nouvelle ligne verticale a été tracée. Elle doit voir maintenant passer les 1 repas de la garnison, au moment de midi. Latitude : 54° 13’ N - Longitude : 4° 41’ O
« Méridiennes de la messe » e e DuXIIauXVIIsiècle, les prêtres indiquaient aux habi-tants des villages les heures des services religieux, grâce à des méridiennes verticales ayant une ou deux lignes horaires ou parfois un style indiquant les heures des services religieux. Appelées « Méridiennes de la messe », l’une d’elles, assez rare, est visible à Litlington dans le 2 Sussex.
e XVII SIÈCLE
Université St. Andrews, Écosse, 1673 En 1688, James Gregory (1638- 1675) fut nommé à la nouvelle « Regius Chair of Mathematics », instaurée par CharlesII, dans cette Université. Pour faciliter ses observations, il avait gravé une partie d’une méridienne horizontale de temps vrai sur le parquet de son Observatoire, dans le hall supérieur de la
1. STANIERLettres du 7 janvier 2000 et de J (Margaret), AMES (A.L), du 12 février 2001. 2. TRINCHEROM (Aldo), OGLIA (Lando), PAVANELOCarlo), (Gian L’ombra e il tempo, Edizioni Vanel, Torino, 1980, p. 42.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.